l'esprit voyageur en asie du sud-est
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-28%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 Series – Disque SSD 1 To 2,5″ SATA III à 71,99€
71.99 € 99.99 €
Voir le deal

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports?

5 participants

Aller en bas

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Empty Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports?

Message  Admin Mer 30 Déc 2009 - 19:02

L'attentat manqué contre le vol Amsterdam-Détroit a, à nouveau, braqué le projecteur sur la sécurité dans les aéroports européens.

Deux principales questions sur la sécurité se posent aux experts après la tentative d'attentat contre le vol 253 de la Northwest Airlines et l'une comme l'autre remettent sérieusement en cause la politique suivie jusqu'à présent dans le domaine de la lutte anti-terroriste. La première a trait au «profilage»: comment un jeune homme connu des services de sécurité a-t-il pu s'acheter un billet et embarquer sur un vol à destination des Etats-Unis? Et la seconde à la sécurité aérienne: comment Umar Farouk Abdulmutallab a pu échapper aux contrôles de Lagos et de Schiphol et monter à bord avec son engin explosif dissimulé dans ses sous-vêtements?

Selon les premières informations, le nom du jeune Nigérian était bien inclus dans la no fly list américaine en raison de ses sympathies avérées pour les mouvements islamistes. Mais l'alerte n'a pas été déclenchée. Est-ce que parce qu'il est difficile de partager cette base de données concernant plus d'un demi millions d'individus dans les cas de vols en code partagé (KLM-Northwest dans ce cas) ou parce que l'utilisation de cette liste s'avère aléatoire lorsqu'il s'agit d'un vol avec correspondance? Ou est-ce encore dû à une erreur humaine? Les services de sécurité américains, déjà ébranlés par l'affaire des «gate crashers» de la Maison Blanche, doivent certainement plancher dessus. Et des oreilles doivent siffler à Washington...

Dans le même temps, plusieurs responsables américains ont appelé à un renforcement de la sécurité dans les aéroports américains mais aussi internationaux d'où partent des avions. Les aéroports européens d'où partent la majorité des vols en direction des Etats-Unis sont en première ligne d'autant plus que ce n'est pas la première fois que l'Europe apparaît comme une base arrière pour les terroristes voulant frapper les Etats-Unis.

Malgré des dispositifs sans cesse améliorés depuis les attentats du 11 septembre, les contrôles s'avèrent toujours insuffisants comme vient de le démontrer la dernière tentative d'attentat. Pour les spécialistes, le risque zéro dans ce domaine n'existe pas. Tout comme les ingénieurs aéronautiques, les services spéciaux se basent sur les défaillances du passé, accidents d'avion pour les uns attentats ou tentatives d'attentats pour les autres, pour améliorer leur système de sécurité. Et dans ce domaine ce sont malheureusement encore souvent les apprentis terroristes qui donnent le rythme en expérimentant sans cesse de nouvelles techniques. «C'est une course contre la montre, confirme un ancien responsable de la sécurité dans une compagnie américaine au départ de Roissy. Et, pour nous, le danger vient autant des réseaux organisés que des électrons libres», poursuit-il.

Il se souvient encore de cet «immense malaise» suscité par l'affaire Richard Reid, l'homme aux baskets piégées, qui s'était embarqué en direction de Miami à l'aéroport Charles de Gaulle après un départ de Londres. Là encore, il s'agissait d'un vol avec correspondance et d'une technique de mise à feu encore inédite. Refusé une première fois à l'embarquement, Reid avait bénéficié d'une nuit d'hôtel à Roissy avant de se présenter à nouveau le lendemain. Cette fois-ci, malgré son look hirsute et ses propos incohérents, il avait était admis sur le vol avec les conséquences que l'on sait. «Mes collègues n'avaient rien contre lui et puis... business is business», regrette encore le responsable qui n'était plus, ce jour-là, de permanence.

C'est depuis cette affaire d'attentat avorté que les passagers doivent désormais se déchausser devant les portiques de sécurité. C'est aussi après la tentative d'attentat multiple sur des avions au départ de Londres en 2006 que les liquides de plus de 100 ml sont interdits en cabine. En effet, ce jour-là, les terroristes avaient planifié de faire exploser en vol plusieurs avions en mélangeant des substances explosives liquides emportées en cabine. Les couteaux suisses ont été interdits au lendemain du 11 septembre et le blindage des portes de la cabine de pilotage rendu obligatoire. Les contrôles au sol avant l'embarquement se sont multipliés, faisant appel à de nouvelles technologies: rayons X, scanners corporels, détecteurs d'explosifs, fouilles au corps... Prendre l'avion est devenu une véritable épreuve.

Certaines de ces mesures, comme le scanner corporel, font l'objet de polémiques en Europe où le Parlement de Strasbourg doit encore se prononcer sur la légalité de cet outil qui révèle les formes humaines. Ces scanners coûtent, de surcroît, une fortune. Mais malgré la sophistication technologique, le facteur humain reste aussi important. D'autant plus que ces contrôles s'effectuent souvent dans une certaines confusion due aux structures obsolètes de certains aéroports européens et à l'accroissement du trafic aérien. Les passages s'embarquant depuis Paris ou Moscou en savent quelque chose.

Le fait que dans la plupart des aéroports européens ces contrôles soient confiés à des sociétés privées pose également toute une série de questions sur le la formation, le professionnalisme et l'intégrité des agents qui les opèrent. L'affaire Abdulmutallab est, de ce point de vue, significative. Après avoir pris l'avion à Lagos où il a acheté son billet (2 831 dollars en liquide, ce qui en Europe ou aux Etats-Unis aurait immédiatement alerté les autorités), le Nigérian a transité par Schiphol, l'un des aéroports européens les plus avancés en matière de sécurité. Mais il ne semble pas pour autant être passé sous les rayons d'un des scanners corporels testés depuis 2008 dans l'aéroport néerlandais. De façon plus prosaïque, son dispositif inséré sous les vêtements n'aurait pas résisté longtemps à une légère fouille corporelle. Mais même cette méthode n'est pas infaillible, estime l'expert américain Bruce Schneier, cité par le Los Angeles Times. «Tant que vous n'effectuez pas un contrôle complet, incluant les cavités du corps, vous n'aurez jamais la certitude que la personne ne porte pas des explosifs», dit-il avant de conclure «qu'il faut arrêter les terroristes avant qu'ils n'arrivent à l'aéroport». Une opinion partagée par Douglas Laird, un ancien chef de la sécurité de la Northwest Airlines.

De nouvelles mesures de sécurité, inspirées par le précédent Abdulmutallab, sont d'ores et déjà appliquées sur certains vols où l'on ne peut plus quitter son siège une heure avant l'atterrissage ou garder des objets sur ses genoux. L'utilisation de chiens renifleurs, de scanners, de fouilles et, peut-être un jour des entretiens individuels à l'instar d'El Al, la compagnie aérienne israélienne, sera certainement généralisée, au risque de ne pas décourager seulement les terroristes. Mais ces mesures sauront-elles résister à la pression économique d'un secteur en crise? La sécurité avant tout, disent aujourd'hui les responsables américains dont le pays apparaît, à l'instar d'Israël, de plus en plus comme une forteresse. Nous sommes face à un ennemi qui exploite ce qui fait de nous une société forte et efficace: la liberté, l'ouverture et la mobilité, avait déclaré un jour Strobe Talbott, ancien numéro deux du Département d'Etat dans l'administration Clinton. Il faut nous assurer que nous resterons une société ouverte, dans laquelle les libertés individuelles sont respectées. Si nous ne le faisons pas, alors l'ennemi aura gagné». C'était au lendemain des attaques du 11 septembre 2001 contre New York et Washington.

source http://www.slate.fr/story/15057/aeroports-securite-terrorisme-al-qaida-attentat
Admin
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Empty Re: Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports?

Message  Béotrice Jeu 31 Déc 2009 - 8:46

La prochaine tenue pour les voyages en avions


Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? 27940097156apoil

affraid je sort vite vite

PS: photo piquée dans une réponse d'Asiaonly :oops: Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? 258877

kiss a tous


Dernière édition par Béotrice le Jeu 31 Déc 2009 - 13:55, édité 1 fois
Béotrice
Béotrice

Localisation : Vaucluse
Messages : 1165
Date d'inscription : 23/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Empty Re: Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports?

Message  thv2001be Jeu 31 Déc 2009 - 9:55

Avant d'en arriver au stade à nous faire voyager à poil....:

Je ne vois que la fouille rectale avant de monter dans l'avion... Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Affraid Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? 484201
thv2001be
thv2001be

Localisation : Belgique
Messages : 112
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Empty Re: Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports?

Message  Béotrice Jeu 31 Déc 2009 - 10:34

thv2001be a écrit:Avant d'en arriver au stade à nous faire voyager à poil....:

Je ne vois que la fouille rectale avant de monter dans l'avion... Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Affraid Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? 484201

Voyager en stop Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? 399387 va se démocratiser je sort vite vite
Béotrice
Béotrice

Localisation : Vaucluse
Messages : 1165
Date d'inscription : 23/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Empty Re: Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports?

Message  asiaonly Sam 9 Jan 2010 - 17:12

Moi, ce qui me fait marrer, c'est qu'on vous case les pieds si vous avez le malheur d'avoir oublié un coupe ongle au fond de votre bagage cabine, et sur Ethiad, le menu est servi avec des couverts en acier... et je peux vous assurer que sur le dernier vol (décembre) le couteau était suffisement pointu et éguisé pour égorger quelqun Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Icon_geek

Vas comprendre...

De toutes facons, les 3/4 des produits succeptible de faire exploser un appareil en vol sont indétectables par les mesures de contrôles mises en oeuvre actuellement...
Au sol, il suffit de se poster en bout de piste avec un stinger (ou autres gros flingue) pour faire un magnifique carton...

Les mesures de sécurité, c'est de la branlette pour satisfaire les amerloques... Bullshit, comme ils disent.
asiaonly
asiaonly
Admin

Localisation : sawiselèèèène
Messages : 1294
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Empty Re: Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports?

Message  Sam_Sallung Dim 10 Jan 2010 - 3:08

Y a pourtant un moyen hyper simple d'empecher toute tentative terroriste a bord d'un avion:

Faire monter les passagers sans les avoir fouille et une fois a bord, les endormir...pour le temps du trajet.
Economies substentielles pour les compagnies, plus de films, d'ecrans individuels, plus de bouffe a bord, on pourrait meme supprimer les toilettes Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? 236581 Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? 236581 ..


Et pis si ca ne suffit pas, ben on supprime les avions... Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? 756529

Sam_Sallung

Localisation : Ban Kok Sam Ran - Thailande
Messages : 419
Date d'inscription : 13/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Empty Re: Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports?

Message  Béotrice Dim 10 Jan 2010 - 6:36

Et comment fait-on si l'avion doit-être évacué en urgence!!!!...................

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? 126700
Béotrice
Béotrice

Localisation : Vaucluse
Messages : 1165
Date d'inscription : 23/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Empty Re: Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports?

Message  Sam_Sallung Dim 10 Jan 2010 - 7:13

Tu penses a quel genre d'evacuation?

Sam_Sallung

Localisation : Ban Kok Sam Ran - Thailande
Messages : 419
Date d'inscription : 13/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Empty Re: Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports?

Message  Béotrice Dim 10 Jan 2010 - 7:22

Se poser en catastrophe, pannes multiples, incendie........ que les passagers soient prêt physiquement à réagir et pas dans le "coltar", comme par exemple, la dépressurisation de l'appareil en plein vol (mettre les masques à oxigène...... devoir amerrir et enfiler son gilet de sauvetage et aider les personnes plus "en difficulté" enfants, personnes agées, handicapés............. enfin se genre de situation, certes très rare........
J'oubli certainement plein de chose qui n'arrive jamais Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? 258877
Béotrice
Béotrice

Localisation : Vaucluse
Messages : 1165
Date d'inscription : 23/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Empty Sécurité dans les aéroports

Message  Admin Mar 19 Jan 2010 - 7:47

Débat en Suisse sur le scanner corporel dans les aéoports

A la suite de l'attentat raté du 25 décembre 2009, l'introduction généralisée du scanner corporel n'est qu'une question de temps en Suisse. Après un essai d'un modèle d'une firme autrichienne à l'aéroport de Zurich-Kloten sur mandat de l'Union européenne, la Suisse attend le feu vert de Bruxelles. L'Office fédéral de l'air (OFAC) doit en effet suivre le mouvement lorsqu'il sera donné au niveau européen.
La commission de l'aviation civile de l'UE n'est cependant pas prête à rendre sa décision puisque sa proposition doit être soumise aux 27 pays membres. Faut-il ou non tolérer les scanners corporels ? Quelle technologie utiliser et sous quelle condition de protection des données et de santé publique ? Les ministres de l'Intérieur devront scanner ce dossier de près à Tolède les 21 et 22 janvier.

Des tests à Zurich
En Suisse, on a déjà expérimenté la machine. March Rauch, porte-parole de l'aéroport de Zurich, confirme :

« Ces tests ont été effectués en 2008 à Zurich-Kloten pour la certification du matériel venant de la firme autrichienne EAS. […] Nous avons répondu à un mandat de l'UE qui devait homologuer l'appareil. Le type est un “L3 Saveview Provision 100”. »

Le porte-parole coupe court aux polémiques et précise :

« Ce scanner corporel fonctionne sur le principe des ondes millimétriques et n'emploie pas de rayons X dont les doses cumulées peuvent comporter certains risques pour la santé. »

Ce n'est cependant pas pour demain que les Suisses seronts scannés de la tête aux pieds. Mais une fois le feu de l'UE au vert, la Suisse, par le biais de l'OFAC, devra mettre les aéroports suisses en conformité avec les règles européennes :

« Dans le cas de Zurich, nous envisageons d'acquérir une cinquantaine de scanners. Des scanners certifiés et qui respectent les normes UE. »

La Suisse n'a pas le choix
Ancien professeur de politique de sécurité à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, Kurt Spillmann abonde. La Suisse n'a pas d'autres choix. Le spécialiste explique :

« Avant l'attentat manqué de Detroit, je pensais qu'il faudrait entre deux à cinq ans pour équiper les aéroports suisses en scanners corporels. […] Aujourd'hui, les choses peuvent aller relativement vite. C'est aussi la seule garantie pour assurer un trafic régulier et fluide vers les Etats-Unis. »

Quant aux passagers, Kurt Spillmann pense qu'ils vont vite s'habituer parce que cela concerne leur sécurité. Les mesures de voyage sont déjà beaucoup plus contraignantes aux USA qu'en Europe :

« Les Suisses ne vont pas trop râler par ce que la guerre contre le terrorisme a un prix. Personnellement, je suis pour l'introduction des scanners corporels. »

Aucun trou dans la sécurité
Une autre question que pose le professeur : faut-il généraliser leur emploi dans les autres secteurs sensibles des aéroports ? « Faut-il imposer le scanner aux bagagistes, aux employés du catering ou de la sécurité ? », interroge-t-il. « Là, le débat reste ouvert et c'est aux entreprises avec les autorités de fixer les modalités. »

Du côté de l'aéroport de Zurich, le porte-parole Marc Rauch est très clair : on ne peut pas laisser des trous dans la sécurité. Exigence sécuritaire et pression de l'opinion publique obligent, certains pays anticipent le feu vert de l'UE. Après l'Angleterre et la Hollande, la France a décidé d'équiper Roissy-Charles De Gaulle avec une machine d'essai pour les vols vers les USA d'ici à la fin janvier.

Un responsable de la société HTDS, qui distribue en Europe la marque de scanners corporels Rapiscan, constate :

« L'attentat manqué de Detroit fait que de nombreux pays adoptent une politique propre pour une décision relevant de la sécurité nationale. […] Il faut en effet tenir compte non seulement des exigences techniques, mais aussi des lois concernant les libertés individuelles et la santé publique. »

Le choix français
En France, il n'est pas légal d'utiliser une machine à rayonnement de type rayons X à d'autres fins que médicales, même si un passage dans un scanner corporel (10 microrem) expose à un rayonnement 100 000 fois inférieur à un scanner médical.

La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) française n'a ainsi pas retenu une machine à rayons X et a porté son choix sur un appareil à « ondes millimétriques » ou « ondes à très haute fréquence ».

L'ennui, c'est que les appareils basés sur la technologie des ondes millimétriques fournissent une image moins nette que les machines utilisant le bon vieux rayon X. « Avec le rayon X, vous obtenez une image en noir et blanc quasi parfaite des objets suspects, comme sur une photographie haute résolution », explique le responsable de HTDS :

« Nous avons cependant un traitement informatique via un logiciel de préservation permettant de masquer ce qui doit l'être. Cela permet de poser une sorte de cache sauf sur les menaces indiquées. »

De plus, la personne surveillant l'écran ne voit pas rentrer la personne dans la zone de contrôle.

En Suisse, le cadre légal est moins clair pour l'introduction des scanners corporels, leurs risques éventuels pour la santé et leur atteinte à la protection des données. Un dossier copieux dont devront à coup sûr se saisir les parlementaires fédéraux.

source http://www.rue89.com/2010/01/18/debat-en-suisse-sur-le-scanner-corporel-dans-les-aeoports-134295

interessant d'aller à la source pour y lire les commentaires des lecteurs !

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Berthscannermasturbatio
Admin
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Empty Re: Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports?

Message  Admin Dim 24 Jan 2010 - 20:56

Ne dites pas : «Cette hôtesse est une bombe», vous risquez deux ans de taule

On ne se méfie jamais assez de son vocabulaire. En cette période troublée, où chaque mot est analysé, disséqué, principalement lorsque l'on prend l'avion, la moindre dérive peut s'avérer dangereuse. Évitez d'expliquer à votre voisin de vol que vos ventes explosent. Vous risquez de finir à Guantanamo pour ne pas dire rapatrié au Yémen.

La liste des expressions qui prêtent à confusion, voire qui excitent et énervent les responsables de la sécurité aérienne est assez longue. Un simple « boum » des ventes peut vous alerter une armée de shérifs énervés, capables de vous garder avec eux quelques mois juste pour bien comprendre ce que vous vouliez dire. Il va falloir vous habituer à ne plus parler de filles « canon », à ne plus évoquer le «débit de mitraillette» de votre collègue ou plus simplement à ne plus vous exploser, voir vous éclater, en boîte de nuit. Et si vous avez des pratiques religieuses, soyez discret: un juif orthodoxe qui s'apprêtait à nouer sur son front les phylactères (une petite boite noire, en carton, qui contient des versets de la Bible) a provoqué hier une alerte à la bombe. C'est sûr, la religion, c'est d'la bombe! Circonstances agravantes, il priait à voix haute en hébreu et comprenait mal l'anglais. Le comble pour un étranger, non ?
Si je vous mets en garde, c'est qu'aujourd'hui, la secrétaire américaine à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, vient expliquer en espagne aux Européens ce qu'elle attend d’eux en matière de sécurité aérienne. Elle n'aura qu'un seul mot d'ordre : nous convaincre de renforcer nos mesures de sécurité et nous inviter à mieux communiquer avec les services US de lutte contre le terrorisme. Si j'aime les États-Unis, et bien des travers qu’ils sont seuls capables de produire avec candeur, je suis toujours inquiet de leur vision du monde libre. Comme le rappelait un historien célèbre : depuis leur indépendance, cette fédération d'états a toujours connu des conflits directs, indirects, ou larvés. Plus de deux siècles continue de bisbilles et de fâcheries. Ils sont taquins, non ?
Leur façon de gérer la question indienne ou mexicaine, leurs expéditions en Asie, leur présence en Amérique du Sud a donné naissance à de très grands films et à des gigantesques catastrophes politiques. Comme le disait l'un des spécialistes israéliens de la sécurité, il y a dans la vision américaine «un mélange de Casse-Noisette pour la finesse et de Jerry Lewis pour la lourdeur». Bien évidemment, Janet Napolitano ne manquera pas de rappeler que c’est de l'Europe qu’est parti ce jeune Ghanéen auteurs de la tentative d'attentat larvée. Nul doute que nous saurons lui rappeler que depuis plus d'un an, la fourniture de données personnelles des passagers est devenue une obligation bien réelle pour entrer aux USA.
Je veux bien que nous apprenions à nous méfier, à condition qu'ils apprennent à lire. Normal.

Marcel Lévy

Source http://www.deplacementspros.com/Ne-dites-pas-Cette-hotesse-est-une-bombe-,-vous-risquez-deux-ans-de-taule_a4110.html
Admin
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Empty Re: Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports?

Message  asiaonly Mar 9 Fév 2010 - 14:22

Il s'agirait d'une nouvelle technique mise au point par al-qaida...

la mort au bout du téton. les services secrets britanniques affirment que la prochaine arme des terroristes sera... les implants mammaires piégés. selon le mi5, en effet, une cinquantaine de médecins formés en grande-bretagne ont pris la direction du yemen ou du pakistan pour mettre leur savoir en application. ils projetteraient d'implanter à des femmes volontaires des prothèses remplies de penthrite.

indétectable

ce puissant explosif est celui qu'avait tenté d'utiliser le nigérian de 23 ans pour son attentat sur un avion de ligne américain en provenance d'amsterdam en décembre dernier. selon les experts, trente grammes de penthrite suffisent à faire un trou dans la carlingue d'un avion, susceptible d'en entraîner le crash.

le plus inquiétant est que cette nouvelle technique serait totalement indétectable, que ce soit par la palpation ou le scanner. et selon les informations du mi5, des opérations auraient déjà eu lieu sur plusieurs femmes. al-qaida n'en est pas à son premier coup fourré, puisque l'organisation terroriste avait déjà mis au point la bombe anale. et c'est armé d'un slip explosif qu'umar farouk abdulmutallab avait tenté son attentat-suicide.
asiaonly
asiaonly
Admin

Localisation : sawiselèèèène
Messages : 1294
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Empty Re: Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports?

Message  Invité Mar 9 Fév 2010 - 20:43

Il n'y a plus qu'à espérer qu'ils vont faire une 'tite erreur ! (tout le monde en fait)

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Terroriste11

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Icon_geek

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports? Empty Re: Jusqu'où ira la sécurité dans les aéroports?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum