CAMBODGE Payez-vous un palace à prix cassé?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CAMBODGE Payez-vous un palace à prix cassé?

Message  Marco le Mar 23 Juin 2009 - 4:22

Dans la cité des temples, les hôteliers tentent de sauver ce qu’ils peuvent durant la basse saison. Ainsi promotions en tout genre et nuits offertes fleurissent un peu partout. C’est maintenant qu’il faut prendre quelques jours de congés.
Dans l’industrie touristique, cela a été écrit et réécrit, l’année a été mauvaise. Et pourtant, tous n’ont pas été logés à la même enseigne. Les petits hôtels ont même plutôt bien tiré leur épingle du jeu. Alors que les grosses structures ont été les plus touchées, et ont eu à souffrir d’une sérieuse désaffection de la part de la clientèle dès le mois de novembre 2008.

Une tendance que confirme Pierre Carron, directeur du Angkor village resort, à Siem Reap, un établissement de catégorie supérieure, de 80 chambres. « D’une manière générale, nous avons enregistré une baisse de l’ordre de 14% jusqu’en décembre mais ce n’est que depuis février que nous perdons entre 30 et 40% par rapport aux années précédente. La saison creuse (NDLR de mai à octobre) a toujours été mauvaise, mais là, les prévisions sont vraiment alarmantes, avec un mois de juin totalement vide. Juillet ne va rien rattraper, alors que le mois d’août annonce une reprise, quoique que toujours plus faible que les années précédentes. C’est pour cela que nous avons décidé de mettre en place toute une série de promotions », explique le manager.

Les restaurants et commerces du centre ville ont également vu leur chiffre d’affaires chuter. Mais pour certains, à la baisse de fréquentation touristique, sont venus s’ajouter les travaux colossaux de mise en terre des buses d’évacuation des eaux pluviales et des cuves de stockage, notamment sur l’avenue principale Sivatha.

Rues bouchées, énormes tas de pierre jetées en plein milieu de la chaussée, tranchées ouvertes et abandonnées durant plusieurs semaines, le moins que l’on puisse dire, c’est que les travaux publics n’ont pas pris en considération les commerces privés, ni cherché à accélérer la cadence. Le cauchemar n’est, quasiment un an après, toujours pas terminé ; les artères sont défoncées en attente de pose d’un nouvel enrobé, la poussière envahit la ville et des rues entières sont toujours fermées à la circulation.
Si l’industrie hôtelière n’a pas attendu d’être dans le rouge pour mettre en place des promotions, elles n’ont jamais été aussi intéressantes pour le touriste ou l’expatrié qui désire prolonger un week-end aux temples d’Angkor.

Ainsi, si plusieurs établissements de la cité des temples ont préféré mettre provisoirement la clé sous la porte, pour rouvrir sous le soleil d’octobre, d’autres offrent de réelles promotions à commencer par une baisse de 50% à 70% du tarif des chambres. C’est le cas du Angkor Paradise qui, jusqu’au 30 septembre offre la nuit à 60 dollars au lieu des 125 en haute saison ou du Prince d’Angkor, dont la chambre donnant sur l’immense piscine d’eau salée se négocie 45 dollars taxes et petit-déjeuner compris au lieu des 180, prix affiché.

D’autres écrasent littéralement les prix. Ainsi le luxueux Sokha de Siem Reap, dont la nuit se négocie aux alentours des 250 dollars en saison, offre jusqu’en juillet la chambre, petit-déjeuner compris, à seulement 60 dollars, soit quatre fois moins cher. Mais l’offre est réservée aux seuls expatriés étrangers et résidants Cambodgiens. Les touristes ne sont pas en reste puisque la nuit leur est offerte à 85 dollars, avec un repas et une heure de massage ! Il est surprenant que le groupe Sokha Hotel, filiale de Sokimex, également gérant de la billetterie des temples d’Angkor, fasse de si grosses promotions pour ses hôtels alors même qu’il n’a jamais envisagé faire un geste promotionnel de basse saison en ce qui concerne l’entrée aux temples ! Mais c’est un autre sujet…

Mais l’élément incontournable dans cette palette de ristournes reste la nuit offerte. Ainsi, Angkor Village resort propose-t-il l’hébergement pour trois nuits au prix de deux, tout comme l’hôtel de la Paix. Alors qu’il faut rester trois nuit, pour dormir gratuitement la quatrième au Bopha Angkor. Beaucoup rajoutent même une autre promotion cumulative : changer de catégorie de chambre (de la « deluxe » à la « superior » par exemple) pour une poignée de dollars supplémentaires.

Les meilleures affaires se font donc du côté des grands hôtels, les petits hôtels de charme, n’ayant pas été véritablement touchés par la chute de fréquentation, n’ont pas besoin de se lancer dans de coûteuses campagnes de promotion.

Lorris Mattis

Pour en savoir plus: www.cambodgesoir.info/
avatar
Marco

Localisation : Sud/Est France
Messages : 189
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMBODGE Payez-vous un palace à prix cassé?

Message  samesame le Mar 23 Juin 2009 - 5:02

Oui, ...La crise semble surtout concerner l'hotellerie haut de gamme ...

En Thailande ,SAME SAME but no different! Wink

http://www.thailande-fr.com/tourisme/2334-thailande-les-hotels-multiplient-les-promotions
avatar
samesame

Localisation : ici et là
Messages : 257
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMBODGE Payez-vous un palace à prix cassé?

Message  Invité le Mar 23 Juin 2009 - 5:13

C'est un point qui m'a frappé en Thaïlande après la crise de 1997, les chantiers "fantômes" ... (et pas uniquement
liès au tourisme)

J'ai ainsi vu pendant 6 ans près de chez moi (HatYai) une structure en béton armé d'où la ferraille dépasse et rouille.
Ce n'est que quelques mois avant que je vienne à Samui (2007) que des boutiques ont ouvert dans ce qui est
devenu un centre commercial "plat" (petites boutiques sans étage).

Pour ce qui concerne le tourisme, pour moi çà montre la fragilité d'une économie qui en dépend trop, en plus des
aspects moraux négatifs ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMBODGE Payez-vous un palace à prix cassé?

Message  samesame le Mar 23 Juin 2009 - 5:22

Rien n'est plus volatile que le tourisme haut de gamme ...car il fonctionne à la mode ...les "paradis" ne font jamais très long feu ...Ce ci dit, le but de certains grands hotels ,c'est avant tout le blanchiment d'argent ...donc crise ou pas... ;) ...

Ok, pas tous ..Seulement, beaucoup!!!!
avatar
samesame

Localisation : ici et là
Messages : 257
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMBODGE Payez-vous un palace à prix cassé?

Message  Marco le Mar 23 Juin 2009 - 5:28

Oui bien sur que la Thaïlande est toucher de plein fouet aussi , fin février lorsque j'étais à Chiang Maï le Sangri La hôtel il n'y avait que quelques chambres de louer et % de réservation pour les 3 premières semaines de mars , ça doit faire mal là quand même .
avatar
Marco

Localisation : Sud/Est France
Messages : 189
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMBODGE Payez-vous un palace à prix cassé?

Message  thv2001be le Mar 23 Juin 2009 - 7:04

Ca m'a aussi frappé en visitant Bangkok la première fois.
Les immeubles "en construction" abandonnés ne sont en effet pas rare.
Et puis le plus gros gachis, le voici: http://www.2bangkok.com/2bangkok/MassTransit/HopewellMain.shtml




MengWan a écrit:C'est un point qui m'a frappé en Thaïlande après la crise de 1997, les chantiers "fantômes" ... (et pas uniquement
liès au tourisme)
avatar
thv2001be

Localisation : Belgique
Messages : 112
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMBODGE Payez-vous un palace à prix cassé?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum