Le café le plus cher du monde n'est pas interdit aux musulmans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le café le plus cher du monde n'est pas interdit aux musulmans

Message  Admin le Jeu 22 Juil 2010 - 5:58

Les hautes autorités musulmanes en Indonésie ont décidé mardi de ne pas interdire aux musulmans la dégustation du café "luwak", considéré comme le meilleur et le plus cher au monde, bien qu'il soit récolté dans les excréments d'un petit mammifère.

Cette fabrication particulière posait problème depuis de longues années à certains musulmans, qui considéraient ce café comme "haram", impropre à la consommation.

Mais, à l'issue d'une réunion mardi, le Conseil des Oulémas a décidé de ne pas édicter de fatwa interdisant le "café de civette" ("kopi luwak" en indonésien) aux musulmans.

"Après une longue discussion, nous avons décidé que boire le café luwak n'était pas un péché", a déclaré Ma'ruf Amien, le président de la plus haute autorité religieuse du pays. "Ce n'est pas interdit tant que les grains de café sont nettoyés à l'eau pour être débarrassés des traces d'excréments", a-t-il précisé.

Le "luwak" est produit par les civettes, petits mammifères ressemblant à des fouines, qui ne se nourrissent que de cerises de café. Mais elles ne digèrent pas les grains, qui sont rejetés fermentés par les voies naturelles... Une fois séchés et torréfiés, ils font un breuvage moins amer que le café traditionnel et ayant un goût caramélisé ou chocolaté.

En raison de ce mode de fabrication très artisanal, le "luwak" est rare avec une production estimée à seulement 200 kg par an dans le monde. Son prix peut atteindre à l'international jusqu'à 500 dollars le kilo, ce qui en fait le café le plus cher, selon l'association des producteurs de café.

De ce fait, l’appellation est parfois galvaudée, certains producteurs mélangeant d'authentiques grains de civette avec du café ordinaire.

En Indonésie, le "luwak" est produit dans les îles de Java, Bali, Sumatra ou Sulawesi (Célèbes).


AFP
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café le plus cher du monde n'est pas interdit aux musulmans

Message  Admin le Ven 26 Aoû 2011 - 6:25



Café dont la réputation n’est plus à faire, le Kopi Luwak est fabriqué avec des excréments d’animal. Le Kopi Luwak est un café extrêmement cher, probablement le plus cher au monde, avec un prix au kilo avoisinant les 750 euros. Les grains de café passent par le système digestif de la civette, animal indonésien, dont le Kopi Luwak tire son nom.

Kopi Luwak, un café à base d’excréments



Avec un prix sur le marché atteignant aisément les 750 euros le kilo, le Kopi Luwak est un café dont la valeur est de beaucoup supérieure à celle de l’or ou encore de la vanille, et dont la production mondiale annuelle n’excède pas une tonne. Quel est donc le secret qui justifie son prix ?
Il s’agit tout simplement de l’utilisation (sans risque!) d’un animal dans le processus de fabrication du Kopi Luwak, et d’une utilisation peu commune puisqu’il s’agit de récupérer les grains de café contenus dans les excréments de la civette. En effet, la civette indonésienne, dont le nom en Indonésie est Kopi Luwak, est un petit animal vivant dans les caféiers et extrêmement friand de grains de café. Cependant le système digestif du Kopi Luwak ne lui permet pas de dégrader l’intégralité des graines de café, elles ne sont détériorées qu’en partie par les enzymes et acides gastriques et subissent une fermentation au cours du trajet dans l’intestin du Kopi Luwak.
C’est grâce à ce processus de fermentation gastrique que le café Kopi Luwak obtient son extraordinaire saveur douce.

Expériences autour du Luwak

Avec une production de moins d’une tonne par an, le Kopi Luwak est un café rare. Par conséquent, des chercheurs en procédés alimentaires se sont penchés sur le cas du café Kopi Luwak, tentant de reproduire les traitements enzymatiques qu’il subit au cours de sa dégradation dans l’intestin de la civette. Sans résultat. Massimo Marcone, chercheur canadien à l’université de Guelph, voyant ses recherches vaines et inutiles sur la recherche de Kopi Luwak, a décidé de chercher un autre lieu dans le monde qui réunirait caféiers et civettes. Il a découvert cet endroit en Éthiopie, pays déjà célèbre pour sa production de café Arabica.

Espérance autour des excréments du Luwak

L’idée semblait bonne, mais le résultat n’a pas été celui escompté. La raison est la différence d’appareil digestif entre la civette indonésienne et la civette africaine, le Kopi Luwak. Déception donc pour Massimo Marcone qui est reparti à la recherche de son fameux nectar, le Kopi Luwak.
Pour obtenir le fameux Kopi Luwak, il est donc nécessaire de récupérer des noyaux de Kopi Luwak, que les civettes n’ont pas totalement digérés. Cette dégradation partielle du café lui donne toute sa saveur exceptionnelle, mélange de terre, de caramel et de chocolat. Il semble cependant que la civette indonésienne ait l’exclusivité de la production de ce café rare, les expériences menées avec les civettes africaines pour l’obtention de Kopi Luwak n’ayant pas donné les résultats désirés.

Le Café Kopi Luwak et son prix exorbitant

Plusieurs raisons justifient le prix très élevé du café Kopi Luwak, 750 euros le kilo:
La rareté. Cultivé dans l’île d’Irian-Jaya à l’est de l’Indonésie, la production de café Kopi Luwak et de café en général est très faible dans l’archipel indonésien. Si l’Indonésie a longtemps été le principal fournisseur de café dans le monde entier, des catastrophes naturelles sont venues à bout de son hégémonie, réduisant la production de café à des quantités infimes.
Les excréments de la civette (ou Kopi Luwak).Utilisée en parfumerie pour le musc qu’elle produit, en peausserie pour sa fourrure, la civette indonésienne est aussi très recherchée pour ses excréments. Friande de fruits, la civette raffole particulièrement des cerises de caféiers sans pouvoir cependant en digérer le noyau. Malgré tout, les enzymes gastriques dénaturent légèrement les graines de Kopi Luwak, lui donnant ainsi son arôme si particulier
La particularité de ses arômes qui mêlent tout à la fois musc, chocolat, caramel avec une odeur agréable non sans rappeler celle de l’argan
Une opération marketing. Si l’on parvient à trouver sur le marché un café issu des excréments de civette africaine à un prix très abordable, il n’a cependant rien à voir avec le célèbre Kopi Luwak de la civette indonésienne.

Café Kopi Luwak, des notes de caramel, un goût chocolaté, un bouquet puissant

Des notes de caramel. Une saveur de chocolat. Un bouquet fort aux fragrances très appuyées. Les experts du monde entier sont d’accord: le Kopi Luwak est le meilleur café du monde. La consommation de Kopi Luwak, pour la somme de 25 euros la tasse, dans les salons londoniens ou new-yorkais en vue suscite un véritable engouement malgré les tarifs pratiqués. Ce tarif prohibitif du café Kopi Luwak est en partie justifié d’ailleurs par sa faible production (600 kg par an) et la rareté de ce café qui ne peut pousser que dans l’archipel indonésien.

Café Kopi Luwak, des pépites dans les excréments

La rareté du Kopi Luwak tient aussi de sa provenance si particulière. Ingérées dans un premier temps par la civette,les grains de Kopi Luwak sont en partie dégradés par les enzymes et acides de l’estomac et des intestins avant d’être expulsés avec les excréments. Les graines de Kopi Luwak sont ensuite récupérées, nettoyées avant la torréfaction.

Café Kopi Luwak, des prix en baisse

La provenance de graines de Kopi Luwak ne semble pas pour autant rebuter les consommateurs de ce café, prêts à débourser des fortunes pour ce précieux nectar. Jean-François Oudin, propriétaire du commerce «cafés et thés Frédéric» à Grenoble en Isère, constate toutefois que les prix du Kopi Luwak tendent à devenir plus abordables désormais. Malgré cette baisse le commerce de Jean-François Oudin, l’un des rares commerces français à vendre du Kopi Luwak, propose le sachet de 250 grammes de café à 40 euros. Les achats se concentrent donc principalement sur les périodes festives de fin d’année.

http://www.leuromag.com/un-cafe-nomme-kopi-luwak_a4550.html

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Thaïlande : un café à base de crotte d’éléphant

Message  Admin le Ven 26 Oct 2012 - 6:27

Pour ceux qui aiment le café corsé, la Thaïlande est sans doute devenu le bon endroit: une chaîne hôtelière de luxe propose un café récolté dans les excréments d’éléphants.

e café, baptisé Ivoire Noire, est fait à partir de grains ingérés puis digérés par les pachydermes.
Mais compte-tenu de la lenteur et de la complexité du procédé, il faut tout de même compter 1100 dollars au kilo ou 25 dollars la tasse, pour un café «raffiné naturellement» et proposé par les hôtels Anantara. Ce qui en fait un des plus chers du monde.

«La recherche montre que pendant la digestion, les enzymes de l’éléphant réduisent les protéines», a expliqué le groupe basé en Thaïlande. «Les protéines étant l’un des principaux facteurs responsables de l’amertume du café, moins de protéine signifie moins d’amertume».

Les grains sont récoltés à la main par les mahouts - les maîtres des éléphants - et séchés au soleil. Le procédé est mis en oeuvre dans le centre de secours pour pachydermes qui jouxte un de ses établissements du nord du pays.
La méthode n’est pourtant pas nouvelle: elle est déjà utilisée avec un animal beaucoup plus petit, la civette, qui vit aux Philippines, au Vietnam et en Indonésie. Un café de New York le propose pour la somme modique de 748 dollars le kilo.
La chaîne ne précise pas combien de kilos de crotte sont nécessaires pour faire un bon expresso.

http://www.leprogres.fr/actualite/2012/10/25/thailande-un-cafe-a-base-de-crotte-d-elephant
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café le plus cher du monde n'est pas interdit aux musulmans

Message  Admin le Dim 28 Oct 2012 - 8:21

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Kopi Luwat sur la sellette en Indonésie

Message  Admin le Sam 1 Déc 2012 - 10:30

La réputation du café le plus cher du monde, fabriqué avec les fèces des civettes nourries au café, est mise à mal par des accusations de mauvais traitements.

Le café de civette, ou Kopi Luwat comme on le nomme en Indonésie, est concocté à partir des grains de café digérés que l’on retrouve dans les fèces de civettes palmistes asiatiques nourries exclusivement avec les baies fraîches du caféier, rappelle le Time du 26 novembre. Le nectar, parfois surnommé le « breuvage le plus rare du monde », se déguste pour 105 dollars la tasse à Londres. Mais selon le journal britannique The Guardian, des organisations de défense des animaux tirent la sonnette d’alarme et s’inquiètent des conditions actuelles d’élevage des civettes, exploitées selon eux dans des industries intensives qui n’ont plus grand-chose à voir avec la petite activité rurale et artisanale d’antan.

Il y aurait des dizaines de milliers de ces petits mammifères cloîtrés dans de minuscules cages et gavés de graines de café en Asie du sud-est, particulièrement en Indonésie, sur l’île de Sumatra. Et même si la civette n’est pas une espèce en danger, son cousin le binturong est quant à lui utilisé pour la production de Kopi Luwak, alors qu’il est classé comme « vulnérable » par l’Union internationale pour la conservation de la nature.

« Les conditions d’élevage sont affreuses, comme des poulets de batterie », s’indigne Chris Shepherd, le directeur-adjoint pour l’Asie du sud-est du groupe de conservation de la nature Traffic. « Les civettes sont attrapées dans la nature et doivent endurer des conditions horribles. Elles se battent pour rester ensemble mais elles sont séparées et doivent supporter une alimentation très pauvre dans des cages très petites ». L’activiste dénonce le taux élevé de mortalité de certaines espèces de civettes, qui risque de perdre tout contrôle, et le manque d’information du public sur les conditions de fabrication du Kopi Luwat. « Cela éloignerait les gens de ce café s’ils savaient », ajoute-t-il.

En attendant d’assister à un éventuel recul de la consommation du café le plus cher du monde, le Kopi Luwat atteint des records de prix à l’exportation, avec la livre (453,6 grammes) qui s’échange à 230 dollars, d’après le Guardian.

http://asie-info.fr/2012/12/01/le-kopi-luwat-sur-la-sellette-en-indonesie-513966.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Du café excrété par des éléphants thaïlandais vendu 50$ US la tasse

Message  Admin le Dim 9 Déc 2012 - 10:52

Dans les forêts verdoyantes du nord de la Thaïlande, un troupeau de 20 éléphants excrète certains des grains de café les plus chers de la planète.

Vanté pour sa saveur du terroir et sa douceur en bouche, ce café est infusé à partir des grains gobés par les éléphants thaïlandais et récupérés de leurs excréments le lendemain. Le goût unique est attribué au processus digestif des animaux.

Dégoûtant ou étrangement appétissant, ce n'est pas seulement l'un des cafés spécialisés les plus étranges du monde: c'est aussi l'un des plus dispendieux, à 1100 $ US le kilo.

Pour le moment, seuls les nantis ou les voyageurs les plus aventureux auront accès au café «Black Ivory». Il a été introduit le mois dernier dans certains des hôtels les plus huppés de la planète - dans le nord de la Thaïlande, puis aux Maldives et maintenant à Abou Dhabi - pour environ 50 $ US la tasse.

L'Associated Press s'est rendue là où est produit ce café, la région du Triangle d'or, un secteur plus connu pour sa production de drogues que sa production de café.

Rencontré dans les montagnes brumeuses où se rejoignent la Thaïlande, le Laos et la Birmanie, le créateur canadien du café mentionne la biologie et des recherches scientifiques quand on lui demande pourquoi il s'est tourné vers les éléphants.

«Quand un éléphant mange des grains de café, son acide gastrique décompose la protéine qu'on retrouve dans le café, ce qui est un facteur essentiel de son goût amer, explique Blake Dinkin, qui a consacré 300 000 $ US au développement de son café. On en obtient une tasse de café au goût très doux, sans l'amertume du café ordinaire.»

Le produit final est semblable au kopi luwak, un autre café exceptionnellement dispendieux qui est tiré des excréments de la civette asiatique. Mais l'estomac énorme de l'éléphant lui donne un avantage.

L'éléphant est la mijoteuse du monde animal. Il met de 15 à 30 heures pour digérer les grains - qui mijotent avec des bananes, de la canne à sucre et d'autres ingrédients de l'alimentation végétarienne de l'éléphant -, produisant un café aux arômes fruités et du terroir incomparables, affirme l'homme de 42 ans, qui s'est déjà intéressé au kopi luwak.

«Ma théorie est qu'une fermentation naturelle se produit dans l'estomac de l'éléphant, a dit M. Dinkin. Cette fermentation donne un goût qu'on ne retrouve pas dans d'autres cafés.»

Le directeur du refuge qui abrite les éléphants admet avoir accueilli l'idée avec scepticisme au départ.

«Ma première idée a concerné la caféine - je me suis demandé si ça allait exciter les éléphants ou s'ils allaient développer une dépendance, affirme John Roberts, directeur de la Golden Triangle Asian Elephant Foundation. Mais on dirait bien que ça ne nuit pas du tout aux éléphants.»

Ce refuge pour éléphants rescapés reçoit maintenant huit pour cent des ventes totales du café Black Ivory, de l'argent qui sert à financer les soins de santé des animaux.

Avant de contacter la fondation, M. Dinkin affirme avoir collaboré avec un vétérinaire canadien qui a déterminé, en examinant les éléphants de certains zoos, que les animaux n'absorbent aucune caféine quand ils gobent des grains.

«J'ai pensé que ça valait la peine d'essayer parce qu'on cherche tous les moyens qui peuvent aider les éléphants à survivre», a expliqué M. Roberts, qui estime que chaque éléphant génère des coûts d'environ 1000 $ par mois.

M. Dinkin attribue, à la blague, le coût élevé du café au manque d'efficacité des éléphants. Il faut 33 kilos de café brut pour produire un seul kilo de café Black Ivory, puisque la majorité des grains sont détruits ou perdus dans le processus de digestion.

Son procédé artisanal nécessite aussi une main-d'oeuvre importante. Il utilise exclusivement des grains arabica cueillis à la main par des habitantes des montagnes. Quand les éléphants ont fait ce qu'ils avaient à faire, les femmes des dresseurs récupèrent les excréments et en retirent les fruits du caféier. Ceux-ci sont soigneusement lavés avant d'être rôtis pour en extraire les grains, qui sont ensuite confiés à un expert torréfacteur de Bangkok.

La première production de 70 kilos de Black Ivory a été écoulée. M. Dinkin espère en produire six fois plus en 2013, ciblant une clientèle qu'il imagine bien nantie, ouverte d'esprit, aventureuse - avec le goût de raconter une bonne histoire.

Un hôtel à proximité de la fondation compte parmi ceux qui offrent le café Black Ivory à ses clients. Deux touristes américains qui l'ont essayé ont été épatés.

«Je pensais que ce serait dégoûtant, a dit Ryan Nelson, un homme de 31 ans originaire de Tampa, en Floride. Mais j'ai adoré ça. C'était quelque chose de différent. Il y a un goût sauvage que je n'arrive pas à identifier.»

Sa femme Asleigh, une biologiste qui adore le café, estime qu'il s'agit «d'un produit fantastique pour un consommateur soucieux de l'environnement», puisque le café aide à protéger les éléphants. Mais qu'est-ce que ça goûte?

«Très intéressant, a-t-elle répondu en soupesant soigneusement ses mots. Très nouveau. Je ne pourrais pas me le permettre tous les jours, mais c'est excellent, assise ici en vacances, à observer les éléphants.»

Vidéo --->
http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201212/07/01-4601924-du-cafe-excrete-par-des-elephants-thailandais-vendu-50-us-la-tasse.php
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café le plus cher du monde n'est pas interdit aux musulmans

Message  Admin le Lun 18 Mar 2013 - 11:47

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café le plus cher du monde n'est pas interdit aux musulmans

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum