Birmanie: 3 ans de prison pour un dissident américain d'origine birmane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Birmanie: 3 ans de prison pour un dissident américain d'origine birmane

Message  thanaka le Mer 10 Fév 2010 - 10:44

Un dissident américain d'origine birmane a écopé mercredi à Rangoun d'une peine de trois ans de prison, a indiqué à l'AFP son avocat, alors que le régime militaire intensifie la répression contre l'opposition à l'approche des premières élections dans le pays depuis 20 ans.
Le verdict intervient aussi alors que les Etats-Unis ont entamé depuis l'an passé un dialogue avec la junte birmane, qui jusqu'à présent n'a pas donné de résultats concrets.

Kyaw Zaw Lwin, alias Nyi Nyi Aung, arrêté en septembre dernier à l'aéroport de Rangoun, était jugé pour faux et usage de faux, non-déclaration de devises étrangères et infractions aux lois sur l'immigration.

Il a été condamné à trois ans de prison pour la première infraction et à un an pour chacune des deux autres, mais "il purgera ses peines simultanément", a précisé son avocat, Nyan Win, qui est aussi l'un des défenseurs de l'opposante Aung San Suu Kyi.

L'accusé rendait visite à sa mère, elle même détenue pour activités politiques, lorsqu'il a été arrêté. Son conseil a indiqué qu'il ferait appel.

"Nyi Nyi Aung a été illégalement et injustement condamné sur la base d'accusations honteuses à cause de son inlassable défense de la démocratie et des droits de l'homme en Birmanie", a estimé Jared Genser, président de l'organisation américaine Freedom Now, dans un communiqué.

Kyaw Zaw Lwin avait été accusé par la presse officielle d'avoir envoyé de l'argent, des téléphones satellite et d'autres équipements à des groupes de l'opposition pendant et après les violentes manifestations de 2007, connues sous le nom de "révolution safran".

L'accusé, 40 ans, avait observé en décembre une grève de la faim pour protester contre les conditions de détention des détenus politiques. Nyan Win a indiqué que sa santé était désormais satisfaisante et qu'il avait reçu des colis de nourriture.

Une cinquantaine de parlementaires américains avait exigé sa libération en décembre, jugeant que ses "activités non violentes et de longue haleine en faveur de la liberté et de la démocratie" en Birmanie étaient la véritable raison de son arrestation.

Deux journalistes birmans viennent d'être condamnés en l'espace d'un mois après avoir collaboré à la télévision Democratic Voice of Burma, dont le siège est en Norvège. Des verdicts jugés significatifs de la volonté de la junte de faire taire toute forme d'opposition.

Les militaires ont promis d'organiser des élections cette année mais n'ont pas annoncé de date officielle. Aung San Suu Kyi a jugé mardi prématurée une décision sur la participation ou non de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND).

Ce scrutin serait le premier depuis celui remporté en 1990 par la LND, et dont la junte n'a jamais reconnu les résultats.

source www.lemonde.fr
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum