Rétromachine : la Birmanie perd Aung San

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rétromachine : la Birmanie perd Aung San

Message  Admin le Mar 19 Juil 2011 - 11:53



Le 19 juillet 1947 le général Bogyoke Aung San, leader de l’indépendance de la Birmanie et Premier ministre de fait, est assassiné ainsi que six de ses ministres et deux personnes de son entourage. U Saw, ancien Premier ministre, est accusé de son assassinat et pendu.
Aung San s’engage en politique par opposition au pouvoir britannique en Birmanie alors qu’il est étudiant. Il est nommé à la tête de l’armée lorsque les Japonnais prennent le contrôle du pays pendant la seconde guerre mondiale. Il finit par s’aligner avec les Alliés pour chasser les Japonnais hors du pays.
Aung San mène ensuite la lutte pour l’indépendance complète de la Birmanie et la négocie avec succès avec les Britanniques en 1947. Il dirige alors un gouvernement de transition qui doit durer jusqu‘à l’indépendance mais il est assassiné six mois avant que le traité ne prenne effet. Sa fille Aung San Suu Kyi, qui avait deux ans à sa mort, perpétue depuis sa lutte pour la démocratie en Birmanie malgré de nombreuses assignations à résidence par la junte militaire au pouvoir. Elle a obtenu le Prix Nobel de la Paix en 1991. Son père reste un symbole de l’indépendance birmane et de nombreuses statues ont été érigées en sa mémoire à travers tout le pays.

source http://fr.euronews.net/2011/07/19/retromachine-la-birmanie-perd-aung-san/

Trip Birman 2011 avec les Nomad's et les Leucateplage (Mekong)

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum