Birmanie - Retour officiel de la LND sur la scène politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Birmanie - Retour officiel de la LND sur la scène politique

Message  Admin le Sam 19 Nov 2011 - 1:08

Retour officiel de la LND sur la scène politique

Vendredi 18 novembre, la Ligue Nationale pour la Démocratie a annoncé sa décision de se réenregistrer en tant que parti politique officiel. Le parti dirigé par Aung San Suu Kyi n’avait plus d’existence légale depuis septembre 2010.
« La LND a décidé à l’unanimité de se ré-enregistrer comme parti politique et de participer aux élections » annonçait le communiqué du parti. Aung San Suu Kyi a de son côté précisé que « cette décision permettrait de raviver les actions de notre parti politique ».
 
Info Birmanie accueille avec joie cette nouvelle. « La LND commence aujourd’hui à reprendre la place qui lui revient de droit : celle d’un parti politique officiellement reconnu, avec lequel il va désormais falloir compter  » a déclaré Isabelle Dubuis, coordinatrice d’Info Birmanie.
 
La décision de la LND fait suite aux amendements votés par le parlement sur la loi d’enregistrement des partis politiques. Cette loi avait été dénoncée l’an dernier par la LND et l’ensemble de l’opposition comme injuste et anti-démocratique. A présent, la LND sera en mesure de briguer les 48 sièges parlementaires à pourvoir lors des prochaines élections de mi-mandat, dont la date n’a pas encore été fixée.
 
Alors que les autorités birmanes se sont évertuées l’an passé à marginaliser la LND et à l’exclure politiquement, ce revirement peut paraître surprenant. D’après Isabelle Dubuis « Il semblerait que les dirigeants birmans soient enfin arrivés à la conclusion qu’il n’était pas possible de composer sans Aung San Suu Kyi et son parti. Nous espérons que le dialogue entamé il y a quelques mois entre le gouvernement et l’opposition, ainsi que les réformes législatives ayant permis à la LND de se réenregistrer marquent le début d’une nouvelle étape. Une fenêtre d’opportunité inédite s’ouvre peut-être. C’est en tout cas ce qu’espère la communauté internationale depuis bien longtemps. »
 
En 2010, la LND avait été dissoute par la junte suite à son refus de participer aux élections organisées par le régime. Deux dispositions de la loi encadrant l’enregistrement des partis politiques posaient particulièrement problème et visait à exclure l’opposition du processus électoral.
Un des articles excluait tout parti ayant pour membre une personne purgeant une peine de prison. Pour pouvoir participer aux élections, la Ligue Nationale pour la Démocratie aurait donc dû exclure de ses rangs son leader, Aung San Suu Kyi alors assignée à résidence, mais aussi les centaines de membres du parti incarcérés pour leurs convictions politiques.
 
En outre, une clause imposait aux partis de « préserver et protéger » la Constitution de 2008, que l’opposition considérait comme anti-démocratique. Rédigée unilatéralement par les militaires, sans aucune consultation avec l’opposition et les minorités ethniques, celle-ci perpétue et protège la mainmise des militaires sur l’appareil politique.
 
Le 27 octobre 2011, le Parlement a amendé cette loi électorale qui demande maintenant aux partis politiques de « respecter et de suivre » la constitution de 2008 et la clause interdisant les personnes purgeant une peine de prison d’adhérer à un parti politique a été retirée[1].

[1] Irrawaddy (27 Oct 2011) Amendments to Political Party Law Approved; Mizzima News; Mizzima (27 Oct 11) Amended party registration law opens way for NLD to re-register
Agissons pour la paix et la démocratie en BIRMANIE

Info Birmanie
74, rue Notre-Dame des Champs - 75006 Paris
Tél 01 46 33 41 62  -  Email infobirmanie@gmail.com  -  http://www.info-birmanie.org/
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum