Cambodge - PP - La danse des orphelins de Sunrise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cambodge - PP - La danse des orphelins de Sunrise

Message  Admin le Ven 15 Jan 2010 - 7:30

Tracey Shelton inaugurait hier sa dernière exposition "Dance to the light", la photographe australienne y capture la beauté de la danse au travers du regard des enfant

Le FCC accueillait hier le vernissage de 'Dance to the light' de la photographe Tracey Shelton, une exposition qui retrace la vie des petits orphelins du ‘Sunrise children’s Village’. "L’idée était de prendre les danses traditionnelles que les enfants pratiquent et de les replacer dans le cadre traditionnel de leur performance" raconte Tracey, "le titre de l’exposition et les images elles-mêmes évoquent l’espoir, les nouvelles opportunités et la nouvelle vie pour ces enfants." Les bénéfices de l’expédition seront d’ailleurs reversés aux enfants.

Tracey Shelton est arrivée au Cambodge en 1998 en tant que volontaire pour l’orphelinat ‘Sunrise’, inspirée par une interview TV diffusée en Australie de sa directrice Géraldine Cox. "Pourquoi est-ce que je me suis portée volontaire ? Parce que j’étais jeune et stupide et que je pensais pouvoir changer le monde" évoque Tracey dans un rire. "En voyageant à l’étranger j’ai perdu beaucoup de mes illusions en voyant la manière dont les ONG gaspillent l’argent." Sunrise toutefois était et est différent. "J’ai apprécié les principes de Géraldine, et ses idées qui l’ont conduit à monter l’orphelinat", se rappelle Tracey, "Je suis rentrée en contact avec Géraldine, j’ai été la seule volontaire qu’elle n’ait jamais accepté sans passer par une agence." Tracey Shelton a bougé entre le Cambodge et l’Australie jusqu’en 2005 lorsqu’elle s’est définitivement fixée à Phnom Penh, où elle travaille depuis maintenant 4 ans en tant que photographe pour le Phnom Penh Post.

L’orphelinat qui a une branche à Siem Reap, et devrait en ouvrir une autre à Sihanoukville, héberge 120 enfants dans la province de Kandal. "On ne refuse jamais personne pour quelque raison que ce soit" affirme Géraldine Cox, qui précise que de nombreux orphelins sont séropositifs. L’école de danse de l’école a pour objectif d’aider au développement des enfants tout en mettant en avant le patrimoine khmer. "Le principe des cours de danses au sein de l’orphelinat est qu’ils ne sont pas obligatoires. Les enfants peuvent choisir de les suivre aussi longtemps qu’ils le souhaitent." Les classes aident aussi à redonner confiance aux orphelins, "Il y a deux victimes d’attaques à l’acide au sein de l’école. Une est très sociable, mais l’autre Thy est très timide, elle se cache le visage derrière leurs cheveux" décrit Tracey Shelton, la petite fille s’est depuis ouverte, après avoir participé à un spectacle avec la troupe au Sydney Opera House en octobre dernier. "Voir un tel soutien, voir tous ces gens venus les applaudir – maintenant ses cheveux sont tirés en arrière et elle se débrouille très bien."

L’orphelinat propose aussi des cours d’informatique, d’anglais, de couture, de menuiserie, ou encore d’agriculture, tous des programmes approuvés par l’Etat. Seyha Ban, un des anciens orphelins de Sunrise, étudie désormais à Sydney, et reste très reconnaissant à l’orphelinat pour son propre développement personnel. "Sunrise nous donne tout : l’éducation, la nourriture, et un toit. Je crois sincèrement que ceux des enfants pauvres et des orphelins qui arrivent à Sunrise en repartent avec un futur bien meilleur."

source http://www.lepetitjournal.com/content/view/52035/1841/

L’exposition ‘Dance with the light’ se tient au FCC du 14 au 31 janvier 2010.
Photos en vente à partir de 95 dollars
Le FCC, quai Preah Sisowath, Phnom Penh
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum