Le pourboire au Vietnam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le pourboire au Vietnam

Message  Admin le Mer 9 Juin 2010 - 6:20

Le pourboire au Vietnam. Combien en donner, à qui et pour quels services rendus. Cette question perturbe souvent le voyageur occidental soucieux de respecter les normes locales en la matière.

Et au delà de cette interrogation une angoisse : celle de passer pour un pingre ou pire encore pour un pigeon.

Déjà une verité première : le pourboire est facultatif au Vietnam. Sauf indication expresse contraire, le service sera compris dans le prix des prestations dont vous vous acquitterez. Serveurs, guides, réceptionnistes,chauffeurs reçoivent tous un salaire pour leur subsistance. Votre pourboire ne doit donc servir qu’à exprimer votre contentement vis à vis de la qualité du service rendu.(il sera pourtant parfois demandé avec insistance valant presque pour obligation)

Pour autant, on ne doit pas s’y tromper, le pourboire est une composante essentielle des revenus des vietnamiens employés dans le secteur touristique: le petit billet que vous donnerez servira bien à payer les études des enfants, s’acheter une nouvelle moto chinoise…

La question du pourboire est donc intimement liée à une autre question celle du développement. Le routard occidental pourraît être tenté d’incarner le temps de son voyage un rôle à mi chemin entre le père noël et mère thérésa en distribuant dôngs par millions à son prochain vietnamien.

Erreur quasi fatale ! car un tel comportement pourrait avoir un effet dévastateur sur le pays et engendrer un mal développement : la promesse de revenus excessifs dans le secteur du tourisme pourrait finir par draîner toutes les énergies du pays vers ce secteur, et par la même créer une sorte d’assistanat touristique malsain pour le Vietnam.Ceux qui travaillent dans le tourisme sont des privilégiés: ils peuvent recevoir un revenu plusieurs fois supérieurs à celui d’un professeur. Pourquoi dès lors faire de longues études alors que le tourisme fait miroiter de l’argent facile?

Dans ces conditions , vu que ce n’est pas une obligation et que cela peut être porteur de dérives faut-il donner un pourboire au Vietnam?

Etant donné, la faiblesse des salaires au vietnam , on répondra que oui, il faut donner quand vous avez reçu une prestation à peu près correcte. Mais cela doit être réalisé dans une échelle respectant les normes salariales vietnamiennes. Un ordre d’idée : le salaire moyen au vietnam est d’environ 40-50 euros. Il me semble avoir entendu que le salaire “officiel” du dirigeant suprême du pays était de l’ordre de 400-500 euros. Quand vous donnez un pourboire de 2 euros c’est une journée de salaire!Une autre indication contrairement aux pays anglo saxons on raisonne plus en montant absolu qu’en pourcentage du prix de la prestation.

Pour donner un pourboire “juste” voici la liste des personnes à rétribuer (ou pas)

On peut donner

Si vous faîtes un circuit : 2 dollars par jour et par personne pour le guide, la moitié pour le chauffeur (toujours donner moins au chauffeur qu’au guide pour éviter les jalousies)
le taxi: on ne donne pas réellement de pourboire au taxi mais on s’attend à ce que vous ne réclamiez pas la monnaie correspondant aux 1000 dongs nécessaires pour faire l’appoint d’une course.
le porteur qui amène vos bagages dans votre chambre : donner la petite monnaie en billets que vous avez en poche.
On ne peut pas donner (ce n’est pas dans les règles)

Au restaurant, au café , à la gargotte ou assis à une table sur le trottoir: pas de pourboire attendu.
Pour le xe ôm, cyclo pas de pourboire non plus.(mais si vous trouvez le chauffeur vraiment hors norme pourquoi pas)
A la douane : à l’aéroport de tan son nhut, il fut de bon ton par le passé de glisser quelques billets dans votre passeport pour faciliter votre entrée ou sortie au vietnam (pas pour passer des marchandises illicites, juste pour éviter des tracasseries administratives) si vous étiez un viet kieu(vietnamien d’outre mer). Cette pratique semble aujourd’hui révolue, des consignes claires ayant été données sur ce sujet pour améliorer l’image touristique du vietnam.
Ne pas donner (absolument proscrire)

les enfants : les bambins au vietnam sont souvent photogéniques. Comment ne pas fondre devant ces petits conducteurs de buffles?

Des touristes ont par le passé rétribué des enfants des campagnes pour leur pose. Le résultat fut dévastateur, vous pouvez maintenant apercevoir au bord de certaines routes des enfants conducteurs de buffles désoeuvrés, qui passent tout leur temps à hélér les bus de touristes dans l’espoir de mendier quelques billets verts au lieu de vaquer à leur vie dans leur champs ou de fréquenter les bancs de l’école

source http://saigoncine.free.fr/index.php/voyage/le-pourboire-au-vietnam/
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum