Nomadism

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nomadism

Message  Admin le Sam 19 Mai 2012 - 11:03

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nomadism

Message  Admin le Mer 6 Juin 2012 - 6:45

Remembering India. A short film about my travels in south india.


We spent most of last year travelling through India and Nepal, Definetly a journey I will never forget

List of places in the Video
Karnataka, Kerala, Tamil Nadu, Meenakshi Amman temple, Om beach, Mangalore, Madurai backwaters of Kerala, Kanyakumari, Alapuzzha(Alleppey), Johdpur, Hampi, the great Thar desert (rajastan).

Music: They Move On Tracks of Never-ending Light by This Will Destroy You

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nomadism

Message  Admin le Ven 8 Juin 2012 - 19:34

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nomadism

Message  Admin le Jeu 28 Juin 2012 - 5:34

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nomadism

Message  Admin le Dim 1 Juil 2012 - 5:43

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nomadism

Message  Admin le Sam 7 Juil 2012 - 22:33

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nomadism

Message  Admin le Jeu 12 Juil 2012 - 5:38



Shots from Palolem, Goa, southern India.
Dedicated to all of the beautiful and hospitable people I met in and around this former Portuguese colony.
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nomadism

Message  Admin le Mar 17 Juil 2012 - 18:39



Winner - Best Cinematography, Rhode Island International Film Festival, 2011
Winner - Action Sports Category, Vimeo Awards 2012
Winner - G-Raid Driven Creativity award - Professional Category
Winner - Best Cinematography, 5Point Film Festival 2011
Winner - Grand Prize - Chamonix Film Festival 2011
Winner - Best short - New York Surf Film Festival 2011
Winner - Digital short of the Year, Surfer Poll
Winner - Relentless Short Stories 2011
Winner - Amstel Surf Film Festibal, Peoples Choice award
Winner - Best short, Sheffield Adventure Film Festival
Winner - Best International Short, Canadian Surf Film Festival
Winner - Best Short, Waimea Ocean Film Festival
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

How To Travel The World On The Cheap

Message  Admin le Mar 27 Nov 2012 - 8:58



Graham Hughes, the world's most travelled filmmaker, offers his expert advice on how to travel the world on a shoestring budget.

htttp://www.theodysseyexpedition.com

When asked how can I afford to travel so much, I feel like retorting with: how can you afford your rent? To keep a dog? To have children? To smoke? I have no rent to pay, no dog to feed, no kids to look after or cigarette companies to support, so 100% of the money I have can go on travel. Keeping to a budget of $15 a day is fairly easy if you're CouchSurfing (free), eating street food ($2 a meal) and travelling on the chicken bus ($10 per 100 miles). That's just $5500 a year -- less than a typical British cigarette smoker will spend on fags over the same period and much, much less than the rent on a squalid little flat in London or the cost of bringing up children.

"The toughest part of travel is deciding to go."

Travel isn't a question of being loaded, it's a question of priorities. Obviously if you want comfort and security, stay at home, work hard and maybe go on a cruise when you're 67 years old. If you're lucky enough to live that long. But if you want to see the world, rush headlong into the thrill and vigour of the unknown, wake up every day in a new place with new challenges and new friends, then the world is your dancefloor -- all you have to do is make the decision to GET OUT THERE and strut your funky stuff.

To follow my Guinness World Record Breaking attempt to visit EVERY COUNTRY in the world without flying (184 countries so far) visit htttp://www.theodysseyexpedition.com

Filmed on location in Sorong, West Papua and various places on Planet Earth.
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nomadism

Message  Admin le Mar 5 Mar 2013 - 10:30



Il y a bientôt un an, nous étions en Indonésie, qui marquait la dernière étape de notre voyage. 7 mois de découverte et de rencontres dans 7 pays différents : Mongolie, Chine, Laos, Cambodge, Thaïlande, Malaisie. Nous avons emprunté tous les modes de transport pour traverser le continent : train, bus, moto, voiture, tuk-tuk, bateau, cheval…Bien que cette terre ne soit pas la nôtre, nous nous y sentions comme chez nous, en harmonie. Un an plus tard, nous sommes nostalgiques, avec une soif pressante d’y retourner.

http://www.kilometres-et-megapixels.com/blog-voyage/7-mois-en-asie/
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nomadism

Message  Admin le Ven 22 Mar 2013 - 22:34



We shot this footage during a transmongolian and transsiberian travel from Beijing (China) to Ulaanbataar (Mongolia capital) then to Irkusk (Siberia ,Russia) and ending in Moscow (Russia). About 7500 Km ride.
Our website: www.factoria.ws
Our facebook page: www.facebook.com/pages/Factoria/503994519646560

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Thaïlande : le théâtre nomade, vie de bohème en voie de disparition

Message  Admin le Dim 8 Sep 2013 - 10:00

 Ils mangent, dorment et élèvent leurs enfants sous la scène de leur théâtre itinérant en Thaïlande. Mais le soir venu, ces interprètes d'un art en voie de disparition se métamorphosent quand ils revêtent leurs costumes richement ornés.
"Nous avons joué à travers tout le pays. Nous restons trois à quatre jours dans chaque endroit, puis nous partons", explique à l'AFP Annop Promma, 21 ans, en descendant de la scène installée ce soir-là dans un temple du quartier chinois de la capitale thaïlandaise, Chinatown.
Avec sa troupe d'une trentaine de personnes, il pratique l'art ancestral de l'"opéra chinois", où les comédiens chantent dans un dialecte chinois, dans ce pays où 14% de la population a des racines en Chine.
"J'adore voyager, m'amuser. Partout où je vais, je me fais de nouveaux amis. C'est comme m'ouvrir sur le monde", explique le jeune comédien, qui a rejoint la troupe alors qu'il n'avait que 12 ans.
Hamacs et tentes sous la scène
Dès que la lumière s'éteint et que les artistes effacent l'épais maquillage blanc et noir qui couvre leur visage, la vie de la troupe itinérante s'anime dans les coulisses improvisées dans l'enceinte du temple de Chinatown.
Des hamacs sont installées directement sous la scène, parfois protégés par de petites tentes, avec des systèmes d'éclairage bricolés avec les moyens du bord.
"Nous sommes des gens de la nuit", explique Chuchart Ongchai. A 40 ans, ce comédien fait déjà figure d'aîné avec près de trente ans dans la troupe.
"Après le spectacle, je me douche, je mange, je regarde la télévision ou des films jusqu'à trois ou quatre heures du matin. Puis je m'endors et je me réveille en fin d'après-midi", explique-t-il.
Ici, la troupe a une vie de famille. Une comédienne donne le sein à son nourrisson tout en se maquillant dans la loge commune. Une place est trouvée pour les réchauds au milieu des décors.
Tout est remballé au bout de quelques jours, pour aller vers un autre temple ou tout autre lieu d'accueil, comme un stade.
Avec ses chants, émis d'une voix nasale très particulière, l'opéra chinois met en scène des légendes de l'Empire du Milieu lors de longues représentations qui durent plusieurs heures, du coucher du soleil jusqu'à minuit.
Mais aujourd'hui, ces troupes de théâtre itinérant peinent à trouver leur public, les jeunes Thaïlandais étant plus attirés par internet ou la fréquentation des centres commerciaux.
"Il y a de moins en moins de public au fur et à mesure que les anciens disparaissent. La jeune génération n'est intéressée que par les loisirs" faciles, déplore Jirapat Saetang, 33 ans, une des plus jeunes dans le public ce soir-là.
Car assister à une représentation d'opéra chinois, art très codifié, lent, aux mises en scènes immuables, nécessite une certaine dose de concentration et de patience.
A cela s'ajoute le fait que les jeunes Thaïlandais d'origine chinoise sont rares à comprendre le dialecte chinois utilisé par les comédiens.
"Les parents des jeunes générations ne parlent pas chinois avec eux", déplore la spectatrice.
Néanmoins, une vingtaine de troupes d'opéra chinois subsiste en Thaïlande. Ces héritiers d'un art séculaire annoncent leurs représentations via les réseaux sociaux comme Facebook pour attirer les plus jeunes spectateurs.
"Aujourd'hui, Facebook et les ordinateurs aident le théâtre chinois à survivre", explique le jeune comédien Annop Promma. Les réseaux sociaux permettent de faire connaître les séances de la troupe nomade sans qu'elle ait nécessairement besoin d'imprimer des affiches.
"Les gens veulent voir des choses difficiles à dénicher. Les adolescents trouvent que c'est pittoresque alors ils viennent", veut-il croire.
Le jeune comédien se dit fier de contribuer à faire vivre cet art de la scène vieux de plusieurs siècles.
"Il ne s'agit pas seulement de danse et de spectacle. Je vois ça comme la conservation d'une certaine forme d'art", conclut-il.


http://www.france24.com/fr/20130906-thailande-le-theatre-nomade-vie-boheme-voie-disparition
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nomadism

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum