Les Philippines - Plongée dans l'Eden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Philippines - Plongée dans l'Eden

Message  Admin le Mer 2 Juin 2010 - 6:03

A l’écart des destinations exotiques à la mode, partez à la découverte de l’île de Negros, au cœur de l’archipel philippin. Un volcan dans la mer couvert de jungles luxuriantes, bordé de récifs coralliens foisonnant de vie, où réside l’un des peuples les plus hospitaliers du monde.

Nombre d’amoureux de l’Asie vous le diront: les Philippines, c’est la Thaïlande d’il y a quinze ans, avant que le tourisme de masse ne débarque pour transformer le moindre carré de sable blanc en solarium pour fêtard en mal d’exotisme. Isolé de ses voisins tant géographiquement que culturellement, l’archipel encore largement délaissé par les touropérateurs réserve ses innombrables plages, ses fonds marins encore en grande partie inexplorés et ses montagnes escarpées aux vrais amateurs de nature et de découvertes.
L’île volcanique de Negros, au cœur de ce labyrinthe insulaire, n’est pas la destination la plus prisée des touristes, mais certainement la plus authentique. Les plages sont surtout fréquentées par des pêcheurs et les cocotiers ne sont pas là que pour les cartes postales. Alors, évitez les trottoirs de Manille, oubliez la mauvaise réputation d’un pays souvent accusé de servir de refuge aux pédophiles occidentaux et découvrez les charmes d’une contrée hors du temps et l’hospitalité souriante d’un peuple plein de malice.

PLONGER
DANSE AVEC LES REQUINS BALEINE
S

Deuxième archipel du monde avec leurs 7000 îles tropicales, les Philippines réservent aux plongeurs comme aux adeptes du snorkeling des fonds somptueux, des récifs coralliens d’une richesse insoupçonnée et des rencontres avec les spécimens les plus impressionnants de la faune marine. S’il faut se rendre à Donsol pour admirer les requins baleines, l’île de Negros recèle quelques spots de plongée exceptionnels: épaves de la Seconde Guerre mondiale au large de Sipalay ou indolentes tortues marines sur les récifs de l’île d’Apo. Parmi les centres de plongée qui ont essaimé tout autour de l’île, on vous recommande l’Easy Diving de Raphaël Virchaux. D’abord parce que le susnommé est très pro et super sympa, ensuite parce qu’il gère deux centres de part et d’autre de l’île, enfin parce qu’il est Neuchâtelois...
Easy Diving, tél. +63 929 23 14 087, www.easydiving.ph

VISITER THE CITY OF GENTLE PEOPLE

Dumaguete, paresseuse «capitale» du Negros oriental, est une bourgade universitaire qui ne manque pas de charme. Très fière de son Rizal Boulevard, une promenade portuaire plantée de superbes acacias sous lesquels les habitants viennent piqueniquer en famille, la ville abrite quelques vestiges architecturaux de la colonisation espagnole et un marché central animé, labyrinthe sombre et odorant où l’on se perd avec délices. En soirée, le Rizal s’illumine en même temps que les quelques bars et restos fréquentés par les étudiants.

Dans le cochon, tout est bon
Malatapay, point de départ pour l’île d’Apo, est un petit village côtier célèbre pour son marché du mercredi où les paysans et les pêcheurs du coin débarquent en masse pour vendre leurs produits et s’attabler autour d’une assiette de lechón, le cochon cuit à la broche.

RENCONTRER LES PÊCHEURS

Negros est cernée de plages quasiment désertes que l’on peut arpenter durant des heures sans quasiment rencontrer un seul touriste. Par contre, on y croise tout un petit peuple de paysans pêcheurs qui vivent là, entre pirogue et cocotiers, et des bandes de gamins libres comme les embruns.

C’est le moyen le plus simple pour partir à la rencontre du peuple philippin et tester sa légendaire gentillesse. Embarquez donc dans un de ces jeepneys bariolés pétaradant qui transportent hommes et marchandises tout autour de l’île.

Un grand signe du bras et vous vous retrouvez coincé sur un banc en bois entre un paysan hilare et une écolière rougissante. Et ne vous inquiétez pas de la dame qui se signe en montant à l’arrêt suivant: 90% des Philippins sont catholiques...

Un plan logement
LETHALATTA RESORT, en face de l’ìle d’Apo, est un petit paradis pour les familles et les plongeurs (centre Easy Diving). Un sympathique Breton y a aménagé huit maisonnettes de style balinais autour d’une piscine de rêve. Le cuisinier valaisan fait des merveilles et à 3000 pesos la double avec un copieux petit-déjeuner, mieux vaut éviter de le crier sur les toits...

www.thalatta-beach.com

source http://www.illustre.ch/voyage-Philippines-Negros-Malatapay_45938_.html
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum