Les 10 meilleurs hotels écologiques 2010 de la zone Asie-pacifique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les 10 meilleurs hotels écologiques 2010 de la zone Asie-pacifique

Message  Admin le Sam 27 Nov 2010 - 23:51

Agoda.fr, site mondial de réservation d’hôtels basé en Asie et filiale de Priceline.com Incorporated – société listée au Nasdaq, présente sa liste 2010 des 10 meilleurs établissements écologiques de la région Asie-Pacifique.

En 2007, Agoda.fr lança sa première « éco-liste » afin d’identifier les établissements qui, dans la région Asie-Pacifique, mettaient en avant le tourisme durable. Pour entrer dans cette liste, les établissements devaient avoir pris des mesures concrètes pour réduire leurs émissions en CO2. Pour certains, comme le Popa Mountain Resort, en Birmanie, cela impliquait l’utilisation de produits biodégradables et le recyclage des déchets. Pour d’autres, comme le luxueux complexe hôtelier Amarvilas d’Agra, la viabilité est partie intégrante de l’architecture: des techniques centenaires sont utilisées pour rafraichir les intérieurs.

Depuis cette première éco-liste, les pratiques vertes dans le domaine du tourisme se sont développées. La majorité des hôtels de la région Asie-Pacifique incite maintenant leurs clients à réutiliser le linge et beaucoup proposent, dans les chambres, l’activation par carte de l’électricité et, dans les espaces communs, des ampoules basse consommation. Un nombre grandissant d’hôtels utilise le papier recyclé, les pommes de douche économiques, limite l’usage du plastique et participe à des programmes de compensation des émissions de CO2.

Les prochaines étapes du tourisme durable sont celles qui, plus que protéger l’environnement, le valoriseront. Les établissements de l’éco-liste de cette année ont innové dans le domaine du « géotourisme » en s’assurant que leurs pratiques quotidiennes préservent et valorisent tous les aspects d’un lieu géographique, y compris la culture, les traditions et les communautés locales.

Les 10 meilleurs établissements écologiques 2010 d’Agoda.fr pour la région Asie-Pacifique se distinguent aussi bien pour leur engagement à la protection de l’environnement que pour leurs efforts à préserver et valoriser les cultures locales.

Asie-Pacifique: les 10 meilleurs établissements écologiques 2010 d’Agoda.fr

1. Alila Villas Hadahaa, Atoll Gaafu Alifu, Maldives
Ecologiquement parlant, les Alilas Villas Hadahaa ont montré l’exemple à tous les complexes hôteliers. Conçu, construit et géré selon un rigoureux cahier des charges destiné à protéger l’environnement et parvenir à une empreinte carbone nulle, il est le premier établissement des Maldives à avoir reçu le label « Green Globe ». Ses luxueux pavillons, sur pilotis et sur la terre ferme, sont prévus pour être écologiquement viables avec, notamment, l’utilisation des eaux pluviales et l’aération naturelle des intérieurs. Cet établissement a pour politique d’utiliser, entre autres, du papier recyclé, des produits locaux et l’eau potable servie au personnel fait appel à la purification par osmose inverse. Les Alila Villas Hadahaa mettent en avant les activités qui encouragent ses clients à découvrir et comprendre leur environnement, dont des visites dans les communautés autochtones et des visites des îles guidées par le biologiste à demeure dans l’établissement.

2. Soneva Kiri, Koh Kood, Thaïlande
Etablissement du groupe Six Senses, le Soneva Kiri se trouve à Koh Kood, dans le Golfe de Thaïlande. Son engagement écologique est assez radical pour un hôtel de luxe : il fut construit presque exclusivement avec des matériaux trouvés sur l’île (bambou, grès, bois flotté, briques d’adobe et terre cuites sur le site) et certaines de ses parties furent réalisées par des artisans karens venus du nord de la Thaïlande. Le Soneva Kiri présente aussi un éco-pavillon sans émission de CO2 dont le toit est fait de fougères et dont l’écran de douche est constitué de bouteilles recyclées. Un repas au sommet d’un arbre, des cours d’astronomie, la visite du rucher ou de l’élevage de perles local et des cours de jardinage mettent le lieu encore plus en valeur.

3. Gayana Eco Resort, Malaisie
Situé sur Pulau Gaya, une île au large de Kota Kinabalu, le Gayana Eco Resort s’insère entre de denses mangroves et une barrière de corail. Ce récif, qui regorge de poissons tropicaux, est la principale préoccupation du centre de recherches de l’hôtel. Il gère, entre autres, un programme de restauration du récif grâce auquel les clients peuvent participer à la réimplantation du corail. Le centre offre aussi aux voyageurs la possibilité d’observer de près hippocampes, étoiles de mer et bénitiers géants. Des randonnées guidées permettent de découvrir les différentes espèces animales qui peuplent la jungle insulaire (d’après l’établissement, 40 % de la faune de Malaisie vit ici). Les activités géo-touristiques comprennent également kayak dans la baie, alimentation des poissons, plongée près du récif et excursions vers Hornbill Beach.

4. Tahi, Ohua, Nouvelle Zélande
Avec ses 300 hectares de terres arables, de forêts primaires, de marais et de plage, il est facile de comprendre pourquoi le Tahi est motivé par la protection de l’environnement. Cet établissement situé à 2 heures et demie de route d’Auckland comprend deux bungalows de luxe, un pour couples et un pour familles, dont la rénovation n’a fait appel qu’à des matériaux locaux. Ici, l’eau de pluie est transformée en eau potable, les légumes organiques sont produits sur place et le miel Manuka aux vertus thérapeutiques provient du rucher de l’établissement. En harmonie avec la philosophie aborigène, la direction du Tahi se voit plus en gardienne qu’en propriétaire de la terre et consacre du temps à l’environnement en replantant des arbres endémiques, en protégeant et en valorisant la faune et la flore locale et en utilisant des sources d’énergie renouvelables.

5. Banjaar Tola, Inde
Cet établissement du groupe Taj, au cœur du pays des tigres, domine les forêts de bambous du parc national de Kanha. Les 18 huttes de luxe du Banjaar Tola sont reparties en deux camps. Leur construction fait appel à de la toile de tente et à des matériaux locaux tels que bambou et rotin. Elles sont décorées d’objets d’art Bastar et Dogra. Le Banjaar Tola se conforme à EARTH (Environment Awareness and Renewal at Taj Hotels), une initiative certifiée par Earthcheck, l’organisation derrière le label « Green Globe ». Tous les établissements qui adhèrent aux principes EARTH s’efforcent d’économiser l’énergie et de promouvoir la durabilité. Ils s’attachent également à améliorer la vie des communautés locales à travers l’éducation, la formation et l’emploi.

6. URBN hotel, Shanghai, Chine
Aménagé dans une ancienne usine de la Concession française de Shanghai dont la rénovation n’a utilisé que des matériaux recyclés produits localement, le minimaliste URBN Hotel est le premier établissement à empreinte carbone nulle de Chine. Le développement durable joue un rôle central à l’URBN. En plus d’un système d’éclairage hautement économique, il parvient à la neutralité carbone en participant au projet « Un million d’arbres », un programme de compensation des émissions de CO2 qui consiste à reboiser le désert de Kulun, en Mongolie. Ses clients sont invités à prendre part aux traditionnelles cérémonies du thé, à des cours de calligraphie et à du Tai Chi en compagnie des autochtones.

7. Bamurru Plains, Australie
Situé dans les marais qui bordent le parc national de Kakadu, le Bamurru Plains fait partie d’un ranch privé de plus de 30 000 hectares où l’on élève des buffles et des vaches brahmanes. Cet établissement place la préservation au cœur de ses préoccupations : les bungalows ne sont pas équipés de télés ou de téléphones (seuls trois disposent de climatisation – avec supplément), 75 % de l’énergie du complexe est d’origine solaire, l’eau potage provient de forages, les bouteilles sont recyclées et les savons sont sans produits chimiques. La faune et les espaces sauvages d’Australie sont à la fois l’épicentre et la toile de fond de Bamarru. Des excursions à Kakadu et sur la Terre d’Arnhem permettent aux clients de découvrir, à travers l’art rupestre, l’histoire et la culture indigènes.

8. Topas Ecolodge, vallée de Sapa, Vietnam
Perché très haut dans le parc national de Hoang Lien, le Topas Ecolodge offre à ses clients des vues panoramiques sur les forêts luxuriantes, les rizières en terrasse et les villages perdus dans la brume du massif de Hoang Lien Son, les « Alpes tonkinoises ». Cet établissement utilise l’énergie solaire pour ses 25 pavillons, traite ses eaux usées et utilise des produits locaux fabriqués par des artisans du cru. En plus de maintenir ses émissions de CO2 au plus bas, le Topas Ecolodge contribue au développement des communautés locales en employant du personnel issu des minorités ethniques de Sapa : Hmong, Dao rouge, Tay, Xa Pha et Giay. Les activités proposées incluent des promenades dans les villages environnants, des excursions, du VTT et l’observation de la faune – le parc national abrite des centaines d’espèces d’oiseaux et des amphibiens endémiques du Vietnam.

9. Nihiwatu Resort, Sumba, Indonésie
Situé sur une plage de surf longue de 2,5 kilomètres, sur l’île de Sumba, cet établissement s’est attiré une reconnaissance internationale par ses efforts envers la préservation de l’environnement et le développement des communautés locales (il était déjà dans l’éco-liste 2007). Ses 13 bungalows de luxe furent construits par des artisans indonésiens en utilisant des matériaux locaux. 95 % de son personnel est constitué de Sumbanais. En 2001, ses propriétaires ont cofondé la Fondation Sumba dont le but est d’éradiquer la pauvreté dans les communautés locales. Cette fondation a creusé des puits, construit des cliniques et fourni les écoles en eau et en matériel scolaire. Son dernier projet consiste à remplacer les fours à bois traditionnels par des fours à gaz afin d’éviter les décès causés par les émanations de fumée et de préserver les forêts à feuilles caduques de Sumba.

10. Siloso Beach Resort, Singapour
Situé dans la jungle de l’île de Sentosa, le Siloso obéit à une éthique environnementale afin de minimiser son impact sur le milieu. Cet établissement construit dans le plus grand respect de la nature utilise des ampoules à basse consommation, recycle ses déchets et réutilise l’eau chaude des climatiseurs dans les douches. Sa conception contribue aussi à la viabilité : des jardins sur les toits rafraîchissent les chambres et des pavillons sont littéralement construits autour d’arbres dont les branches s’étendent dans les espaces de vie. Des animaux locaux, dont des grenouilles, des varans et des oiseaux, ont fait de cet établissement écologique leur habitat. Le Siloso sponsorise aussi des manifestations vertes comme le concours Miss Planète et le G1 de Singapour, une alternative électrique au très polluant Grand Prix de F1.

http://www.passe-voyages.net/news/breve.php?val=620_10+meilleurs+hotels+ecologiques+2010+region+asie-pacifique
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum