l'esprit voyageur en asie du sud-est
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

Vietnam - Rétrospective 2010 : le tourisme national gagne sur toute la ligne

Aller en bas

Vietnam - Rétrospective 2010 : le tourisme national gagne sur toute la ligne Empty Vietnam - Rétrospective 2010 : le tourisme national gagne sur toute la ligne

Message  Admin Dim 16 Jan 2011 - 15:13


2010 est une réussite pour le tourisme national avec, pour la première fois, plus de cinq millions d'étrangers et 28 millions de Vietnamiens. Ces performances de l'année passée seront-elles renouvelées en 2011 ?

C'est l'an dernier que pour la première fois le secteur du tourisme a accueilli son cinq millionième visiteur étranger, c'est-à-dire largement au-delà de l'objectif de 4,2 millions. Le nombre de touristes a augmenté de manière conséquente et régulière, et ce pour la plupart des marchés tels que Thaïlande, Japon, République de Corée, Australie, Malaisie, de l'ordre de 20 à 40%, et même de 90% avec les Chinois ! Le pays a en effet accueilli 900.000 de ces derniers, soit un cinquième des visiteurs étrangers. Quant aux Vietnamiens, une nette croissance a été constatée avec 28 millions de personnes, soit 15% de plus...

Plusieurs voyagistes, dont Vietravel, Saigontourist, Vitour ou Hanoitourist, ont établi de nouveaux records de clientèle avec une croissance d'entre 20 et 30%. Même situation pour le chiffre d'affaires qui en atteignant 96.000 milliards de dôngs témoigne d'une progression de 37%. Le Vietnam figure dans le top 10 des nations dont le tourisme bénéficie d'une croissance des plus soutenues et rapides en 2010.

Interrogé sur ce phénomène, le chef du Département du voyage de l'Administration nationale du tourisme (ANT), Vu Thê Binh, considère qu'il s'agit des "fruits du programme de promotion du tourisme +Impression Vietnam 2009+, outre les mesures de soutien prises par le gouvernement (exonérations fiscales, exemption de frais de visa), ainsi que du travail régulier de ce secteur lors de ces dernières années".

Confirmation en 2011 ?

À priori, il semble qu'il sera difficile de renouveler en 2011 les performances de l'année passée, estime ex abrupto Vu Thê Binh, compte tenu selon lui de "la conjoncture actuelle de l'après crise", aussi faudra-t-il "accorder plus l'importance aux touristes domestiques." Actuellement, le nombre de touristes vietnamien est six fois plus important que celui d'étrangers, mais ceux-ci ne sont à l'origine que du cinquième du chiffre d'affaires de ce secteur, souligne cependant Vu Thê Binh. Une réalité qui conduit à rechercher les moyens afin que les touristes domestiques dépensent plus...

En fait, se consacrer davantage à la clientèle vietnamienne est déjà une des clés de la réussite de certaines villes et provinces du pays connaissant une croissance élevée, telle Dà Nang qui en est un exemple représentatif. Cette ville du Centre a en effet accueilli l'an dernier 1,4 million de Vietnamiens soit 37% de plus qu'en 2009, étant précisé que le nombre de visiteurs étrangers a été de 1,7 million de personnes.

Autre problème pour le tourisme national, c'est de parvenir à augmenter les dépenses de séjour. Actuellement, les touristes étrangers au Vietnam dépensent peu en comparaison d'autres pays. Selon l'ANT, les achats effectués par ceux-ci ne représentent que 20% du coût total de leour séjour, alors qu'en Thaïlande, il atteint 50% à 60%. Le Vietnam accueille donc beaucoup de touristes, mais pour un chiffre d'affaires en deçà de ce que l'on pourrait espérer. Selon de nombreux professionnels, le secteur du tourisme doit arrêter de privilégier le nombre et s'attacher plutôt aux visiteurs ayant de plus grands moyens et n'hésitant pas à dépenser plus durant leur séjour. Attirer ces derniers, ce qui suppose d'être en mesure de les satisfaire, n'est cependant pas évident..., remarque immédiatement le chef du Département du voyage. Ce qui pour ce dernier n'est pas alarmant car le tourisme national en est au début de son développement. Dans l'avenir, l'objectif devra être de cibler les touristes aisés, mais il faudra encore faire un long parcours pour y parvenir.

En 2011, l'ANT va se consacrer à quatre tâches principales, indique Vu Thê Binh. La première est de développer des produits spécifiques tels que tourismes d'aventure, culturel, écotourisme, MICE, tourisme médical... La seconde, ce sera de développer les ressources humaines, ce qui nécessite une coordination étroite entre les administrations de tous échelons intervenant dans la gestion du tourisme et la formation de personnel, outre de renforcer le contrôle de cette dernière. Troisième tâche, la promotion du tourisme national, d'une part, tant sur son image générale que les produits qu'il offre et, d'autre part, exploiter ses marchés traditionnels comme multiplier la communication sur les marchés prometteurs comme l'Inde, l'Afrique du Sud ou les pays du Moyen Orient... Enfin, la quatrième et dernière tâche est d'investir dans la construction et l'amélioration des infrastructures de ce secteur. Il est clair aujourd'hui que les faiblesses du réseau de communication sont un frein au développement du tourisme. Certains segments méritent une attention plus particulière, notamment le tourisme de croisière car actuellement la plupart des ports pouvant accueillir des navires de croisière sont des ports commerciaux, aussi est-il temps d'améliorer certains des ports du pays pour mieux accueillir ces visiteurs qui, en général, sont aisés...

Source http://lecourrier.vnagency.com.vn/default.asp?page=newsdetail&newsid=69058
Admin
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum