Superstition et astronomie en Thailande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Superstition et astronomie en Thailande

Message  Admin le Lun 17 Oct 2011 - 5:36

Le roi Mongkut (Rama IV) s'intéressait beaucoup à la science. Moine bouddhiste avant d'ac­céder au trône à la mort de son demi-frère Rama III, Mongkut n'en jugea pas moins qu'il avait entre autres devoirs royaux, celui de substituer à la superstition thaï la logique et la raison chaque fois que cela s'avérait possible.


L'une des passions de Sa Majesté étant l'astronomie, il calcula au début de l'an 1868 à quel moment précis devait survenir l'éclipse du Soleil le 18 août, ainsi que son évolution au-dessus du territoire. Décidant de transformer l'événement en une leçon publique d'astrono­mie, le souverain organisa une grande expédition jusqu'à un lieu situé sur la côte thaï, où l'éclipse serait visible en totalité. Selon Eileen Hunter et Narisa Chakrabongse, Rama IV choi­sit un "endroit sauvage et inhabité, sis à environ 140 miles de Bangkok". C'est-à-dire à 228,40 km, soit presque à l'emplacement de Khao Sam Roi Yot, dans les atlas actuels, même si d'autres chroniques prétendent que le lieu se trouvait à 50 ou 60 km plus au sud, non loin de Wa Kaw et de Muang Prachuap Khiri Khan.( actuel Hua hin )
A l'invitation du roi de Siam, une expédition française effectua tout le voyage par voie de terre (le canal de Suez n'étant pas encore construit) jusqu'au Siam, pour rejoindre Rama IV et contribuer à convaincre ses sujets que, "contrairement à leurs croyances, l'éclipse n'était pas provoquée par le dragon Rahu - lequel n'était censé faire qu'une bouchée du Soleil, avant de le recracher, lorsque retentissaient les gongs et qu'éclataient les feux d'artifices -, mais que l'éclipse relevait d'une explication tout à fait rationnelle et pouvait se prévoir". En voici le récit par le chef de l'expédition française : "Le roi de Siam, toute sa cour, une partie de son armée et une foule d'Européens débarquèrent le 8 août, à bord de douze bateaux à vapeur de la Marine royale, tandis qu'arrivaient par voie terrestre des troupeaux de boeufs, de chevaux et cinquante éléphants." Parmi les spectateurs se trouvaient aussi les fils du sou­verain, Damrong et Chulalongkorn, accompagnant les astrologues de la cour, "auxquels on ne pouvait guère reprocher de dissimuler un certain manque d'enthousiasme".
Si une épaisse masse nuageuse menaça de gâcher l'événement - au grand dam des Fran­çais qui avaient accompli 16 000 km et dépensé une fortune pour soutenir cette entreprise royale -, le ciel s'éclaircit vingt minutes avant l'éclipse totale et l'épisode connut un vif succès.
Dans ses calculs, le monarque avait cependant omis le fait que l'endroit choisi abritait un marécage. Ainsi, Rama IV et le prince Chulalongkorn, alors âgé de 15 ans, contractèrent tous deux la malaria. Le roi s'éteignit après son retour à Bangkok, le jour de ses 64 ans.

http://www.communiques-presse-online.com/tourisme-c2/superstition-et-astronomie-en-thailande-a10697.html
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum