"Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Rangoon le Ven 3 Juil 2009 - 20:49

C'est reparti pour un tour ... Ban Ki-moon est arrivé hier à Rangoon , et il est paraît-il déterminé.....

Punaise , on croise les doigts pour que cette fois-ci la rencontre soit constructive .....

Rangoon

Burma - Cambodia - Perhentians moins 33 jours Youpi Yeah

Kisses à Mr Flippie , Miss Coconut et Le Chien Fou Belge
avatar
Rangoon

Localisation : Bruxelles
Messages : 318
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  thanaka le Sam 4 Juil 2009 - 8:14

one more time

AFP 04/07/2009
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a indiqué que la junte birmane ne l'avait pas autorisé à rencontrer l'opposante Aung San Suu Kyi, une décision qu'il a qualifiée de "revers pour la communauté internationale".

avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  samesame le Sam 4 Juil 2009 - 11:39

BAH!...tout le monde savait que c'était : MISSION IMPOSSIBLE ...

Toute forme d'optimisme, par rapport à une éventuelle évolution de la junte birmane ...relève de la simple utopie !

De quoi donner des idées à d'autres, qui ,par ailleurs n'en manquent pas, les dictatures en tout genre ont de beaux jours devant elles, tant les intérêts des uns et des autres sont contradictoires ou concurrentiels!!!
avatar
samesame

Localisation : ici et là
Messages : 257
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  asiaonly le Sam 4 Juil 2009 - 20:46

Face à des Généraux bien implantés au pouvoir, la situation ne pourra certainement jamais être résolue par de simples négociations...J'ai bien peur que tout cela termine mal...Pauvre peuple Birman.
avatar
asiaonly
Admin

Localisation : sawiselèèèène
Messages : 1294
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Blue Sky le Mer 22 Juil 2009 - 10:18

ban Ki moon ... il ne sont que trois a se deplacer :tee: ???

Blue Sky

Localisation : ma verte Alsace ...et partout ailleurs ??
Messages : 116
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Je m’excuse de vous donner plus de travail" Aung San Suu Kyi

Message  thanaka le Sam 1 Aoû 2009 - 9:28



La farce continue. Déjà interrompu et suspendu à de nombreuses reprises depuis la première audience le 18 mai, le procès d’Aung San Suu Kyi a été ajourné vendredi. Le verdict a été reporté au 11 août. Les juges ont justifié ce renvoi en expliquant avoir besoin de plus de temps pour examiner le dossier. La Prix Nobel de la paix, âgée de 64 ans, s’est adressée en plaisantant aux diplomates occidentaux, venus en observateurs : «Je m’excuse de vous donner plus de travail.»

L’opposante birmane, qui a passé quatorze des vingt dernières années en résidence surveillée, risque jusqu’à cinq ans d’emprisonnement pour avoir enfreint les règles de son assignation, à laquelle elle est contrainte depuis 2003. Si tel était le cas, la Dame de Rangoun serait maintenue hors du jeu politique pour les élections du printemps que la junte entend organiser pour se parer d’un vernis de légitimité démocratique qu’elle recherche depuis son coup d’Etat, en 1962. Surtout, elle entend effacer les 82 % obtenus par la Ligue nationale de la démocratie, le parti d’Aung San Suu Kyi, lors du dernier scrutin libre organisé en 1990. Mais cette fois, les généraux, qui depuis vingt ans ont usé de toutes les ficelles pour museler l’opposante, semblent pris à leur propre piège et tergiversent face à l’ampleur des protestations.

Nageur. Tout a commencé dans la nuit du 4 au 5 mai. Dans des circonstances mystérieuses, John Yettaw, un mormon américain de 53 ans qui n’a pas vraiment le profil d’un nageur de combat - il est cardiaque et diabétique - traverse le lac Inya, au cœur très surveillé de Rangoun, et gagne la maison de la dissidente. Sans être repéré. Ce n’est que deux jours plus tard, en quittant le 54 University avenue qu’il est arrêté. Pour expliquer son geste, il dira avoir été «envoyé par dieu» et agir «pour éviter qu’Aung San Suu Kyi soit assassinée par des terroristes». Curieux hasard, Yettaw a entrepris son équipée juste avant que la détention de l’opposante n’arrive à terme, fin mai. Elle est aussitôt placée en détention dans la prison d’Insein (au nord de Rangoun) où croupissent la majorité des 2 100 prisonniers politiques.

Démarré le 18 mai, le procès prend du retard. «Les autorités birmanes ne s’attendaient pas à de telles réactions internationales, assure un diplomate en poste à Rangoun. La visite de Ban Ki-moon [les 3 et 4 juillet, ndlr] a été très mal ressentie par la junte qui n’a guère apprécié le discours assez violent du secrétaire général des Nations unies.» Si le voyage du patron de l’ONU s’est soldé par un cuisant échec diplomatique puisqu’il n’a pu rencontrer l’opposant, il a eu le mérite d’attirer l’attention sur la parodie de procès. «Ils sont agacés, ajoute le diplomate. On s’en rend compte en lisant dans la presse d’Etat les diatribes quasi quotidiennes du régime contre les Nations unies, l’Union européenne et les Etats-Unis.» Ceux-ci viennent de reconduire pour trois ans leurs sanctions économiques.

Pis, les voisins de la Birmanie, qui par le passé ont mis un point d’honneur à ne pas intervenir dans ses affaires internes, ont critiqué la procédure et appelé à la libération de l’opposante. «Après la révolution safran en 2007, le ravage du cyclone Nargis en 2008, c’est la troisième fois en deux ans que l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est s’agace des positions contreproductives de la junte», commente un responsable du bureau Euro-Burma à Bruxelles, une ONG qui milite pour une transition démocratique en Birmanie.

Animosité. Mais le régime, qui n’aime rien tant qu’agir en dehors de toute pression, veut prendre son temps. Le généralissime Than Shwe, qui dirige la junte, n’a pas oublié le précédent de 2002 quand il a fait libérer Aung San Suu Kyi en pensant qu’il bénéficierait en retour d’un allégement des sanctions. Il n’en a rien été. L’affront a été d’autant plus mal vécu que l’homme fort de la Birmanie voue une réelle animosité à l’icône de la démocratie. Détail révélateur, le protocole de Than Shwe recommande aux visiteurs de ne pas citer le nom d’Aung San Suu Kyi.

Réfugié dans la nouvelle capitale-bunker Naypyidaw (centre du pays), «Than Shwe se prend pour le roi. Il ne supporte pas que Aung San Suu Kyi lui fasse de l’ombre», estime Thierry Falise, qui a publié une biographie de l’opposante (1). «Cette haine se polarise sur le fait qu’il est difficile de s’en prendre à la fille du père de l’indépendance du pays [Aung San, ndlr]», ajoute Claude B. Levenson, spécialiste de la Birmanie. Dans ces circonstances, la junte ne risque pas de faire marche arrière. Vendredi, elle a déployé les forces antiémeutes à Rangoun, avant d’arrêter durant quelques heures une poignée de dirigeants de la LND. Le 11 août, elle finira peut-être par prononcer son verdict. Quand les organisations internationales et les chefs d’Etat seront en vacances.

source http://www.liberation.fr/monde/0101583093-la-junte-embourbee-dans-le-proces-d-aung-san-suu-kyi
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  asiaonly le Sam 1 Aoû 2009 - 10:21

Pauvre petite mère...
Que peut faire un agneau emprisonné contre une meute de loups en liberté...?
Sa seule "chance" est d'être la "fille de*... et que la pression internationale fasse office de garde fous...sans ça, il ya longtemps que son cas serait règlé...

J'espere que les choses vont évoluer dans le bons sens dans ce merveilleux pays... mais hélàs, je n'y crois plus trop...
Désillusion.
avatar
asiaonly
Admin

Localisation : sawiselèèèène
Messages : 1294
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  thanaka le Mar 11 Aoû 2009 - 6:17

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi a été condamnée aujourd'hui à trois ans de prison et de travaux forcés pour avoir enfreint les termes de son assignation à résidence, mais le chef de la junte Than Shwe a commué la peine en 18 mois de résidence surveillée, selon un ministre. L'Américain John Yettaw, jugé pour avoir gagné à la nage la résidence de l'opposante birmane, été condamné à 7 ans de travaux forcés.

Contre toute attente, les journalistes avaient été autorisés à entrer dans le prétoire du tribunal pour assister aujourd'hui à l'énoncé des verdicts dans le procès d'Aung San Suu Kyi qui aura duré près de trois mois. La lauréate du prix Nobel de la paix est poursuivie par la junte militaire pour violation des conditions de son assignation à résidence.

La décision d'autoriser les journalistes à suivre l'énoncé des verdicts a été prise quelques minutes seulement avant le début de l'audience. Depuis le début du procès, le 18 mai, les journalistes n'ont été pu y assister qu'à deux reprises. L'énoncé des verdicts devrait donc être prononcé ce mardi, John Yettaw jugé pour avoir gagné à la nage la résidence de Suu Kyi étant sorti de l'hôpital et retourné en prison.

Les tribunaux birmans n'énonçant en général pas de verdict en l'absence de l'accusé, l'avocat de Suu Kyi Nyan Win avait dit s'attendre à un nouveau report si Yettaw restait à l'hôpital. Souffrant de diabète, d'épilepsie et d'autres problèmes médicaux, Yettaw a quitté le service des soins intensifs où il avait été hospitalisé d'urgence le 4 août.


Dernière édition par flipflop le Mar 11 Aoû 2009 - 6:37, édité 1 fois
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Marco le Mar 11 Aoû 2009 - 6:24

flipflop a écrit:L'opposante birmane Aung San Suu Kyi a été condamnée aujourd'hui à trois ans de prison et de travaux forcés pour avoir enfreint les termes de son assignation à résidence, mais le chef de la junte Than Shwe a commué la peine en 18 mois de résidence surveillée, selon un ministre. L'Américain John Yettaw qui avait pénétré chez elle a, pour sa part, été condamné à 7 ans de travaux forcés.

Et voilà ainsi la junte a la voie libre pour 2010 c'est tout ce qui les intéresser , que ce soit la faute de l'américain ( cet abruti ) ou pas d'une manière ou d'une autre ils auraient bien trouver quelque chose pour la maintenir en prison .
avatar
Marco

Localisation : Sud/Est France
Messages : 189
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  thanaka le Mar 11 Aoû 2009 - 6:40

un petit diaporama instructif

http://www.lefigaro.fr/international/2009/05/14/01003-20090514DIMWWW00483-aung-san-suu-kyi-la-dame-courage-de-rangoon.php

extrait :
Aung San Suu Kyi (ici en bas au centre) naît le 19 juin 1945 à Rangoon. Elle n’a que deux ans lorsque son père, Aung San, leader de l’indépendance birmane face à la tutelle britannique, est assassiné par des paramilitaires.
Elle est élevée dans les meilleures écoles de la capitale birmane, avant de poursuivre ses études en Inde - où sa mère est nommée ambassadeur en 1960 - puis en Grande-Bretagne. AP
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  thanaka le Mar 11 Aoû 2009 - 10:55

Voici les réactions après le verdict du procès de l'opposante birmane et prix Nobel de la paix, Aung San Suu Kyi, condamnée mardi 11 août à dix-huit mois de résidence surveillée.


Nicolas Sarkozy, président français: "Je condamne le verdict brutal et injuste qui frappe aujourd'hui Mme Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la paix." "Ce procès politique a eu pour seul objet d'empêcher Mme Aung San Suu Kyi de conduire son combat en faveur d'une Birmanie libre et démocratique"."Les autorités birmanes confirment par cette décision inique leur choix d'ignorer les messages pressants de la communauté internationale, et je demande à l'Union européenne de réagir rapidement par l'adoption de nouvelles sanctions dirigées contre le régime birman, qui doivent viser tout particulièrement les ressources dont il profite directement dans le domaine de l'exploitation du bois et des rubis". (Communiqué de l'Elysée)

Union Européenne: "L'Union européenne condamne le verdict rendu contre Daw Aung San Suu Kyi, dirigeante de la Ligue nationale pour la démocratie et lauréate du prix Nobel de la paix, et le procès injustifié dont elle a fait l'objet". "L'UE demande instamment aux autorités de la libérer immédiatement et sans conditions". "L'UE répondra par de nouvelles mesures ciblées à l'encontre des responsables de ce verdict". "En outre, l'UE renforcera encore les mesures restrictives qu'elle a prises et qui visent le régime de la Birmanie/du Myanmar, y compris ses intérêts économiques". (Communiqué de l'UE)

Amnesty International, organisation de défense des droits de l'Homme: "Le jugement contre Aung San Suu Kyi est honteux"."Son arrestation, son procès et maintenant le jugement ne sont rien de plus qu'une mascarade politique et judiciaire"."Aung San Suu Kyi a été maintenue en détention pendant plus de treize de ces vingt dernières années, mais elle n'aurait jamais dû être arrêtée. Le seul sujet ici est sa libération immédiate et sans conditions. Les Nations unies, tout comme l'Asean doivent continuer à faire pression". "Plus de 2.100 prisonniers politiques sont détenus en Birmanie". (Communiqué)

Brad Adams, directeur pour l'Asie de Human Right Watch: " "Ce procès était une farce, une totale violation du procédé légal"."En réduisant au silence les figures de l'opposition par un faux procès, les généraux montrent clairement que les élections prévues l'année prochaine ne changerons rien". "Cela ne faisait aucun doute que le verdict serait une simple décision politique". "Les alliés de la Birmanie, comme la Chine, la Russie et l'Inde, doivent exercer des pressions sur le régime militaire birman pour obtenir la libération de SUU Kyi immédiatement". "C'est le moment pour l'ASEAN, l'ONU et les gouvernements concernés de mettre leurs condamnations en pratique". (Communiqué)
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  asiaonly le Mar 11 Aoû 2009 - 17:57

SALES TYPES... JE SUIS FURAX
Une belle démonstration d'autocratie tyranique...Un vrai foutage de gueule ce "procès"...Moi aussi, je demande sa libération immédiate et sa présence aux prochaines élections.

Ptain, si j'en choppe un de ces enc..., je lui coupe les roustons au ciseau à poulet...Et là, je ne rigole pas...
Cannot believe :furax: :marre: :S36: :marteau:


waï waï waï Suu Kyi: In love We loves you
avatar
asiaonly
Admin

Localisation : sawiselèèèène
Messages : 1294
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  thanaka le Mer 12 Aoû 2009 - 9:57

Vidéo
http://www.france24.com/fr/20090812-aung-san-suu-kyi-va-faire-appel-condamnation-birmanie-opposante

Au lendemain du verdict condamnant Aung San Suu Kyi à 18 mois supplémentaires d'assignation à résidence, l'opposante birmane annonce qu'elle va faire appel. Sa condamnation a déclenché une vague de protestations dans le monde.

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi et l'Américain John Yettaw qui s'est invité chez elle en mai dernier, enfreignant ainsi diverses lois du pays selon le régime militaire, vont faire appel de leur condamnation, ont annoncé mercredi leurs avocats.

L'assignation à résidence de Mme Suu Kyi a été prorogée de 18 mois supplémentaires mardi, provoquant une vive indignation internationale, et M. Yettaw a été condamné à des peines de sept ans de prison et de travaux forcés.

Nyan Win, avocat de Mme Suu Kyi et porte-parole de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), a déclaré à l'AFP que l'équipe de défense de l'opposante n'était "pas satisfaite" du jugement.

"Nous pensons que ce jugement est totalement contraire à la loi", a dit Nyan Win, affirmant avoir reçu des indications de Mme Suu Kyi en vue de faire appel de la condamnation dès mercredi si l'équipe de défense reçoit rapidement une copie du jugement.

Mme Suu Kyi, 64 ans, lauréate du prix Nobel de la paix, a été privée de liberté pendant 14 des 20 dernières années. L'opposition est convaincue que la condamnation de mardi vise à écarter Mme Suu Kyi du paysage politique avant les élections controversées promises par la junte pour 2010.

De son côté, Khin Maung Oo, avocat de M. Yettaw --ce mormon de 54 ans qui a bizarrement réussi à nager jusqu'au domicile de l'opposante--, a également annoncé son intention de faire appel, "étape par étape", de la sévère condamnation visant son client.

Si nécessaire, a-t-il dit, "nous écrirons" au numéro un de la junte, le généralissime Than Shwe, "pour que M. Yettaw soit expulsé" de Birmanie.


autre news sur lemonde.fr

"La Thaïlande, en sa qualité de présidente en exercice de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean), a exprimé sa "profonde déception" au lendemain du verdict. La Birmanie est l'un des dix pays membres de l'Asean. Mercredi, dans un commentaire, le quotidien officiel de la junte, The New Light of Myanmar, s'est insurgé contre les étrangers qui "s'ingèrent dans les affaires intérieures d'autres pays". Le journal a estimé que Than Shwe avait fait preuve d'une "grande considération" à l'égard d'Aung San Suu Kyi en commuant sa peine de prison en résidence surveillée."

source http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2009/08/12/aung-san-suu-kyi-va-faire-appel_1227779_3216.html

autre news sur rfi.fr



La Chine ne s’était pas exprimée depuis l’annonce du verdict, c’est donc chose faite : le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères appelle les pays étrangers à ne pas s’ingérer dans les affaires de la Birmanie. En langage moins diplomatique, Pékin n’est pas disposé à soutenir le projet de déclaration en discussion au Conseil de sécurité des Nations unies. Le Conseil se réunit ce mercredi sur cette question et quatorze Prix Nobel de la paix lui ont adressé une lettre ouverte pour lui demander de mettre sur pied une commission d'enquête sur les crimes contre l'humanité commis, selon eux, par la junte birmane.

Les partenaires commerciaux de la junte birmane traînent les pieds, en revanche, les autres chancelleries font connaître leur désapprobation. Il faut dire que l’opinion publique est là aussi particulièrement mobilisée. Des manifestations ont eu lieu un peu partout, de Tokyo à New Delhi en passant par Séoul et bien sûr dans les pays voisins.

Le gouvernement à Jakarta se dit « très déçu ». « Une profonde déception » ce sont aussi les mots employés par la Thaïlande en tant que présidente de l’Association des Nations du Sud Est asiatique dont fait partie la Birmanie (ASEAN). Des appels à la libération de l’opposante avaient été lancés lors d’une réunion des ministres de l’Association le mois dernier. L’ASEAN, souvent critiquée pour son consensus mou sur la question birmane, ne parle toujours pas de sanctions, mais semble de plus en plus embarrassée, c’est le moins qu’on puisse dire, par ce membre devenu pour le moins encombrant.

source http://www.rfi.fr/actufr/articles/116/article_83569.asp
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Invité le Mer 12 Aoû 2009 - 10:32

"L’ASEAN, souvent critiquée pour son consensus mou sur la question birmane"

Le problème, c'est que l'organisation a été auparavant critiquée pour refuser d'intégrer la Birmanie, avec comme argument qu'entre membres c'est plus facile de "faire pression" !

Ici, comme ailleurs, la critique est aisée mais la politique n'est pas simple ...

Pour moi, c'est une "volonté populaire" qui peut débloquer ce genre de situation, et l'armement de la résistance birmane (ce serait tout de même plus justifié que d'armer la Géorgie !).

geek


Dernière édition par MengWan le Jeu 13 Aoû 2009 - 5:24, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  thanaka le Mer 12 Aoû 2009 - 10:35

une solution, envoyer Bill Clinton, il a fait ses preuves en Corée du Nord ou l'ex de Sarko (j'ai déjà oublié son nom)
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Invité le Mer 12 Aoû 2009 - 10:41

flipflop a écrit:une solution, envoyer Bill Clinton, il a fait ses preuves en Corée du Nord ou l'ex de Sarko (j'ai déjà oublié son nom)
Le problème, c'est que Aung San Su Kyi est vraiment innocente ...

Et, en Birmanie, être innocent çà doit coûter très cher !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  thanaka le Mer 12 Aoû 2009 - 10:46

de toute façon, elle ne souhaite nullement quitter son pays, juste représenter et défendre son peuple lors de prochaines élections.

on peut toujours rêver et espérer un changement dans le futur, rien n'est impossible waï
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Invité le Dim 16 Aoû 2009 - 7:06

Dernières nouvelles ...

Le Sénateur Webb, en vacances dans le coin ?, vient d'obtenir la libération de Yettaw, le type "grâce à qui" Aung San devra rester 18 mois de plus en résidence surveillée ...

Je n'apprécie pas trop les théories du complot, mais pour le coup il me paraît clair que la Grande Dame a été victime d'une magouille des USA et de la Junte alliés :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Marco le Dim 16 Aoû 2009 - 7:59

Bien sur que c'est une grosse magouille tout ça , et les élections en 2010 le sera aussi .
avatar
Marco

Localisation : Sud/Est France
Messages : 189
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  asiaonly le Dim 16 Aoû 2009 - 8:35

MengWan a écrit:Dernières nouvelles ...

Le Sénateur Webb, en vacances dans le coin ?, vient d'obtenir la libération de Yettaw, le type "grâce à qui" Aung San devra rester 18 mois de plus en résidence surveillée ...

Je n'apprécie pas trop les théories du complot, mais pour le coup il me paraît clair que la Grande Dame a été victime d'une magouille des USA et de la Junte alliés :

Il est vrai que présenté comme ça, ça sent la magouille. mais quel est l'interêts pour les USA que la junte reste en place ?
avatar
asiaonly
Admin

Localisation : sawiselèèèène
Messages : 1294
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Invité le Dim 16 Aoû 2009 - 8:43

Un p'tit contrat gazier ...

La Chine ne peut pas rester la seule sur ce "coup" (j'entends d'ici les businessmen pragmatiques) !

scratch

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Marco le Dim 16 Aoû 2009 - 9:01

L'Américain John Yettaw, à l'origine de la nouvelle assignation à résidence de l'opposante birmane Aung San Suu Kyi, a quitté Rangoun dimanche, six jours après avoir été condamné à sept ans de travaux forcés.





Sa libération a été négociée par le sénateur américain Jim Webb, qui s'est entretenu samedi avec le chef de la junte militaire, Than Shwe, à l'occasion d'une rare visite d'un responsable américain en Birmanie.
Rencontrant la presse dimanche à l'aéroport de Rangoun, cet élu démocrate a indiqué qu'il avait également demandé la libération d'Aung San Suu Kyi. Interrogé sur la réponse de la junte, il a dit: "J'ai de l'espoir à ce sujet."
L'avion transportant Webb et Yettaw, qui n'a pas assisté à la conférence de presse, a quitté Rangoun vers 13h30 (07h00 GMT). Le secrétariat du sénateur avait indiqué la veille qu'il gagnerait Bangkok, en Thaïlande.
John Yettaw s'était introduit en mai dans la villa d'Aung San Suu Kyi à Rangoun après avoir traversé à la nage un lac de l'ancienne capitale birmane.
Son intrusion a provoqué le procès de l'opposante, condamnée mardi dernier à dix-huit mois d'assignation à résidence pour avoir enfreint les règles de sa précédente assignation à résidence.
Lors de son séjour en Birmanie, Jim Webb a également rencontré Aung San Suu Kyi pendant trois-quarts d'heure dans une résidence de Rangoun mise à disposition par la junte, ainsi que des représentants de partis politiques, dont la Ligue nationale pour la démocratie (LND) de Suu Kyi.
"Il voulait connaître les opinions des partis politiques sur la situation présente", a dit à Reuters Than Tun, 88 ans, une de figures de la LND. "Nous pensons que sa visite sera favorable pour travailler à la réconciliation nationale de notre pays", a-t-il ajouté.
"Le résultat le plus tangible de sa visite, c'est la libération de John Yettaw, à l'origine de toute cette pagaille. Daw Aung San Suu Kyi, qui est totalement innocente dans cette affaire, reste elle assignée à résidence", a dit pour sa part Thakhin Chan Tun, qui fut ambassadeur en Corée du Nord.
Webb, spécialiste de l'Asie et ancien combattant de la Guerre du Viêtnam, était le premier élu du Congrès américain à se rendre ès qualité en Birmanie depuis dix ans. Il est aussi, selon son secrétariat, le premier haut responsable américain à avoir rencontré le généralissime Than Shwe.
Il prône une "politique d'engagement" avec la junte birmane.
Aung Hla Tun, version française Henri-Pierre André
avatar
Marco

Localisation : Sud/Est France
Messages : 189
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  asiaonly le Dim 16 Aoû 2009 - 9:20

Tout ça pour que les USA qui représentent 4.6% de la population mondiale et qui consomme a elle seule 25% de la production pétrolière et gazière mondiale puisse continuer a mener jusqu'a épuisement des stocks un mode de vie incompatible au bon fonctionement de notre planete.

Et pendant ce temps, c'est le peuple Birmans (entre autres) qui morfle.

Plus dure sera la chute.



Dernière édition par asiaonly le Dim 16 Aoû 2009 - 9:37, édité 1 fois
avatar
asiaonly
Admin

Localisation : sawiselèèèène
Messages : 1294
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Invité le Dim 16 Aoû 2009 - 9:44

Sur les cases "oubliées", il y a "payez à Total et sautez 2 coups" oubien "confiez votre sous-sol à la Chine
et sautez 1 coup" et bientôt (çà vient de sortir) "donnez une grosse concession à Exxon et restez 25 ans
en prison).


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  asiaonly le Dim 16 Aoû 2009 - 15:15

Bien que je ne pense pas que ça serve la cause des prisoniers politiques et en particulier celle de Aung San Suu Kyi, voici tout de même le liens de la pétition que vous pouvez signer pour demander leurs libération.
J'ai signé...on ne sait jamais...mais bon, je n'y crois pas trop.
http://www.avaaz.org/fr/free_aung_san_suu_kyi
avatar
asiaonly
Admin

Localisation : sawiselèèèène
Messages : 1294
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum