l'esprit voyageur en asie du sud-est
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -28%
PNY CS900 Series – Disque SSD 1 To 2,5″ ...
Voir le deal
71.99 €

Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts

4 participants

Aller en bas

Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts Empty Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts

Message  Admin Lun 22 Nov 2010 - 19:16

Réunies sur un pont de la capitale Phnom Penh pour célébrer la fête de l'eau, des centaines de personnes se sont retrouvées piégées dans une bousculade.

La fête a tourné au drame : massées sur un pont à l'occasion des célébrations du festival de l'eau, organisé chaque année dans la capitale Phnom Penh, des centaines de personnes se sont retrouvées prisonnières d'une gigantesque bousculade, sans que l'on sache encore pourquoi.

Selon le dernier bilan fourni par le premier ministre, plus de 180 personnes sont mortes. Une centaine de corps ont été amenés à l'hôpital Calmette de Phnom Penh, d'autres ont été transportés vers d'autres hôpitaux de la capitale. «C'est la plus grande tragédie jamais survenue pendant la Fête de l'eau», a déclaré un responsable municipal.

Un témoin sur place a déclaré avoir vu plusieurs centaines de blessés, dont beaucoup paraissaient inanimés. La police a de son côté fait état de blessés sans fournir de précisions.

Un photographe de l'AFP avait pu voir les corps d'au moins 50 personnes étendus près du pont qui relie Phnom Penh et Diamond Island, petite île sur le fleuve Mékong sur laquelle se tenaient les festivités de la dernière des trois journées de la Fête de l'eau.

Des millions de Cambodgiens se trouvaient à Phnom Penh pour assister aux courses de bateaux, aux concerts et aux feux d'artifice de la Fête de l'eau.

La Fête de l'eau est l'une des plus grandes festivités au Cambodge. Son origine traditionnelle est la volonté de remercier le fleuve Mékong, qui assure au Cambodge des sols fertiles et un poisson abondant.

http://www.lefigaro.fr/international/2010/11/22/01003-20101122ARTFIG00571-une-fete-degenere-au-cambodge-plus-de-100-morts.php

-----

Phnom Penh : 339 morts (nouveau bilan)
AFP

Réunies sur un pont de la capitale Phnom Penh pour célébrer la fête de l'eau, des centaines de personnes se sont retrouvées piégées dans une bousculade. Au moins 339 d''entre elles sont mortes, d'après le premier ministre.
Admin
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts Empty Re: Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts

Message  asiaonly Lun 22 Nov 2010 - 23:43

Quel grand malheur.
Une si belle fête qui tourne au cauchemar...
Les pauvres n'avaient vraiment pas besoin d'une telle tragédie. Mes pensées vont aux familles.

Selon RFI, sur les 345 victimes annoncées 240 seraient des femmes.Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts 21515601gif
asiaonly
asiaonly
Admin

Localisation : sawiselèèèène
Messages : 1294
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts Empty Re: Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts

Message  gandalilou Mer 24 Nov 2010 - 8:26

Un vrai drame pour le Cambodge.
La plus belle des fêtes du Cambodge qui vire au cauchemars.
Que dire de plus. Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts 493498 Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts 493498 Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts 493498 Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts 493498

Je suis entièrement d'accord avec toi, AsiaOnly. Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts 625999

gandalilou
gandalilou

Localisation : Territoire de Belfort
Messages : 271
Date d'inscription : 05/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts Empty Re: Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts

Message  Nelfe Mer 24 Nov 2010 - 18:00

Ca m'a fait beaucoup de peine à moi aussi.
Le bilan des morts a encore augmenté aujourd'hui, plus de 450. Et on connait maintenant la cause: une rumeur qui s'est répandue comme quoi le pont était instable et allait s'écrouler.

C'est bien triste tout ça...
Nelfe
Nelfe

Localisation : BZH
Messages : 612
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts Empty Témoignage - Tragédie à Phnom Penh (Association Enfants du Mekong)

Message  Admin Dim 28 Nov 2010 - 9:44

Un goût amer de tragédie plane sur Phnom Penh, en ce moment, plus de 350 personnes ont trouvé la mort lundi soir (22 novembre) sur un pont, à cause d'un mouvement panique de foule, à l'occasion de la fête des eaux.

Mouvement d'autant plus surprenant pour nous qui habitons Phnom Penh, et apprivoisons d'habitude la foule khmer sans difficulté, sereine, détendue, résignée dans la longueur de l'attente. Cette tragédie est bien souvent à l'image du peuple khmer, placide, souriant, affable en apparence mais bouillonnant à l'intérieur. Le peuple khmer est comme les eaux tranquilles, calme et serein en apparence, mais agités à torrent par endroit, et quand ce volcan de terreur se révèle, il est très difficile de le raisonner... Je ne sais rien de plus de la panique qui a eu lieu hier, rien de plus que ce que les informations m'en disent et quelques témoins ça et là.

Hier soi j'étais à la maison avec mes filles. Nous avions sommé les jeunes de rester dans les foyers, Martin gageant que la foule à Phnom Penh pour la fête des eaux, était trop dangereuse, il avait vu juste. Les garçons de 2èmes années avaient pourtant insisté auprès de Constance, ils voulaient aller au concert, le fameux concert de clôture de la fête des eaux, concert qui fut le dernier théâtre de cette tragédie. Nous avons été fermes, pas de concert pour les jeunes. Aujourd'hui ils ne le regrettent pas, mais ils sont tous sous le choc de ce dramatique accident.

La fête des eaux est pourtant l'occasion de nombreuses réjouissances, les rues de Phnom Penh se colorent de monde, et une fièvre humaine envahit la ville, on vient ça et là regarder les courses de bateaux qui rivalisent d'élégance et de décoration. On se pâme dans les tribunes pour le roi qui nous fait l'honneur de sa présence... Chaque soir pendant 3 jours est l'occasion de magnifiques feux d'artifices, et de réjouissances sur les quais... Il faut beaucoup de patience et de calme pour flâner docilement sur les berges étouffées de monde, mais le coeur est à la fête, et chacun se laisse bercer.

Qui aurait pu imaginer une telle tragédie ?

Ce matin je suis réveillée par Om Hok qui arrive au foyer en panique. "Les filles sont-elles toutes là ?" puis s'enchaînent les coups de fil des parents de mes filles, je suis prise d'assaut dès le réveil. Je me revois en train de calmer les filles, car un garçon de première année a fait courir le bruit que des étudiants d'EDM se trouvaient parmi les morts. Mes filles sont là, ils ne me manquent que celles qui sont rentrées dans leur famille pour la fête, je m'inquiète plus particulièrement pour Sophuong et Savorn qui sont dans de la famille à Phnom Penh... celles-ci arriveront à la maison pour déjeuner, secouées parce que des voisins connus ont perdu la vie, mais saines et sauves. Mon coeur se déserre.

Constance et Sophie ont tous leurs garçons... Om Hok a fini son tour, les 3èmes années et les 4èmes années sont tous au foyer. Nous avons appelé les jeunes qui étaient à Phnom Penh dans leurs familles, tout le monde est sain et sauf. "Deo gratia" ! Les jeunes ont respecté la consigne et prennent conscience aujourd'hui que ces règles sont là pour de bonnes raisons.

L'ambiance est au deuil, le Cambodge est en deuil. Hun Sen n'a-t-il pas dit que c'était la plus terrible tragédie qui touchait le Cambodge depuis les khmers, je ne sais pas si c'est comparable, mais je lis dans le regard de mes étudiants que quelque chose s'est brisé en eux, ils se sont repus d'images terribles aux informations, et ils sont saisis malgré les sourires. Om Hok était effondré ce matin, Sokmean a perdu une nièce sur le pont, le staff de passage (car la journée est encore ferié) fait profil bas les yeux embués.

Je ne peux m'empêcher d'être soulagée, soulagée d'avoir mes filles avec moi, de savoir qu'aucun jeune n'a été touché, ni blessé... soulagée mais mon coeur compatît avec le peuple khmer. Nous ressentons tous une communion très forte avec ce pays qui nous accueille et qui esdt devenu un peu le nôtre, et ce peuple aujourd'hui en deuil. La fête était pourtant si belle...

Ce soir, devant toutes les maisons ont été déposées des offrandes, quelques fruits et des bâtons d'encens, en l'honneur de tous les morts. Devant mon foyer, une bougie brille sur quelques bananes délicatement posées sur le pavé. Discret hommage aux âmes envolées...

Ces quelques mots ont été couchés sur la page en quelques rapides minutes, je vous demande pardon de cette promptitude, il fallait écrire sur le vif.

source http://phnomenalemisspenh.blog.youphil.com/archive/2010/11/23/tragedie-a-phnom-penh.html
Admin
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts Empty Re: Une fête dégénère au Cambodge, plus de 180 morts

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum