"Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  thanaka le Jeu 17 Sep 2009 - 21:46

avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  samesame le Ven 18 Sep 2009 - 5:24

Désolé ..J'aurai du écrire AEFEK (pour une recherche sur google) ...

La question de l'ETAT NATION, n'est pas traitée en tant que telle mais on trouve quelques phrases ,notamment dans le bulletin n°7 ...

Globalement, le pouvoir s'assimile à un propriétaire privé ,qui fait ce qu'il veut de ses sujets, le pouvoir est clanique ...On est plus proche d'une société féodale que d'un état nation ...
avatar
samesame

Localisation : ici et là
Messages : 257
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Mustang le Ven 18 Sep 2009 - 13:49

Merci, je vais lire ça à tête reposée
avatar
Mustang

Localisation : Royan (17)
Messages : 328
Date d'inscription : 07/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Birmanie Aung Suu Kyi ... a transmis au chef de la junte ...

Message  Invité le Dim 27 Sep 2009 - 7:05

Aung Suu Kyi écrit à la junte

AFP 26/09/2009

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi, qui est en détention prolongée, a transmis au chef de la junte des suggestions pour obtenir une levée des sanctions occidentales imposées à son pays, a annoncé son avocat. Cette initiative intervient après l'annonce cette semaine d'un changement de politique des Etats-Unis à l'égard de la Birmanie pour favoriser des réformes démocratiques.

L'opposante birmane a écrit une lettre au général Than Shwe, le chef de la junte, sur la façon dont pourraient être levées, à son avis, les sanctions qui ont été imposées au pays, a indiqué à l'AFP son avocat Nyan Win. "Dans cette lettre, elle donne son avis sur ce qu'il convient de faire pour obtenir une levée des sanctions" a ajouté Nyan Win, qui est également le porte-parole de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), le parti du prix Nobel de la paix et principal parti d'opposition en Birmanie.

bon dimanche à Vous tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

et bla bla bla, et bla bla bla ...

Message  thanaka le Mar 29 Sep 2009 - 5:47

AFP 29.09.2009

AFP - Les Etats-Unis sont prêts à entamer un dialogue avec la Birmanie pour améliorer leurs relations mais n'allégeront les sanctions que s'ils observent des progrès de la part de la junte militaire, a déclaré lundi un haut responsable américain.

Un passage en revue de la politique américaine envers la Birmanie a permis d'arriver à la conclusion que la junte au pouvoir dans ce pays était ouverte au dialogue, a expliqué Kurt Campbell, chargé de l'Asie au département d'Etat.

"Pour la première fois depuis bien longtemps, les dirigeants birmans ont manifesté de l'intérêt à dialoguer avec les Etats-Unis et nous avons l'intention de maintenir cet intérêt", a-t-il dit.

Les Etats-Unis souhaitent lancer un "processus soutenu d'interaction" avec les autorités birmanes, après avoir entretenu seulement des contacts sporadiques au cours des dernières années, a déclaré ce responsable.

Mais, a-t-il ajouté, les Etats-Unis n'allégeront pas les sanctions imposées au régime birman dans l'immédiat et feront pression pour la libération inconditionnelle de la dirigeante de l'opposition Aung San Suu Kyi, qui a passé la plus grande partie des deux dernières décennies en résidence surveillée.

Les Etats-Unis évoqueront avec les autorités birmanes les élections prévues dans le pays l'an prochain, mais sont pour le moment "sceptiques" à ce propos, a-t-il ajouté.

Ces élections seront les premières depuis celles de 1990, remportées haut la main par la Ligue nationale pour la démocratie (LND) d'Aung San Suu Kyi, qui n'a jamais obtenu le pouvoir.

"Nous maintiendrons les sanctions actuelles tant que nous ne constaterons pas de progrès concret", a déclaré M. Campbell, ajoutant: "Nous discuterons d'un allègement des sanctions seulement s'ils (les dirigeants birmans) prennent acte de nos principales préoccupations".

La junte birmane a accueilli avec prudence l'arrivée au pouvoir de l'administration Obama, qui cherche à établir le dialogue avec plusieurs régimes hostiles aux Etats-Unis comme Cuba ou l'Iran.

En août, le chef de la junte, le généralissime Than Shwe, a eu des entretiens judsqu'alors inédits avec le sénateur américain Jim Webb, un avocat de la main tendue au régime birman. M. Webb se trouvait lundi à New York pour des entretiens avec le Premier ministre birman en marge de l'Assemblée générale des Nations unies.

M. Campbell a indiqué qu'il participerait personnellement au dialogue avec la Birmanie et a appelé à une forte participation de ses voisins asiatiques, particulièrement les 10 membres de l'Association des nations du sud-est asiatique (Asean).

Il a également indiqué que les Etats-Unis feraient part de leurs inquiétudes concernant les liens entre le régime birman et celui de la Corée du Nord, soupçonnés de collaborer dans le domaine de la prolifération nucléaire.

Les Etats-Unis et l'Union européenne ont imposé un large éventail de sanctions à la Birmanie, visant notamment le commerce des pierres précieuses, l'une de ses principales sources de revenus, pour tenter d'obtenir la libération d'Aung San Suu Kyi et une transition démocratique.

Le Premier ministre birman, le général Thein Sein, a affirmé lundi devant l'Assemblée générale de l'ONU que ces sanctions étaient de nature "politique" et devraient être levées.
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Invité le Mar 29 Sep 2009 - 7:37

du bla-bla-bla, certes ! mais doit-on pour cela taire toute info concernant ce pays ? car il est certain qu'un changement n'est pas pour demain ... mais il est intéressant de voir comment on se sert de ce lieu du Monde pour en faire un objet de communication ... disons ... politiquement correct ... avec en prime une aura ... cela s'appelle-t-il communication positive ? ou simplement pub perso !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  samesame le Ven 2 Oct 2009 - 5:07

La junte birmane a rejeté vendredi l'appel déposé par l'opposante Aung San Suu Kyi...(AFP)

Comment aurait il pu en être autrement ?...

Autant demander à n'importe quel réalisateur, de détruire sa réalisation ! La junte n'a pas fait toute cette mise en scène pour en détruire le scénario.

Les changements réels ne sont pas à l'horizon des pseudos élections. Qui pourrait y croire?
avatar
samesame

Localisation : ici et là
Messages : 257
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

quelques fretillements ...

Message  Admin le Ven 9 Oct 2009 - 5:55

Aun San Suu Kyi rencontre des diplomates occidentaux à Rangoun

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi, assignée à résidence, a pu rencontrer, vendredi 9 cotobre, des diplomates étrangers en poste à Rangoun, selon des informations confirmées à l'AFP par un responsable d'une ambassade sur place, qui a précisé que l'opposante s'entretenait depuis 10 heures locales (5 h 30, heure française) avec des représentants de l'Australie, des Etats-Unis et de l'Union européenne.

L'ambassade des Etats-Unis a, pour sa part, fait savoir dans un communiqué que son chef de mission avait obtenu l'autorisation "de rencontrer Aung San Suu Kyi, avec les chefs des ambassades de Grande-Bretagne et d'Australie". "Cette rencontre a pu avoir lieu le 9 octobre", ajoute simplement le texte.

Selon des sources gouvernementales, l'objet de ces discussions serait les sanctions imposées au pays, dirigé par une junte militaire, et la rencontre aurait eu lieu dans un bâtiment gouvernemental. Aung San Suu Kyi avait envoyé une lettre au général Than Shwe, le chef de la junte, le 26 septembre, dans laquelle elle se proposait de travailler avec le gouvernement militaire à un allègement des sanctions internationales, notamment en s'entretenant avec des diplomates occidentaux de ces sanctions.

source lemonde.fr
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Aung San Suu Kyi de retour sur la scène politique

Message  Admin le Dim 11 Oct 2009 - 8:57

BANGKOK — Maintenue en détention par la junte birmane, Aung San Suu Kyi a initié en une semaine un double dialogue avec les militaires et les pays occidentaux, retrouvant un rôle politique qu'elle avait ces derniers mois complètement perdu.
Alors qu'a été confirmée le 2 octobre sa condamnation à 18 mois supplémentaires d'assignation à résidence, la figure de proue de l'opposition semble être redevenue un interlocuteur à Rangoun après une semaine vertigineuse, au regard de l'immobilisme des derniers mois.
"Elle est politiquement active. Elle a un rôle à jouer en Birmanie", résume Win Min, militant pro-démocratie et chercheur à l'université de Chiang Maï, en Thaïlande.
Mme Suu Kyi a rencontré Aung Kyi, ministre du Travail et officier de liaison du régime, à deux reprises alors qu'ils ne s'adressaient plus la parole depuis janvier 2008. Elle a ensuite débattu des sanctions occidentales avec des diplomates américain, australien et européen.
"Elle était très impliquée, très intéressée à aller dans le détail de tout ce qu'elle voulait aborder, et elle a fait preuve comme toujours de beaucoup d'éloquence", a relevé sur la BBC Andrew Heyn, ambassadeur de Grande-Bretagne, qui représentait l'UE lors de l'entretien.
L'opposante avait proposé fin septembre, dans une lettre au généralissime Than Shwe, d'intervenir auprès des Occidentaux pour aider à lever les sanctions contre la Birmanie. Contre toute attente, l'homme fort de Naypyidaw a accepté.
"Elle voudrait jouer un rôle majeur dans les relations entre la junte et les Etats-Unis. (Les militaires) pourraient être prêts à le permettre jusqu'à un certain point," estime Derek Tonkin, ancien diplomate britannique.
Les militaires ont promis des élections en 2010, les premières depuis celles de 1990 que la Ligue nationale pour la démocratie (LND) de Mme Suu Kyi avait remportées. La plupart des observateurs ont jusqu'à présent considéré qu'elles ne seraient qu'un simulacre.
Mais Than Shwe, estiment-ils, veut sans doute utiliser l'opposante, qu'il déteste, pour redorer un peu son image.
"Than Shwe est le seul qui prenne toutes ces décisions", estime Win Min, évoquant à la fois le maintien en détention de Suu Kyi et sa relative liberté de mouvement. "Il veut de la légitimité pour les élections. Une façon d'en obtenir est de donner (à Suu Kyi) un peu de liberté".
L'opposante a en tout cas repris du service dans une atmosphère modifiée par la récente décision américaine de discuter avec la junte. Et Nyan Win, porte-parole de la LND, affirme qu'elle peut jouer un rôle croissant.
"Sa rencontre avec les diplomates constitue le commencement de son rôle politique, car les sanctions elles-mêmes sont affaire de politique", a-t-il expliqué à l'AFP. "Aung San Suu Kyi a le droit de faire de la politique. Cela n'est pas lié au fait qu'elle soit ou non assignée à résidence".
La prudence reste évidemment de mise, vis-à-vis d'un régime qui a déjà donné dans le passé des gages de bonne volonté avant de refermer violemment les portes du dialogue.
Un signe fondamental de progression serait une rencontre entre Aung San Suu Kyi et Than Shwe, qui ne se sont pas rencontrés depuis plusieurs années.
Mais Derek Tonkin estime que la "Dame" de Rangoun devra d'abord consulter les autres cadres de la LND et rencontrer au moins encore une fois le ministre Aung Kyi.
Il se félicite en tout cas que les deux camps se parlent enfin. "Nous ne savons pas comment cette conversation va aboutir. Mais elle a lieu. Et il faut regarder dans quelle direction elle va évoluer".

Source AFP
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  thanaka le Dim 25 Oct 2009 - 9:12

on peut toujours rever ...

La junte birmane a exprimé son optimisme à l'égard du rôle que l'opposante Aung San Suu Kyi pourrait jouer en Birmanie à l'avenir, a déclaré ce matin le Premier ministre thaïlandais Abhisit Vejjajiva.

Le chef du gouvernement de la junte, Thein Sein, "est optimiste sur le fait qu'elle puisse elle aussi contribuer au processus de réconciliation nationale", a déclaré Abhisit aux journalistes en marge d'un sommet asiatique organisé ce week-end dans le sud de la Thaïlande.

Mme Suu Kyi purge actuellement une peine de 18 mois supplémentaires d'assignation à résidence qui lui avait été infligée en août dernier et qui a été confirmée en appel au début du mois. Elle a été privée de liberté pendant 14 des 20 dernières années.

Mais l'opposante a pu rencontrer à deux reprises ce mois-ci le ministre et officier de liaison de la junte, Aung Kyi, avant de s'entretenir avec des diplomates étrangers sur les sanctions occidentales qui pèsent contre la Birmanie

source AFP
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Arrestation de journalistes et d'opposants en Birmanie

Message  thanaka le Sam 31 Oct 2009 - 7:00

RANGOUN - Une cinquantaine de personnes, dont des journalistes, des militants politiques et des étudiants, ont été arrêtées à Rangoun lors d'opérations menées par la junte birmane au cours du mois d'octobre, rapporte une association de défense des droits de l'homme en Thaïlande.

Ces interpellations ont concerné dix journalistes ainsi qu'un certain nombre d'opposants, a dit Bo Kyi, co-fondateur de l'Association pour l'assistance aux prisonniers politiques qui rassemblent d'anciens détenus.

"Nous ne savons pas précisément combien ont été arrêtés. Aucune explication n'a été fournie à leurs familles", a ajouté Bo Kyi.
Selon des témoins, ces arrestations ont coïncidé avec un renforcement des mesures de sécurité à Rangoun au cours des derniers jours.

La présence policière s'est accrue dans les rues de la capitale, avec une multiplication des barrages routiers et des fouilles de véhicules ainsi qu'une sécurité renforcée dans les monastères bouddhistes.
Au moins sept personnes, dont deux journalistes, ont été appréhendées à leur domicile mardi vers minuit par des policiers et des membres des services de renseignement, ont dit des proches.
Parmi elles, se trouvaient Thant Zin Soe, directeur d'un hebdomadaire local, et Paing Soe Do, un journaliste pigiste. Les cinq autres étaient des étudiants à l'université de Rangoun.
Tous appartenaient au "Linlat Kyei", une association qui aide les survivants de l'ouragan Nargis qui avait tué près de 140.000 personnes l'an passé.
"Nous ne savons pas pourquoi ils ont été arrêtés, ni quelle est leur situation actuelle", a dit une source s'exprimant sous couvert de l'anonymat pour éviter des représailles.
Des élections doivent avoir lieu en Birmanie l'an prochain, septième et dernière étape de "la feuille de route vers la démocratie" établie par la junte.

source lexpress.fr
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Admin le Mar 3 Nov 2009 - 7:59

Source AFP 3.11.2009
Birmanie: un diplomate américain à Rangoun pour rencontrer Suu Kyi et la junte


RANGOUN — Un haut diplomate américain est arrivé mardi en Birmanie pour rencontrer l'opposante Aung San Suu Kyi et des responsables de la junte, dans l'espoir de renouer le dialogue avec un régime reclus et de le pousser à des réformes démocratiques avant des élections promises en 2010.
Le secrétaire adjoint pour l'Asie de l'Est et le Pacifique, Kurt Campbell, accompagné de son adjoint Scot Marciel, est le plus haut responsable américain à se rendre en Birmanie depuis la visite en 1995, sous l'administration Clinton, de Madeleine Albright, alors ambassadeur des Etats-Unis aux Nations unies.
Les deux hommes ont atterri à Naypyidaw, la ville nouvelle bâtie de toutes pièces par le régime militaire à quelque 400 kilomètres au nord de Rangoun, et promue capitale en 2005.
"Ils doivent rencontrer des hauts responsables du gouvernement (mardi). (Mercredi), ils seront à Rangoun et rencontreront Aung San Suu Kyi et d'autres cadres de l'opposition", a indiqué à l'AFP Richard Mei, porte-parole de l'ambassade américaine à Rangoun.
Un responsable birman avait indiqué ce week-end que les diplomates pourraient s'entretenir avec le Premier ministre Thein Sein. Sauf surprise, l'homme fort de la junte, le généralissime Than Shwe, devrait rester inaccessible.
Après une première reprise de contact bilatéral à New York en septembre, cette visite concrétise la nouvelle politique de l'administration Obama, qui a décidé d'adjoindre un dialogue politique aux sanctions économiques contre la junte.
"Nous n'attendons pas un grand changement de cette visite. Ce n'est qu'une première étape", a tempéré Nyan Win, avocat de Mme Suu Kyi et porte-parole de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND).
Ce dialogue, dont Kurt Campbell a déjà averti qu'il serait difficile et incertain, vise en particulier à obtenir des réformes avant les élections promises par les militaires en 2010, les premières depuis 1990.
La LND avait à l'époque remporté une victoire écrasante sans jamais pouvoir exercer le pouvoir. Depuis, la lauréate du prix Nobel de la paix a passé un total de 14 ans en prison.
Mais la mission américaine intervient dans une période de réchauffement des relations entre les militaires et la "Dame de Rangoun".
Alors qu'a été confirmée le 2 octobre sa condamnation à 18 mois supplémentaires d'assignation à résidence, Mme Suu Kyi a renoué le dialogue avec Aung Kyi, ministre du Travail et officier de liaison du régime.
Elle a ensuite débattu des sanctions occidentales avec des diplomates étrangers après en avoir fait la demande dans un courrier adressé à Than Shwe.
Il y a dix jours, lors d'un sommet asiatique, le Premier ministre Thein Sein a indiqué à ses partenaires de la région être "optimiste" sur le rôle que Mme Suu Kyi pourrait jouer dans le pays à l'avenir.
Mais Washington veut obtenir beaucoup plus et maintiendra ses sanctions "jusqu'à ce que des progrès concrets soient accomplis", a déclaré lundi à l'hebdomadaire semi-officiel Myanmar Times le plus haut représentant américain à Rangoun, le chargé d'affaires Larry Dinger.
Un diplomate étranger soulignait à ce titre l'imprévisibilité d'un régime qui a souvent donné des gages d'ouverture avant de faire machine arrière.
"Il sera important de voir comment (les Américains) seront traités pendant cette visite", a-t-il expliqué. "Il faut être très prudent. Tout le monde est conscient du risque de la douche froide dans deux mois".
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Aung San Suu Kyi apparaît en public

Message  thanaka le Mer 4 Nov 2009 - 7:41

Source AFP 4.11.2009

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi, maintenue en résidence surveillée par le régime militaire, est apparue en public dans un hôtel de Rangoun aujourd'hui avec un haut diplomate américain, a constaté une journaliste de l'AFP.

La "Dame de Rangoun" est apparue souriante, vêtue d'une tenue traditionnelle rouge bordeaux, aux côtés du secrétaire adjoint américain pour l'Asie de l'Est et le Pacifique, Kurt Campbell.

Elle n'a fait aucune déclaration et s'est rapidement enfermée dans une chambre de l'établissement avec M. Campbell et son assistant Scot Marciel pour un entretien.
Les deux diplomates sont en Birmanie depuis mardi et ont aussi rencontré en début de matinée le Premier ministre de la junte, Thein Sein.

Mme Suu Kyi, figure de proue de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), principal parti d'opposition en Birmanie, avait remporté haut la main les dernières élections en 1990 mais n'a jamais été autorisée à exercer le pouvoir.

Elle a été condamnée en août à 18 mois supplémentaires d'assignation à résidence, peine confirmée en appel le 2 octobre ce qui l'écarte de facto des élections promises par la junte en 2010.
Elle a été privée de liberté pendant 14 des 20 dernières années.



Dernière édition par flipflop le Mer 4 Nov 2009 - 9:31, édité 1 fois
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Invité le Mer 4 Nov 2009 - 7:51

"vêtue d'une tenue traditionnelle rouge bordeaux"

Merci, l'AFP, ce genre de "détail" était vraiment essentiel, heureusement qu'il ne l'ont point oublié !



NB:Le "secrétaire adjoint américain" (sic), il portait quoi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Rangoon le Mer 4 Nov 2009 - 18:56


N'empêche , quel bonheur , cette photo ...
Aung San Suu Kyi parmis des personnes , autres que ces Monsters Dirigeants !!
avatar
Rangoon

Localisation : Bruxelles
Messages : 318
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Vers une possible libération d’Aung San Suu Kyi ?

Message  thanaka le Mar 10 Nov 2009 - 16:03

Communiqué d’Info Birmanie – 10 novembre 09
Vers une possible libération d’Aung San Suu Kyi ?

Depuis hier, la déclaration d’un officiel birman alimente rumeurs et espoirs d’une libération prochaine de l’opposante démocrate Aung San Suu Kyi. Un haut diplomate birman, Min Lwin, a en effet déclaré à la presse lors d’un déplacement à Manille qu’ « il est envisagé de la [Aung San Suu Kyi] libérer bientôt… pour qu’elle puisse coordonner son parti ». Aucun détail n’a été fourni quant à une éventuelle participation d’Aung San Suu Kyi aux élections comme candidate.

Le porte-parole de la LND (Ligue Nationale pour la Démocratie, parti d’Aung San Suu Kyi), Nyan Win, a expliqué que « la LND sera renforcée si elle est libérée. Elle pourra organiser la campagne des élections de façon efficace et intervenir sur la scène politique. » Des propos confirmés par Win Tin, journaliste dissident et haut responsable de la LND : « Sa libération entraînera des changements. »

La déclaration du diplomate birman pourrait être interprétée comme une suite à l’annonce faite en août par le général Than Shwe, numéro de la junte, d’une possible « réduction de peine, pour bon comportement », au moment où la sentence de dix-huit mois d’assignation à résidence venait d’être prononcée à l’encontre d’Aung San Suu Kyi. Le premier ministre Thein Sein a lui aussi récemment laissé entendre durant une rencontre de l’ASEAN qu’une libération pour bon comportement pourrait être envisagée. Une façon pour les militaires de concéder, à demi-mot, que la perspective d’une participation de la Prix Nobel de la Paix aux prochaines élections ne semble être totalement écartée.

D’autre part, Nyan Win a également déclaré que « c’est ce que beaucoup de gens souhaitent entendre. » Il est vrai que cette annonce vient à point nommé, quelques jours avant la tenue du sommet USA-ASEAN. Certains observateurs rappellent que les officiels birmans ont par le passé régulièrement annoncé des mesures conciliatoires peu de temps avant la tenue de sommets internationaux, mais qu’aucune de ces promesses ne s’est jusqu’à présent matérialisée en action concrète.

Ainsi, cette annonce pourrait avoir été formulée dans l’unique but d’atténuer la pression sur le régime birman avant la tenue du sommet ce week-end à Singapour. Le président américain Barack Obama a en effet prévu de demander officiellement « la libération d’Aung San Suu Kyi, et de celle de tous les prisonniers politiques » durant le sommet USA-ASEAN, d’après Jeffrey Bader, haut responsable américain. Les Etats-Unis ont multiplié ces dernières semaines les initiatives de dialogue, et une rencontre a eu lieu entre l’émissaire américain et Aung San Suu Kyi. Cette dernière s’est déclarée « satisfaite » des démarches entreprises par les Etats-Unis.

Info Birmanie accueille de façon positive ces derniers développements et appuie les efforts entrepris par les Etats-Unis pour initier un retour d’Aung San Suu Kyi dans la vie politique birmane. Info Birmanie entend néanmoins souligner que l’annonce de la junte birmane demeure aujourd’hui symbolique, et que des efforts significatifs restent à fournir du côté des généraux. En l’occurrence, aucune date précise de libération n’a été avancée, et aucune démarche n’a été amorcée vis-à-vis de la constitution qui empêche explicitement Aung San Suu Kyi de se présenter aux élections. En parallèle, Info Birmanie rappelle qu’au cours du mois d’octobre, plus d’une cinquantaine de personnes – dont des journalistes, des militants politiques et des étudiants – a été arrêtée à Rangoun lors d'opérations menées par la junte. Plus de 2.165 prisonniers politiques sont actuellement incarcérés dans les prisons de Birmanie. Leur libération ainsi que l’entame d’un réel dialogue entre les militaires, les démocrates et les minorités ethniques demeurent une pré-condition indispensable en vue des élections de 2010.
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Rangoon le Mar 10 Nov 2009 - 16:40


Si celà pouvait être vrai ....
J'ai beau imaginer un happy end pour cette Femme , celà me semble tellement irréel .....
Rangooniiiiiiiii
avatar
Rangoon

Localisation : Bruxelles
Messages : 318
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  thanaka le Sam 14 Nov 2009 - 7:29

avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  thanaka le Lun 16 Nov 2009 - 12:38

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi a demandé dans un courrier à la junte un entretien avec son chef, le généralissime Than Shwe, afin de travailler avec lui à l'avenir du pays.

La figure de l'opposition au régime militaire "a écrit qu'elle souhaitait coopérer pour le bénéfice de la nation et demandé l'autorisation d'expliquer des faits au généralissime", a indiqué Nyan Win, qui est aussi le porte-parole de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), principal parti d'opposition.

Mme Suu Kyi a aussi demandé de pouvoir rendre visite à des cadres du Comité exécutif de la LND.

Une version non authentifiée de ce courrier a été publiée sur internet en birman.

Nyan Win a refusé de la commenter, indiquant que le texte intégral serait publié demain.

Mme Suu Kyi a retrouvé un rôle politique depuis quelques semaines, malgré la confirmation en appel de sa condamnation à 18 mois supplémentaires d'assignation à résidence.

En septembre, elle avait écrit un courrier à Than Shwe dans lequel elle proposait de rencontrer des diplomates étrangers pour discuter des sanctions qui pèsent sur la junte. Cette requête avait été accordée.

L'opposante avait aussi rencontré par deux fois le ministre du Travail et officier de liaison du régime, Aung Kyi.

Au début du mois, et son procès excepté, elle a fait sa première apparition publique depuis 2003 accompagnée du secrétaire adjoint américain pour l'Asie de l'Est et le Pacifique, Kurt Campbell, venu en Birmanie pour rouvrir un dialogue avec la junte.

source AFP
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La junte birmane va examiner la requête d'Aung San Suu Kyi contre son assignation à résidence

Message  Sam_Sallung le Sam 5 Déc 2009 - 11:40

La Cour suprême de Birmanie accepte d'examiner la requête d'Aung San Suu Kyi contre sa condamnation à dix-huit mois supplémentaires d'assignation à résidence. "Les avocats [de l'opposante] devront présenter leurs conclusions le 21 décembre", a annoncé un responsable birman sous couvert de l'anonymat. L'un des avocats de la figure de proue de l'opposition, Nyan Win, a confirmé la date de l'audience.

La lauréate du prix Nobel de la paix, 64 ans, a été condamnée à
trois ans de réclusion et de travaux forcés en août, pour avoir
brièvement hébergé un Américain qui avait réussi à nager jusqu'à son
domicile. La sanction a été commuée en une prolongation de sa résidence
surveillée, qui l'exclut de facto du paysage politique pour les
élections prévues en 2010.
PRIVÉE DE LIBERTÉ DURANT QUATORZE DE CES VINGT DERNIÈRES ANNÉES
Le verdict, qui a provoqué des critiques à l'encontre de la junte, a
été confirmé en appel le 2 octobre. Mme Aung San Suu Kyi a été privée
de liberté durant quatorze de ces vingt dernières années. Les relations
entre l'opposante et la junte se sont légèrement améliorées au cours
des deux derniers mois. En septembre, elle a écrit un courrier au
généralissime Than Shwe,
homme fort de la junte, dans lequel elle proposait de rencontrer des
diplomates étrangers pour discuter des sanctions occidentales qui
pèsent sur la junte. Cette requête avait été accordée. L'opposante
avait aussi rencontré par deux fois Aung Kyi, le ministre du travail qui assure la liaison entre le régime et l'opposante.
Début novembre, elle a fait sa première apparition publique — son
procès excepté — depuis 2003, accompagnée du secrétaire adjoint pour
l'Asie de l'Est et le Pacifique américain, Kurt Campbell,
venu en Birmanie pour rouvrir un dialogue avec les militaires de
Naypyidaw. Deux semaines plus tard, elle a écrit à la junte pour
demander un entretien avec Than Shwe, afin de discuter avec lui de
l'avenir du pays. Elle a aussi demandé l'autorisation de rencontrer des
cadres du comité exécutif de la Ligue nationale pour la démocratie
(LND).

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2009/12/04/le-junte-birmane-va-examiner-la-requete-d-aung-san-suu-kyi-contre-son-assignation-a-residence_1275987_3216.html#ens_id=1266164

Sam_Sallung

Localisation : Ban Kok Sam Ran - Thailande
Messages : 419
Date d'inscription : 13/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Admin le Sam 5 Déc 2009 - 14:56

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les incertitudes de l'après Than Shwe, dictateur isolé

Message  thanaka le Dim 13 Déc 2009 - 11:59

Chiangmai
(Thaïlande) - Les élections prévues en 2010 en Birmanie suscitent des
espoirs chez les activistes en exil, mais leurs regards se tournent
surtout vers l'homme fort du pays, le généralissime Than Shwe, aussi
redouté qu'isolé et dont la succession reste entourée de mystères.
Agé
de 76 ans, décrit par ses détracteurs comme fruste, paranoïaque et sous
influence de l'astrologie, celui qui maintient le pays sous le régime
de la peur depuis 1992 se trouve désormais au crépuscule de sa carrière.
Conformément
à la constitution adoptée en 2008, il devrait en théorie prendre sa
retraite de l'armée après la première session de la nouvelle assemblée
nationale. Mais nombreux sont ceux qui le voient briguer le poste de
président, créé par la constitution.
Car après avoir purgé le
régime de ses ennemis putatifs et accentué le repli du pays sur
lui-même, Than Shwe doit gérer la haine qu'il suscite, selon la
diaspora birmane exilée en Thaïlande.
source http://www.portalangop.co.ao/motix/fr_fr/noticias/internacional/2009/11/50/Les-incertitudes-apres-Than-Shwe-dictateur-isole,beebb5e1-e58e-4351-9d46-21c21ae2e899.html
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  F C Ganesha le Lun 14 Déc 2009 - 9:06

"Les élections prévues en 2010 en Birmanie suscitent des espoirs chez les activistes en exil,"
Plus que de l'espoir, ils y croient. Il n'en n'est pas un qui ne cite pas la "démocratie" qui va se mettre en place cette année !
De tout coeur, je souhaite que cela arrive, mais je crains la grosse déception après les élections. Au fait les élections, c'est pour quand ?
avatar
F C Ganesha

Localisation : Kanchanaburi - Thailande
Messages : 25
Date d'inscription : 10/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Sam_Sallung le Mer 16 Déc 2009 - 13:58

Aung San Suu Kyi s'entretient avec des vétérans de son parti



La principale opposante à la junte birmane, Aung San Suu Kyi, a pu quitter
sa résidence surveillée mercredi pour rendre visite à des membres âgés
et malades de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND).
Elle a évoqué avec eux la réorganisation de la direction de la LND.



Les journalistes n'ont pas été autorisé à
assister à la rencontre, mais des témoins ont vu des voitures
conduisant le prix Nobel de la paix, et ses collègues de la LND, vers
une maison d'hôte d'Etat lieu de rendez-vous habituel des rencontres
avec Aung San Suu Kyi.L'opposante âgée de 64 ans s'est entretenu
pendant environ 45 minutes avec le président du parti Aung Shwe, 91
ans, son secrétaire U Lwin, 86 ans, et Lun Tin, 88 ans. La dernière
rencontre avec les dirigeants de son parti remonte à janvier 2008. U
Lwin a déclaré à la presse à l'issue de la rencontre que Aung San Suu
Kyi souhaite réorganiser le comité central exécutif de son parti et
avait besoin de leur feu vert. Ils ont donné leur accord et
continueront à "soutenir le parti", a-t-il ajouté.La junte au
pouvoir a prévu d'organiser des élections générales sans préciser de
date ou prendre les décrets nécessaires. La ligue nationale
démocratique avait remporté les dernières élections en 1990 mais
n'avait jamais pu diriger le pays.Dans une lettre adressée le 11
novembre au chef de la junte, le général Than Shwe, Aung San Suu Kyi
avait demandé l'autorisation de rendre visite à plusieurs collègues
âgés, ainsi qu'à d'autres membres du comité exécutif central de son
parti. Elle avait aussi souhaité une rencontre avec le chef de la
junte. AP


http://fr.news.yahoo.com/3/20091216/twl-birmanie-suu-kyi-visite-2f4e741.html

Sam_Sallung

Localisation : Ban Kok Sam Ran - Thailande
Messages : 419
Date d'inscription : 13/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  thanaka le Jeu 17 Déc 2009 - 12:12

Dans le calendrier des Karens, c’est aujourd’hui le premier jour de l’an 2749.
Les Karens sont une ethnie minoritaire en Birmanie. C’est Mizzima News qui raconte ce Nouvel an particulier : dans la ville de Shwe Kokku dans l’Etat Karen, un groupe armé qui soutient la junte militaire birmane a pu célébrer la nouvelle année sans difficulté.
Le chef de ce groupe armé a même fait une déclaration publique. En revanche dans les zones moù les Karens s’opposent aux militaires, la population est à peine sortie célébrer le Nouvel an raconte Mizzima News.


Ce site de l’opposition birmane fait aussi ses gros titres ce matin sur la rencontre hier, entre Aung San Suu Kyi et trois membres de son parti. « Aung San Suu Kyi autorisée à rendre hommage aux membres les plus âgés du parti », titre Mizzima.
Et pour être âgés, ils sont âgés : 92 ans pour le président de la Ligue nationale pour la démocratie Aung Shwe ; 88 ans pour le secrétaire U Lwin ; et l’un des membres du comité exécutif, Lun Tin.
Et leur âge semble devenu un problème. « Aung San Suu Kyi appelle à une réorganisation de la direction de son parti qui est maintenant vieillissante », titre un autre site d’opposition : Irrawady.
Depuis la formation de la Ligue nationale pour la démocratie en 1988, c’est la première fois qu’Aung San Suu Kyi appelle à une réforme de son parti. « En réponse, les trois responsables lui ont dit qu’ils étaient d’accord », affirme Irrawady.
Le site rappelle qu’à part Aung San Suu Kyi qui a 64 ans et un autre responsable qui a 67 ans, tous les autres ont plus de 80 ou 90 ans. « Cette réforme est indispensable pour nous aujourd’hui », estime un cadre du parti cité par Irrawady. On veut bien le croire...
source http://www.rfi.fr/contenu/20091217-une-nouvel-an-karen
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je m’excuse de vous donner plus de travail" ASSK

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum