L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  Admin le Mer 12 Mai 2010 - 5:59

Belle endormie nichée dans le golfe du Siam, Phu Quoc déploie ses plages immaculées pour tous ceux qui rêvent à l’indolence. Ses opulentes forêts tropicales et ses villages de pêcheurs feront le bonheur de ceux qui souhaitent se poser à la fin d’un voyage tout en restant sous le charme du Vietnam. Marchés colorés, villages de pêcheurs, jardins de poivre et sources jaillissantes de la forêt se découvrent au gré de vos escapades avec la fantastique faune sous-marine noyée dans les eaux bleu-vert de ses plages.
Phu Quoc c’est l’île nature, sans fard, sans artifice et encore préservée du béton qui a tant défiguré certaines îles d’Asie du Sud Est.
Situation: Située à 120 km de la ville de Rach Gia et à 50 minutes de vol de Ho Chi Minh-Ville, Phu Quoc relevant de la province de Kien Giang, possède un climat pur et agréable, des produits abondants, des forêts primitives et de belles plages, des conditions naturelles idéales pour séduire les visiteurs.
L'ile, d'une surface de 550 km2 se situe au sud du Cambodge et à l'ouest des cotes Vietnamiennes (45 Kilomètres). C'est la plus grande des îles Vietnamiennes et elle est entourée de petits Ilots propices à la plongée sous marine.
Climat: tropical avec une saison sèche de Novembre à fin Mai et une mousson de Juin à Novembre. Température variant 27 et 35 degrés . Il fait toujours bon donc et la saison des pluies se caractérise uniquement par de courtes averses rafraichissantes.

Phu Quoc, appelée par plusieurs touristes "le paradis de l'Asie" ou "l'île-perle de l'Asie", a une configuration naturelle originale avec 99 collines et monts du Nord au Sud, abritant des vallées sauvages et de belles plages de sable blanc. Cette île possède en outre plusieurs ruisseaux magnifiques tels que Da Ban, Tien, Ky Da, et une flore primitive avec des tapis végétaux abondants abritant 929 espèces végétales.
Dans la mer, on trouve des récifs coralliens, des espèces de poissons précieux et rares, de grande valeur. En particulier, c'est à proximité de cette île que des carets (Eretmochelys imbricata) viennent frayer.
La culture communautaire de ses habitants est riche et empreinte d'identité autochtone étroitement liée avec les villages de métiers traditionnels, qui recouvrent plusieurs vestiges historiques.
Phu Quoc, renommée pour ses huitres perlières et sa saumure de poisson,
Ressources:

Phu quoc en bonne île est traditionnellement tournée vers la mer qui constitue un riche patrimoine aussi bien pour le tourisme que pour les activités de pêche. Les ressources de l'iles sont toutefois assez rapides a lister :
- Tourisme et écotourisme : L'île accueil environs 40 000 touristes par an.
- Culture du poivre noir :
- Pèche : Calamars, anchois, crevettes.
- Industrie du Nuoc Mam : L'île a la réputation de fabriquer le meilleur Nuoc Mam du Vietnam et elle fabrique ainsi 6 000 000 de litres par an.
- Les perles de culture : Les experts s'accordent à dire que la qualité des perles de Phu Quoc est parmi la meilleure de la planète.
- L'élevage des chien de Phu Quoc: Beaucoup plus anecdotique mais omniprésent lorsqu'on se trouve sur Phu Quoc, les chiens de cette île forment une race a part, dont l'intelligence, la gentillesse et la fidélité a leurs maitres a fait la réputation. A défaut d'être une manne économique, il n'en reste pas moins que les chiens de Phu Quoc sont très recherchés sur le continent, toutefois, l'acclimatation de ces animaux en dehors de leur île n'est pas aisée.

Activités :
- Se reposer et baignades évidemment ...
- Le snorkeling (masque, palme, tuba) : Au bord de la plage, un peu plus au large, à deux, en famille, sans aucune compétence particulière si ce n'est que de savoir nager, le snorkeling est idéal pour une première découverte de la vie aquatique. Vous aurez la possibilité de voir des magnifiques récifs coralliens

- La plongée : Pour les débutants ou les amateurs, l'île se prête parfaitement à la plongée. Sa riche faune et flore en font une destination de choix. Il existe des possibilités de faire de la plongée en scaphandre autonome

- La pêche de nuit aux calamars : Embarquez dans un bateau en compagnie de pêcheurs locaux pour une joyeuse sortie en mer. Vous mangerez, cuites au barbecue, vos prises de la nuit. Ambiance garantie. Des pécheurs indépendants ou des compagnies proposent une soirée pèche en mer ou vous pourrez vous mettre dans la peau des pêcheurs Vietnamien.

- L'île à moto: L'île mérite véritablement d'être connue en profondeur. Elle recèle de trésors comme ses petits villages de pêcheurs, s es forêts primitives, de mangroves et de cajeputiers qui abritent une faune et une flore variées , dotées d'espèces précieuses et rares , ses beaux ruisseaux et rivières ainsi que ses pittoresques plages naturelles de sable fin et eau claire . La moto s'avère idéal pour parcourir l'île. Vous trouverez facilement à en louer une à votre hôtel. Tous les hôtels proposeront des motos 125 CC à la location pour un tarif qui n'excèdera pas 100 000 Dongs par jours (5 euros).

-Visites: de fermes perlières (comptez 5 à 10 euros le collier de perles de cultures, parfois 100 euros si le collier est constitué de perles de qualité supérieure), des célèbres fabriques de nuoc mam ( le meilleur du Vietnam et donc, du Monde), de la prison au cocotier ou bien le château de Cau.

- Les chiens de Phu Quoc sont de braves bêtes par nature. On les voit vagabonder partout sur l'île. Ils ne sont pas destinés aux restaurants mais sont d'excellents compagnons. Les chiens de Phu Quoc se caractérisent par une ligne dorsale formée d'épis qui rend le chien de Phu Quoc impossible a confondre avec une autre race.

- Chutes d'eau:
Il existe 2 sites proposant de magnifiques chutes d'eau profondément caché dans la jungle. La saison sèche vous décevra forcément car les courts d'eaux sont à sec. Toutefois, la balade vaut le coup d'oeil. Vous pourrez remonter le cours d'eau directement en remontant par le lit si la rivière est a sec ou alors vous pourrez marcher sur les petits chemins aménagés sur les cotés. La baignade est possible.

Comment y aller ?
Voie aérienne : Vol quotidien Ho Chi Minh ville – Phu Quoc, 4 vols/jour, 45 minute s de vol.
Voie fluviale : Speed boat quotidien Rach Gia – Phu Quoc (2 heures)

Comment est l'hébergement ?
Ce qui fait le charme de Phu Quoc, c'est son indolence, sa quiétude . L'île n'est pas encore ravagé pour le tourisme de masse. Aussi l'offre hôtelière est restreinte mais capable de répondre à toutes les exigences de confort.

L'avis des Internautes:
- Le coup de cœur de notre voyage ! Enfin une destination où l’on s’est vraiment sentis libres dans nos déplacements : personne pour nous dire que cette route n’existe pas, ou nous faire payer un passage obligatoire normalement gratuit…. L’île mérite d’y rester quelques jours : on passe de plage en plage, pour certaines encore sauvages, et parfois on improvise un pique-nique sur le sable avec le resto du coin (à Bai Sao par exemple). Il faut absolument aller sur Ong Lang Beach, pour l’instant occupée par 2 ressorts « éco-friendly ». Le restau du Bo Ressort est vraiment bon, la plage est belle, l’eau propre : vraiment agréable d’y passer la journée, même si on n’y dort pas.
La moto est le moyen le plus simple pour découvrir l’île : les routes sont en terre battue et vraiment peu fréquentées. Ce sont des petites motos automatiques, style scooter, vraiment simples à conduire. Les enfants ont adoré : Yseult dans le porte-bébé avec papa, et le grand avec maman ! Les plus réticents trouveront toujours des taxis pour se déplacer.
Il faut se dépêcher de découvrir cette île préservée avant la construction massive de marinas, ressorts and co… L’île de Phu Quoc se trouve à 45 minutes d’avion de Ho-Chi- Minh.
http://avec-mes-enfants.fr/familles-en-voyage/au-vietnam/

source http://www.cap-vietnam.com
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  asiaonly le Sam 15 Mai 2010 - 15:44

J'ai un peu cherché pour les vols et j'ai trouvé BKK-HCMV-Phu Quok, qui coute relativement cher...
Je me suis laissé dire il y a quelques temps que le gouvernement envisageait de transformer l'aéroport pour qu'il puisse accueillir des vols internationaux, et une entrée sans visa pour un séjour de moins de 21 jours (je crois)
Savez-vous ce qu'il en est ???
avatar
asiaonly
Admin

Localisation : sawiselèèèène
Messages : 1294
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  Pio Pio le Mar 25 Mai 2010 - 15:11

alros ca ce serait une super nouvelle , moi qui rêve de visiter cette petite île mais le prix effectivement est trop éleve avec le transfert
avatar
Pio Pio

Localisation : sud de la france
Messages : 76
Date d'inscription : 27/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  asiaonly le Mar 25 Mai 2010 - 16:07

Tout dépend...
Si tu n'es pas pressé...ou flemmard..., le trajet en bus, bateau etc ne doit pas être excessif...? jocolor
avatar
asiaonly
Admin

Localisation : sawiselèèèène
Messages : 1294
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  Pio Pio le Mar 25 Mai 2010 - 17:00

huummm, l'idée me plait bien à la base mais le temps que cela doit prendre...c'est autant que l'on a pas sur place.
pourquoi autant de probleme avec ce vol, c'est le gouvernement Vietnamien qui veut contrôler çà ?
avatar
Pio Pio

Localisation : sud de la france
Messages : 76
Date d'inscription : 27/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  asiaonly le Mar 25 Mai 2010 - 18:29

Pio Pio a écrit:huummm, l'idée me plait bien à la base mais le temps que cela doit prendre...c'est autant que l'on a pas sur place.
Je te répondrai que les déplacements terrestres sont le plus souvent riches en rencontres et partages... on voit du pays comme on dit... pour tenter d'appréhender un peuple...ya pas mieux

pourquoi autant de probleme avec ce vol, c'est le gouvernement Vietnamien qui veut contrôler çà ?
Ôooooo-Cune idée... je pense que ca vient simplement du fait qu'on est qu'en 2010 Laughing J'ai revérifié, le projet est bien en cours, mais les détails sont vagues et contradictoires, donc, rien pour être affirmatif... Wait and see (comme dirait l'autre)
Si tu veux un conseil, tu as intérêt a y aller avant que ca arrive... ca va vite devenir un petit Phuket ou autres Samui... mais a la sauce Viet (ca "pique" plus)
avatar
asiaonly
Admin

Localisation : sawiselèèèène
Messages : 1294
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  Pio Pio le Mar 25 Mai 2010 - 19:13

oui, je suis assez d'accord avec toi sur le fait que çà risque bien de de devenir la folie d'autant que j'ai déjà entendu que çà construisait grave des guest de partout, çà veut bien confirmer tes dires d'une prochaine arrivée....
avatar
Pio Pio

Localisation : sud de la france
Messages : 76
Date d'inscription : 27/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  thanaka le Mer 26 Mai 2010 - 7:11

Actuellement un A/R HCMV-Phu Quoc, c'est 85 euros (2 000 000 VND)

sensiblement le même prix qu'un BKK-Samui ou BKK-Phuket

http://www.vietnamairlines.com.vn/wps/portal/fr/site/home?country_code=FR&country=france&lang=fr
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  Pio Pio le Mer 26 Mai 2010 - 9:16

merci de la précision Pascal mais reste à rajouter le Bangkok HCM que j'imagine on doit pouvoir trouver aux environs des 100/150 € ?
avatar
Pio Pio

Localisation : sud de la france
Messages : 76
Date d'inscription : 27/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  thanaka le Mer 26 Mai 2010 - 10:14

Pio Pio a écrit:merci de la précision Pascal mais reste à rajouter le Bangkok HCM que j'imagine on doit pouvoir trouver aux environs des 100/150 € ?

le mieux c'est peut-être d'aller direct sur HCM avec Vietnam Airlines au départ de Paris ? geek

sinon pour répondre à la question, environ 4500 baht A/R avec Air Asia entre Bangkok HCM
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  Pio Pio le Jeu 27 Mai 2010 - 8:13

merci bien Pascal, je vais peut-être me reprogrammer çà avant qu'il soit trop tard !
avatar
Pio Pio

Localisation : sud de la france
Messages : 76
Date d'inscription : 27/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kiên Giang : Phú Quôc, paradis touristique en devenir

Message  Admin le Dim 8 Aoû 2010 - 19:30

Parallèlement à la métamorphose du district insulaire de Phú Quôc (province de Kiên Giang, Sud) avec une série de grands projets d'infrastructures pour la plupart en voie d'achèvement, ses habitants contribuent pour une part importante aussi à faire de cette "île d'émeraude", située à l'extrême-Sud, un nouveau paradis touristique, un pôle d'échanges commerciaux internationaux, une importante porte d'entrée maritime du pays.

>> Kiên Giang déroule le tapis rouge pour les investisseurs

Phú Quôc est la plus grande île du pays. Située à 45 km au large de Hà Tiên (chef-lieu de Kiên Giang) et à 15 km au sud des côtes cambodgiennes, au creux du golfe de Siam, elle fait partie d'un archipel de 22 îles. Sa forme évoque celle d'une larme d'une cinquantaine de kilomètres de long. Ses collines boisées culminent à 603 m d'altitude.

Phú Quôc est aussi appelée "l'île d'émeraude" en raison de ses trésors naturels et de son immense potentiel touristique. Elle est réputée pour ses plages de sable blanc dont certaines figurent parmi les plus belles du pays. Les principales sont Bai Truong, sur la côte sud-ouest, Bai So et Bai Dam, au sud-est, ainsi que les criques sauvages de Bai Ong Lang, au nord.

Ses eaux limpides sont le refuge d'une fantastique faune sous-marine. Pas étonnant donc que, depuis quelques temps, l'île connaît un certain essor de la plongée sous-marine, notamment autour des récifs coralliens de Hon Doi Moi, au nord-ouest, et des îles d'An Thoi, à la pointe sud.

L'une des spécialités de Phú Quôc est le poivre noir, mais les îliens vivent traditionnellement des produits de la mer. Dans le bourg de Duong Ðông, qui concentre la majeure partie des infrastructures touristiques, l'on peut visiter des fabriques de nuoc mam (saumure de poisson), d'où sortent 6 millions de litres chaque année. L'île est connue partout dans le pays et même largement au-delà des frontières pour la qualité de sa nuoc mam, conçue à partir d'un petit poisson, le cá com, proche de l'anchois, qui apporte une grande quantité de protéines. Cette sauce accompagne quasiment tous les plats vietnamiens.

Jusqu'à présent, les cartes d'aménagement au 1/2.000e des 13 zones touristiques de l'île ont été achevées ; et pour plusieurs de ces dernières, l'élaboration de la planification au 1/500e a débuté.

Phú Quôc connaît un développement touristique important, facilité par sa liaison aérienne directe avec Hô Chi Minh-Ville. Grâce à sa position géographique idéale - aucun autre lieu du Vietnam n'est plus proche des grands centres urbains des pays de l'Asie du Sud - ainsi qu'à son linéaire côtier intact, l'île connaît une vague d'investissement sans précédent, au service de son développement global : touristique, commercial et urbain. Jusqu'à ce jour, 52 projets, d'un capital réuni de plus de 43.000 milliards de dôngs, ont été autorisés, dont 7 dans le secteur touristique déjà opérationnels que sont les resorts Berjaya Long Beach, Veranda, Cataco, Miramar...

Le 11 mai 2010, le Premier ministre Nguyên Tân Dung a approuvé l'amendement de la planification générale du district insulaire de Phú Quôc à l'horizon 2030. Le défi sera d'harmoniser le développement économique, la préservation des vestiges historico-culturels, la protection de l'environnement, la garantie de la sécurité et de la défense. L'objectif est de faire progressivement de Phú Quôc une ville maritime et insulaire, un centre touristique et tertiaire haut de gamme, un pôle technoscientifique non seulement à l'échelle nationale mais aussi du Sud-Est asiatique.

Phú Quôc a réalisé une immense percée en matière d'infrastructures, avec une série d'ouvrages au stade terminal des travaux comme l'aéroport international de Phú Quôc (de plus de 900 ha), la route côtière, l'axe Nord-Sud... En particulier, le port maritime international d'An Thoi devrait être mis en exploitation au 3e trimestre de cette année. D'autres importants travaux seraient achevés en juin 2012 au plus tard, tels que le projet de câbles électriques sous-marins reliant Hà Tiên à Phú Quôc, l'usine de traitement des eaux...

source http://lecourrier.vnagency.com.vn/default.asp?page=newsdetail&newsid=64816

le futur Phuket Vietnamien scratch
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  Pio Pio le Mar 10 Aoû 2010 - 16:54

oui, tu as raison, j'en ai bien peur et c'est poru çà que j'aimerai y faire un tour avant

au fait, pour ceux qui conaissent, est ce que comme parfois sur les îles le climat est different (microclimat)?
à quelle époque peut on s'y rendre en général , que ce soit bon ou moyen ? l'automne est il propice ?
avatar
Pio Pio

Localisation : sud de la france
Messages : 76
Date d'inscription : 27/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  thanaka le Mar 10 Aoû 2010 - 17:18

la pluie dans le sud vietnam c'est de juillet à septembre (un peu comme à Koh Chang en Thailande) il faut eviter cette periode, la meilleure c'est de décembre à avril.

le micro climat, quelque soit l endroit dans le monde ou tu te trouves, on te parle de micro climat
aujourd hui sur une ile bretonne on a eu la pluie geek le vent geek le soleil geek ... ok c'est le micro climat des iles Very Happy
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  Pio Pio le Mar 10 Aoû 2010 - 17:42

"c'est cela même" oui ,
bon, de toute manière vu ce qui se passe un peu partout sur la planète en ce moment (Inde, Chine, Pakistan ) hje crois qu'on ne peut plus se fier à rien , alors , le mieux c'est de partir et de voir!
avatar
Pio Pio

Localisation : sud de la france
Messages : 76
Date d'inscription : 27/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  cipiki le Ven 13 Aoû 2010 - 10:15

En fev 2009, j'étais à HCMV. J'avais eu envie d'aller à Phu Quoc. En avion, c'était trop cher. En faisant des escales dans le Delta, j'avais pensé que ce serait plus intéressant mais sans doute trop long. (J'aime prendre mon temps!)Du coup, je n'étais allée que jusqu'à Can Tho ou j'avais passé 5 jours. Erreur! J'AURAIS DU ALLER A PHU QUOC! Surtout après ce que je viens de lire...

Il n'y avait que des vols que 4 fois par semaine (50$ aller simple)
En ferry, 10h de traversée pour 5$
Hydrofoil: 3 par jours, 2h30mn de traversée, 160,000
Tout cela, il y a un peu plus d'un an donc.

Des photos Pio Pio, si tu y vas!
avatar
cipiki

Localisation : tokyo
Messages : 523
Date d'inscription : 04/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  breiz77 le Ven 13 Aoû 2010 - 17:33

Allez quelques photos mais de 2006












On avait pris l'option bateau en partant de Rach Gia et retour Saigon en avion
avatar
breiz77

Localisation : Seine et Marne
Messages : 295
Date d'inscription : 08/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  cipiki le Sam 14 Aoû 2010 - 4:18

pour les photos qui font rêver...
avatar
cipiki

Localisation : tokyo
Messages : 523
Date d'inscription : 04/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  Admin le Mer 12 Jan 2011 - 21:29




L’île tropicale de Phu Quoc est considérée comme la portion de territoire vietnamien qui possède les plus belles plages de tout le pays. Si vous vous y rendez pour une petite session de bronzage, sachez que sur la côte sud-est se trouve le plus chouette endroit où allez poser votre serviette : la plage de Bai Sao.

Au sable blanc d’une finesse incroyable et à l’eau émeraude à peine agitée, vient s’ajouter le fait que peu de monde fréquente cet endroit en raison de son éloignement de la ville de Duong Dong et de la plage principales de Long Beach où se trouvent tous les hôtels.

En effet, Bai Sao se trouve à l’opposé de la petite station balnéaire qui concentre tout le tourisme et quand les plagistes partent en vadrouille c’est plus pour aller explorer en les fonds marins des îles An Thoi au large de la pointe sud de l’île. Certaines de ses excursions organisées proposent par ailleurs un petit stop au retour à Bai Sao dans l’après-midi. Le reste de la journée, vous serez à peine une dizaine à profiter de l’endroit.

La beauté de l’endroit tient également au très faible nombre de constructions bordant la plage, la jungle est ici encore reine et ourle magnifiquement la courbe de sable blanc où vous élirez domicile pour la journée.

Vous trouverez néanmoins quelques restos (allant de la simple cantine familiale au bar de plage à transats) pour vous sustenter. Ne manquez pas d’y acheter une noix de coco fraiche, le truc idéal à savourer dans ce paysage de carte postale !

Pour vous y rendre, le meilleur moyen reste de louer un scooter, vous pourrez ainsi en profiter pour découvrir l’intérieur de l’île à l’aller (la route principale est goudronnée et se parcourt en une quarantaine de minutes) et revenir avec le soleil couchant sur votre gauche en longeant la côte ouest le long d’une route de terre rouge, poussiéreuse donc, mais pleine de charme !


source & d'autres photos ----> http://www.tripteaser.fr/viet-nam/reportage/964/la-plage-paradisiaque-de-phu-quoc

Vietnam à savoir ----> http://www.tripteaser.fr/destination/viet-nam
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  Admin le Mer 30 Mar 2011 - 11:03

Petite île tropicale au large de la pointe sud du Vietnam, Phu Quoc est l’un de ces paradis dont le golfe de Thaïlande a le secret. Du sable blanc, des palmiers, une mer émeraude, il n’en fallait pas plus pour que les voyageurs en fassent une de leurs destinations de prédilection et si elle n’est pas encore submergée par le tourisme de masse, elle attire néanmoins de plus en plus de monde.

Pas trop de gros resorts affreux, pas de milliers des bars les uns à la suite des autres avec la même musique, pas encore de grosses routes, mais des chemins de terre… De tout le Vietnam, Phu Quoc reste notre étape balnéaire préférée. Néanmoins, seule la plage de Bai Sao est véritablement exceptionnelle, les autres plages, plus rocailleuses et plus étroites, pourront parfois décevoir les adeptes du farniente dans cette région du monde.

Long Beach reste la plus fréquentée, car elle borde la ville principale de Duong Dong avant de s’étirer pendant 20 km vers le sud. Après avoir dépassé l’amas d’hôtels et de guesthouse des premiers kilomètres, vous aurez la plage pour vous tout seul : fine bande de sable avec palmiers éparpillés et route de terre rouge en arrière-plan. Au nord de Duong Dong, les plages de Bai Ong Lang, Vung Bau Bay et Bay Day Beach se succèdent. Plutôt désertes, elles comptent de jolis spots comme la péninsule de Cua Can (derrière le village du même nom). Au-delà, vous trouverez les plages de Ganh Dau (à 28 km de Duong Dong) qui font partie des plus authentiques de l’île. Micro hameaux de pêcheurs et sable vierge au programme. De l’autre côté de l’île, à l’est, la plage de Bai Thom est inhabitée mais tout aussi belle. En redescendant vers le sud, vous croiserez celle de Bai Vong avant d’arriver au paradis de Bai Sao

Pour les adeptes de snorkeling et de plongée, sachez que vous trouverez votre bonheur en vous joignant à un tour aux îles An Thoi. Situés au large de la pointe sud de Phu Quoc, c’est le seul endroit où cela vaut le coup de sortir son masque et son tuba. Toutes les agences de Phu Quoc organisent cette excursion, on viendra vous la proposer alors que vous bronzerez tranquilles à Long Beach. Mais il est possible de se rendre directement à l’embarcadère de An Thoi et de tenter sa chance. Les tours comprennent bien souvent un stop au retour à Bai Sao, l’occasion pour ceux qui n’y ont pas encore été de découvrir la plus belle plage de Phu Quoc. Des sorties de pêches sont également organisées dans l’archipel (de jour comme de nuit).

Pour ceux qui recherchent une alternative au farniente, n’hésitez pas à louer un scooter (6$ la journée) et à vous aventurer sur les routes en terre de l’île. La meilleure carte de l’île est donnée gratuitement au Buddy Ice Cream (26 D Nguyen Trai dans le centre de Duong Dong), procurez-vous la. Seront indiqués dessus les spots les plus intéressants à découvrir : fermes de perle, fabriques de nuoc mam, sources de Sui Da Ban, etc.

Voila de quoi passer quelques jours bien remplis à Phu Quoc, passons aux différents moyens de vous y rendre :

Comment aller à Phu Quoc ?.

En avion :

Phu Quoc est desservie par deux compagnies aériennes : depuis Ho Chi Minh-ville, Can Tho et Rach Gia par Vietnam Airlines (http://www.vietnamairlines.com.vn/) et depuis Ho Chi Minh-vill et Hanoi par Air Mekong (http://airmekong.com.vn/). Sachant qu’il est possible de trouver des vols à partir de 20$, c’est une option rapide à ne pas négliger. On peut également rallier Phu Quoc en bateau depuis Ha Tien ou Rach Gia. Des speed boats vous y mèneront.

Depuis Ha Tien, la meilleure solution quand on vient du Cambodge :

Si vous arrivez de Kep, les agences de la ville ont mis en place un système de minibus qui part tôt le matin (vers 7h, on passe vous chercher à votre auberge) et qui vous amènent à Ha Tien pour avoir le speed boat du matin (1h30 de trajet + selon l’attente à la frontière). Ce service coute environ 10$ et l’agence réservera en sus votre place sur le bateau, qu’il ne vous restera qu’à régler à votre arrivée au port avant d’embarquer. Les agences de Kampot doivent surement proposer le même service.

Le bateau de l’agence Ha Tien Tourism (contact : hatientourism@gmail.com /+84 77 3 982 888) part officiellement à 8h (mais le bateau attend en réalité les minibus en provenance du Cambodge) et à 13h (retour à 8h30 et à 14h). Le trajet prend 1h15. L’aller coute 160 000 dongs. Il s’agit d’un speed boat, le trajet se fait à l’intérieur (climatisation extrême et clips à foison). Vous n'arriverez par à directement à Duong Dong, mais l'agence vous proposera un minibus pour faire les 30 minutes de route (3$), minibus qui pourra vous faire faire la tournée des hôtels si besoin est.

La compagnie Vietrosko Hydrofoil propose également un départ à 15h (retour à 16h15). Tèl (84-8) 8360160 / (84-77) 878678 / (84-77) 980444. Elle a des bureaux à Ho Chi Minh. Les trajets ne sont pas tout le temps assuré.

Prochainement, il devrait peut-être y avoir un service de speedboat allant directement de Kep à Phu Quoc. Annoncé depuis longtemps, ce n’était pas encore le cas en novembre 2010.

Depuis Rach Gia, pour ceux qui viennent de découvrir le Delta du Mekong :

Cette route est considérée comme plus sure que celle d’Ha Tien. Il y a plusieurs bateaux et le service est assuré toute l’année.

Depuis Can Tho, plusieurs bus par jour desservent Rach Gia. Après être arrivé au terminal (92 Tran Phu), vous pourrez vous faire conduire en moto au port, au nord. Les speedboats et ferries partent de l’extrémité ouest de la Đ Nguyen Cong Tru.

Quelque soit la compagnie, comptez 2h30 de trajet. Vous avez le choix entre les compagnies suivantes :

- Duong Dong Express : Départ à 7h45. Retour à 12h45. 270 000 dongs. http://www.duongdongexpress.com.vn/en/home.php?cat_id=29. Ce dernier a l’avantage d’arriver directement à Duong Dong. Les autres bateaux arrivent eux à An Thoi au sud de l’île d’où il vous faudra rallier votre destination en taxi ou en moto.
- Super Dong : Départ à 8h. Retour à 13h. Tél : (84-8) 84305142 / (84-77) 877742 / (84-77) 846180. Ont des bureaux à Ho Chi Minh-ville.
- Hai Au (Seagull) : Départ à 13h30. Retour à 8h30. Tél (84-8) 8583654 / (84-77) 879455 / (84-77) 981000. Ont des bureaux à Ho Chi Minh-ville.
- Tramexco : Départ à 13h. Retour à 8:30. Tél: (84-77) 878655 / (84–77) 980666.
- Les ferries Bien Xanh partent également de Rach Gia à 8h20 (Retour 13h15) mais mettent une heure de plus.


Où dormir à Phu Quoc ?

Retrouvez notre reportage spécifique à ce sujet pour profiter de nos bons plans logement à Phu Quoc :
http://www.tripteaser.fr/viet-nam/reportage/1033/ou-se-loger-a-phu-quoc

Phu Quoc est en passe de devenir la destination balnéaire la plus convoitée du Vietnam. Si elle reste sauvage dans sa plus grande partie, Duong Dong, la ville principale, et Long Beach, sa plage, ont vu s’ouvrir de nombreux établissements dans les dernières années.

En saison haute (de décembre à février et en été), il est vraiment conseillé de réserver à l’avance, histoire de pouvoir avoir le choix, mais sachez néanmoins que si vous arrivez en bateau, le minibus chargé de vous déposer en ville vous fera faire le tour des guesthouses de Long Beach jusqu’à trouver celle qui aura une chambre de dispo correspondant à vos attentes. Les chauffeurs sont habitués à tourner plus de deux heures pour rendre ce service à leurs passagers. Ça se passe comme dans une course en mode Pékin Express, chaque minibus empruntant une perpendiculaire différente en espérant arriver le premier, mais une course bon enfant où l’on s’appelle d’un véhicule à un autre pour se tenir au courant des bons et des mauvais plans.


Les meilleurs plans logement sur Long Beach :

Avec ces 20 km de sable blond, Long Beach est la plus longue plage de l’île et la plus fréquentée. Surtout construite aux abords de Duong Dong, elle possède néanmoins un large choix d’hébergement dans ces trois premiers kilomètres. Plusieurs petites perpendiculaires allant de la route principale à la plage sont pleines de petites auberges entassées les unes sur les autres. Elles pratiquent des tarifs sympathiques, mais n’offrent pas grand-chose de sexy. À moins que vous ne soyez en en mode économie à tout prix (on trouve 4 murs pour 10$) ou que vous n’ayez trouvé de place nulle part), nous ne les recommandons pas. Jetez plutôt un coup d’œil sur les suivantes, nous avons sélectionné pour vous les meilleures adresses en bord de plage (citées du nord au sud) :

- Le Mai House est très apprécié par les voyageurs pour ses bungalows cachés dans un jardin luxuriant avec la plage au bout, sa jolie déco, son petit déjeuner compris dans le prix et son wifi. Pas de clim. Pas de site internet non plus, mais un mail (maihouseresort@yahoo.com) ou un tel (+84 773 847 003). N’oubliez pas de rappeler pour confirmer. Environ 70$ le bungalow. Si vous pouvez vous permettre ce budget, il s’agit vraiment d’une bonne adresse.

- L’Amigo Guest House (juste à côté du très classe La Véranda) a ouvert fin 2010 et semble être une de ses nouvelles adresses sympathiques à essayer. Bars et transats sur la plage, eau chaude et air conditionné dans les chambres. Leur site internet est encore en construction http://amigosphuquoc.com/ mais ils ont le téléphone +84 773 994 958 (portable 0917 707 456).

- Le Nhat Lan est idéalement situé. Sur la plage, juste avant les rochers, au calme donc. Son resto de plage est aussi un plus à souligner, car c’est un des seuls à proposer un barbecue de poisson tous les soirs. La propreté des chambres laisse à désirer, mais le cadre est mignon et surtout les prix sont en fonction. Les bungalows les plus éloignés de la mer sont à 15 $, ceux au bord de la plage sont à 40$. Les moins chers n’ont pas d’eau chaude. Pas de petit déjeuner, mais wifi gratuit. Pas de site internet, pour les contacter : nhatlanresort@yahoo.com ou +84 773 847 663 (portable 0918 464 127). Ils sont un peu cachés alors il est possible d’y trouver de la place sans réservation.

- Le Beach Club remporte les suffrages des guides papier qui le considèrent souvent comme une des meilleures auberges de l’île. Il s’agit de l’une des enseignes les plus éloignées de la ville et donc une des plus tranquilles. Avec son bar/restaurant sur la plage, on s’y sent immédiatement en vacance. Pas de clim ni de petit déjeuner, mais un site internet : http://www.beachclubvietnam.com/. Comptez 30$ pour une chambre, 40$ pour un bungalow. Le seul hic de l’endroit, il faut impérativement avoir un billet d’avion pour pouvoir booker en haute saison.

Les meilleurs plans logement ailleurs sur l’île :

SI vous cherchez à vous excentrer pour plus de calme et plus d’authenticité, il existe d’autres plages à Phu Quoc que Long Beach. Il vous faudra par contre louer un scooter pour vos déplacements en journée (mais ça vaut de toute façon le coup d’en louer un même quand on est à Long Beach pour explorer l’île) et prévoir de passer vos soirées dans votre auberge (les routes de terre dans la nuit noire, c’est toujours un peu risqué).

- Bai Ong Lang, à 7 km au nord de Duong Dong, est plus rocailleuse et plus sauvage. Coup de cœur pour le Mango Bay http://www.mangobayphuquoc.com/ , sa petite crique et ses bungalows écolos (de 45$ à 290$ selon la chambre et la saison). Une adresse moins connue, un peu en retrait dans la campagne : Le Freedomland http://freedomlandphuquoc.com/ . Un chouette endroit comme on les aime (de 10$ à 30$).

- Vung Bau Beach, à 10 km au nord de Duong Dong (juste après Cua Can) est un joli croissant de sable où personne ne va jamais. Coup de cœur pour le Bamboo cottage (http://bamboophuquoc.com/) et son ambiance calme et authentique (de 20$ à 95$ selon la chambre et la saison).

- Bai Sao est la plus belle plage de Phu Quoc, mais il n’y a pas encore de chouettes guesthouses à cet endroit, c’est peut être d’ailleurs un des éléments qui fait son charme. Si vous voulez à tout prix y dormir, le My Lan et le Becko Jacks sont les deux seules adresses, mais ne font pas très envie.

source http://www.tripteaser.fr/viet-nam/reportage/1034/tout-savoir-sur-lrile-de-phu-quoc
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  Admin le Lun 8 Aoû 2011 - 6:46



À l'extrême-sud du Vietnam, l'île de Phu Quôc appelée aussi l'"île d'émeraude", mérite le nom "paradis tropical". Elle ambitionne de devenir d'ici 2020 un centre touristique international.

Avec ses 56.500 ha, Phu Quôc est la plus grande île du Vietnam. Son relief est marqué, avec 99 collines et monts qui s'étirent du nord au sud, abritant des vallées sauvages et de belles criques. Elle est reliée à Hô Chi Minh-Ville, Phnom Penh (Cambodge), Kuala Lumpur (Malaisie), Jakarta (Indonésie), Phuket et Bangkok (Thaïlande) par des vols de seulement 500-1.200 km.

Connue pour ses superbes plages et ses forêts, Phu Quôc est aussi appelée l'"île d'émeraude" en raison de ses trésors naturels et de son potentiel touristique. Située à 120 km de la ville de Rach Gia et à 50 minutes de vol de Hô Chi Minh-Ville, Phu Quôc possède un climat idéal, des produits abondants, des forêts et de belles plages....

Cette île possède en outre des ruisseaux magnifiques et une flore abondante de 929 espèces recensées. Ses eaux abritent des récifs coralliens, refuge pour des espèces de poissons qui ont disparu ailleurs, des tortues caret, qui viennent d'ailleurs pondre sur certaines plages tranquilles.
Phu Quôc est renommée aussi pour ses huîtres perlières et sa saumure de poisson. Un autre attrait est la culture locale avec ses villages de métiers traditionnels, de pêcheurs surtout.

À l'image de Hôi An où l'on peut devenir paysan l'espace d'une journée, les agences touristiques de l'île de Phu Quôc proposent des sorties de pêche en mer à leurs clients. Un bel exemple de tourisme solidaire, où une partie des revenus vont dans la poche des habitants locaux. Le meilleur moment pour pêcher est entre novembre et avril, à proximité des massifs de coraux des îlots de Dôi Môi et Mong Tay, au sud-ouest de l'île, à environ 14 miles du bourg de Duong Dông. Entre mai et octobre, les meilleurs spots sont les îles de Ông Dôi et Dâm, à environ six miles du port d'An Thoi, au sud de l'île.

Il existe deux formes de pêche : durant la journée et en soirée (pour les seiches). Pendant la journée, le bateau se déplace le long des massifs de coraux, et les pêcheurs lancent leurs lignes. Lorsque le poisson mord, il faut réagir immédiatement et tirer fort. Les poissons sont ensuite grillés et dégustés sur place.
Le soir, c'est au tour des seiches, à Bai Sao. Les touristes vont dans les lieux où ces céphalopodes sont nombreux, puis le moteur du bateau est coupé et toutes les lumières sont allumées pour les attirer. Les touristes utilisent des leurres en plastique.

Avec ses atouts, l'île de Phu Quôc a accueilli ces dernières années de nombreux investisseurs, pour la plupart étrangers, dans l'hôtellerie de luxe et les services touristiques. Cette année, le parc hôtelier de île de Phu Quôc s'élève à 3.500 chambres. Les autorités de la province de Kiên Giang ont fait savoir qu'entre 2011-2012, plusieurs ouvrages clés seront mis en service comme l'aéroport international de Duong To, le port maritime d'An Thoi, le port fluvial de Duong Dông ainsi que de nombreuses routes. Phu Quôc s'oriente vers des services touristiques de haute qualité, vers le développement durable, et compte bien pouvoir concurrencer les hauts lieux du tourisme de masse dans la région et le monde (par exemple Phuket, en Thaïlande).

Se rendre à Phu Quôc depuis le Vietnam est aisé et pas très cher. Deux possibilités : l'avion ou le bateau. Par avion : outre les vols de Vietnam Airlines, Air Mékong propose depuis le 28 avril un vol direct quotidien à partir de Hanoi (départ à 6h du matin). C'est le premier vol direct sans escale à Hô Chi Minh-Ville, ce qui permet de réduire de moitié sa durée. Par bateau : deux ports desservent l'île : Rach Gia et Hà Tiên. Les tarifs sont très abordables.

source: Wikio News
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  stilia le Lun 8 Aoû 2011 - 10:05



scratch scratch scratch


Admin a écrit:

À l'extrême-sud du Vietnam, l'île de Phu Quôc appelée aussi l'"île d'émeraude", mérite le nom "paradis tropical". Elle ambitionne de devenir d'ici 2020 un centre touristique international.
(...)
Connue pour ses superbes plages et ses forêts, Phu Quôc est aussi appelée l'"île d'émeraude" en raison de ses trésors naturels et de son potentiel touristique. Située à 120 km de la ville de Rach Gia et à 50 minutes de vol de Hô Chi Minh-Ville, Phu Quôc possède un climat idéal, des produits abondants, des forêts et de belles plages....
(...)
Cette île possède en outre des ruisseaux magnifiques et une flore abondante de 929 espèces recensées. Ses eaux abritent des récifs coralliens, refuge pour des espèces de poissons qui ont disparu ailleurs, des tortues caret, qui viennent d'ailleurs pondre sur certaines plages tranquilles.Phu Quôc est renommée aussi pour ses huîtres perlières et sa saumure de poisson. Un autre attrait est la culture locale avec ses villages de métiers traditionnels, de pêcheurs surtout.

(...)

Avec ses atouts, l'île de Phu Quôc a accueilli ces dernières années de nombreux investisseurs, pour la plupart étrangers, dans l'hôtellerie de luxe et les services touristiques. Cette année, le parc hôtelier de île de Phu Quôc s'élève à 3.500 chambres. Les autorités de la province de Kiên Giang ont fait savoir qu'entre 2011-2012, plusieurs ouvrages clés seront mis en service comme l'aéroport international de Duong To, le port maritime d'An Thoi, le port fluvial de Duong Dông ainsi que de nombreuses routes. Phu Quôc s'oriente vers des services touristiques de haute qualité, vers le développement durable, et compte bien pouvoir concurrencer les hauts lieux du tourisme de masse dans la région et le monde (par exemple Phuket, en Thaïlande).

Se rendre à Phu Quôc depuis le Vietnam est aisé et pas très cher. Se rendre à Phu Quôc depuis le Vietnam est aisé et pas très cher.
source: Wikio News





stilia

Localisation : à l'ouest
Messages : 341
Date d'inscription : 02/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  cipiki le Lun 8 Aoû 2011 - 10:27

Vite vite, nommez la vite au Patrimoine Mondial.
PM rush assuré elephant

Cette année, au japon, le bel archipel tranquille d' Ogasawara, a été nommé au Patrimoine Mondiale. De petites iles où l'on trouve des espèces de papillons , de grenouilles, etc que l'on ne trouve nulle part ailleurs... Jusqu'à aujourd'hui, il y avait un ferry par semaine - traversée de 24 h de ferry sans aucun confort. Juste une ou deux guest houses...
PM rush garanti. Dans quelques années, tout ce qui fait la particularité et le charme de cette ile aura disparu...
Patrimoine Mondial Rush
avatar
cipiki

Localisation : tokyo
Messages : 523
Date d'inscription : 04/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vietnam : nuoc mam et splendeur des plages à Phu Quôc

Message  Admin le Sam 5 Jan 2013 - 9:41

L’île de Phu Quôc, dans le golfe de Thaïlande, a deux mamelles : la saumure de poisson et le tourisme dans un cadre idyllique. Elle s’en porte très bien. Reportage.

Phung Hung est une entreprise familiale nichée dans l’une des rues proches des quais d’An Thoi, le petit port du sud de l’île de Phu Quôc, au large de la côte du Cambodge. Sur les marches de la salle de réception cossue du rez-de-chaussée sont alignées sandales et souliers. Assis sur des fauteuils et un canapé, des négociants échangent des liasses de billets tout en sirotant une tasse de thé. Dans ce bâtiment neuf, un large escalier conduit aux appartements privés. Au fond, une petite porte donne sur un hangar encombré d’une trentaine de vastes cuves, hautes de plus de deux mètres et de couleur marron-rouge. A l’odeur, le visiteur sait déjà où il se trouve.

La scène s’est déroulée voilà quelques années. Bienvenue, donc, dans l’univers du nuoc mam, la fameuse saumure de poisson du Vietnam sans laquelle la cuisine nationale ne serait pas ce qu’elle est. Une cuve en contient douze tonnes. Au bout d’un an de fermentation, les couches superposées de poisson, les deux tiers du total, et de sel, le tiers restant, ont produit le nuoc mam, précieusement déversé à l’aide d’un tuyau dans des bacs en plastique d’où il est reversé dans des flacons ou, pour le commerce de gros, dans des jerrycans.

Phung Hung dispose de deux fabriques, la deuxième se trouvant en lisière du bourg. Et de deux bateaux de pêche dont les sorties s’étalent sur plusieurs jours. Le nuoc mam est à base de ca com, une sorte locale d’anchois, qui représente 80% de la pêche, le reste étant constitué par les autres petits poissons qui traînent dans les filets. Comme le vin, le nuoc mam vieillit bien. «Un litre de nuoc mam de dix ans d’âge peut atteindre le prix de cent vingt mille dôngs», dit la patronne, soit six € à l’époque, alors que le litre ordinaire se vend entre trois mille et quinze mille dôngs.

C’est connu, du moins des vrais amateurs de mets vietnamiens : le nuoc mam de Phu Quôc est le plus prisé. La saumure de poisson est également produite dans d’autres ports, notamment à Phan Thiêt, dans le Centre-sud du pays, mais sans bénéficier d’un prestige aussi grand. Sur les étiquettes de leurs fioles, les fabricants de Phu Quôc mentionnent leur AOC, non que l’acronyme soit légal au Vietnam mais avec l’espoir qu’il le deviendra un jour,- «comme les vins français», dit la patronne. Phung Hung a été créée voilà quinze ans seulement et «l’affaire marche bien», ajoute-t-elle.

L’île de Phu Quôc forme, sur le plan géologique, une résurgence de la chaîne des Cardamones, qui occupe l’ouest du Cambodge. Le mont le plus élevé y dépasse les cinq cents mètres et l’île abrite la forêt la mieux préservée du Vietnam pour une raison bien simple : la terre est généralement ingrate et seules quelques plantations, dont celles de poivriers, ont pris racine. Le relais écologique a été assuré par une décision assez récente de décréter cette forêt zone protégée. Les insulaires se sont donc repliés sur la pêche et le produit qu’ils en tirent, la saumure de poisson.

Au centre de l’île, à l’embouchure d’une rivière éponyme, Duong Dong est le bourg le plus important. Il baigne également dans une odeur de nuoc mam, mais moins qu’An Thoi, car les fabriques sont plus éloignées du centre. Sur la rivière, la société Thinh Phat a aménagé, dans la cour de sa fabrique de nuoc mam, un jardin et un pavillon où le visiteur vietnamien teste la saumure à l’aide de minuscules cuillères et peut acheter sa provision de saumure pour l’année. A une condition : regagner le continent par bateau car le transport du nuoc mam est strictement interdit à bord des vols aériens commerciaux.

L’avenir de l’industrie de nuoc mam dépend des réserves de poissons. Sur ce point, les avis sont partagés. Les uns disent qu’il faut désormais aller le pêcher beaucoup plus loin, y compris dans les eaux indonésiennes. D’autres maintiennent que les eaux vietnamiennes demeurent très poissonneuses et que l’avenir est donc assuré. Si le temps et les hommes le permettent, le tourisme assurera rapidement sa part importante de relais.

Car, ces dernières années, le tourisme se développe rapidement, notamment au sud de Dong Duong, sur une plage rectiligne de plusieurs km, où se multiplient des hôtels de luxe en majorité à clientèle étrangère. Les étrangers la surnomment déjà Long Beach. A la mi-décembre 2012, le premier ministre Nguyên Tân Dung a demandé que l’île, qui dépend de la province voisine de Kien Giang dans le delta du Mékong, soit transformée en zone économique spéciale. Il souhaite que son vaste potentiel soit exploité : aquaculture, pêche, tourisme, agriculture. Le taux de croissance économique à Phu Quôc est déjà de 22% par an et le nombre des touristes augmente de 13% chaque année.

A Duong To vient d’être posée la première pierre d’un aéroport capable d’accueillir des gros porteurs. D’une superficie de 900 hectares et d’une capacité de 2,6 millions de passagers, il remplacera celui de Duong Dong, une piste où se posent plusieurs fois par jour les ATR72 de Vietnam Airlines (et, depuis le 15 décembre 2012, des vols de la compagnie à bas coût VietJetAir).

Longue d’une cinquantaine de kilomètres, Phu Quôc a des attraits exceptionnels. Parmi les plages de sable blanc figure également celle de Bai Sau,- la « plage de derrière » -, à une quinzaine de minutes de piste d’An Thoi en motocyclette. Les Vietnamiens y viennent en famille, les jours de congé, déguster des crevettes grillées accompagnées d’une bière. L’électricité est fournie par un générateur ; l’eau et les provisions sont apportées à bord de camionnettes. D’autres plages aussi belles se retrouvent dans des zones militaires, reliquat de l’époque où les Khmers rouges gouvernaient le Cambodge et réclamaient agressivement la rétrocession de cette île qui fît partie de l’empire khmer avant son rattachement au Vietnam voilà deux siècles.

Le tourisme est attiré par un potentiel important, y compris des promenades jusqu’au pied de cascades dans la forêt haute. Des bateaux de pêche se sont déjà reconvertis pour transporter des visiteurs, surtout vietnamiens, attirés par les excursions sur les sept îles ou îlots au sud d’An Thoi. Long Beach prend l’allure d’une riviera. Qu’était Phuket, dans le sud de la Thaïlande, voilà un demi-siècle ?

A dix minutes en moto d’An Thoi, sur la route qui mène à Duong Dong, les baraquements en tôle rouillée – murs et toiture – de la « prison des cocotiers » s’alignent entre deux camps militaires. Pendant la guerre, les Américains y avaient interné, jusqu’en 1973, une partie des quelque quarante mille Vietcongs qu’ils avaient fait prisonniers. Par ce biais, la guerre avait gagné Phu Quôc, que l’insularité protégeait. De nos jours, les ferry «à grande vitesse» relient, en trois heures, l’île au port continental de Rach Gia. Quelques navettes rapides existent également entre celui de Ha Tiên, deux fois plus proche, et An Thoi. En attendant l’atterrissage des Dreamliners qui, dans quelques années, viendront directement de l’étranger.

Texte de Jean-Claude Pomonti, Photos de Nicolas Cornet

source http://asie-info.fr/2013/01/05/vietnam-nuoc-mam-et-splendeur-des-plages-a-phu-quoc-515727.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  almado21 le Lun 22 Avr 2013 - 21:49

c'est magnifique Merci

almado21

Localisation : France
Messages : 1
Date d'inscription : 19/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ile de Phu Quoc ... Un petit paradis

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum