A la rencontre des tisserandes de Banteay Chmar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A la rencontre des tisserandes de Banteay Chmar

Message  Admin le Lun 22 Nov 2010 - 19:23

Dans un petit village isolé du nord-ouest du Cambodge, une entreprise sociale forme les femmes au tissage de la soie, afin de lutter contre l'exode rural. Visite guidée.

C'est une grande maison, située en bordure de la route boueuse et cabossée de Banteay Chmar, village perdu au nord-ouest du Cambodge, à une centaine de kilomètres de la mythique cité d'Angkor. Un petit havre de paix, dont le style plutôt moderne tranche avec celui des pagodes de cette campagne pauvre. En cette après-midi étouffante - 35 degrés à l'ombre - on n'entend pas un bruit, si ce n'est, après avoir franchi le portillon, le bruissement des machines à tisser situées dans l'arrière-cour. Et peut-être, aussi, les rires étouffés d'un groupe de femmes assises par terre, occupées à apporter les dernières finitions aux écharpes de soies confectionnées ici.

Nous sommes au Centre de tissage de Soieries du Mékong, une entreprise solidaire créée en 2009 par deux anciens volontaires de l'ONG Enfants du Mékong. Plus de 60 femmes du village y travaillent comme tisserandes, ainsi qu'une dizaine de couturiers.

L'histoire de ces femmes est souvent la même: elles ont dû arrêter très jeunes les études, pour s'occuper de leur famille. Ici, elles reçoivent une formation, et ont la possibilité de se procurer à peu de frais une machine à tisser, qu'elles installent dans leur pagode. Elles travaillent la plupart du temps chez elles, ce qui leur permet de s'occuper de leurs enfants et ne pas quitter le foyer familial. Le centre reste un lieu de formation et de rencontres où les femmes se rendent régulièrement.




La rémunération de 4 dollars que reçoivent ces femmes chaque jour peut sembler bien ridicule pour l'observateur occidental, mais elle reste largement supérieure aux 2,5 dollars perçus en moyenne par les habitants du village.

Aucune n'est salariée, toutes sont indépendantes. Les Soieries du Mékong s'engagent néanmoins à leur assurer des commandes régulières, toute l'année, quand les revenus des autres habitants du village oscillent en fonction des saisons et de la culture du riz. Les étoles de soie sont ensuites vendues dans la petite boutique de l'ONG à Asnières (Hauts-de-Seine), sur Internet ou dans quelques points de vente.

Prendre le relais des ONG

Au Cambodge, 80% de la population est rurale. Avec plus de 1000 ONG, le pays vit sous perfusion humanitaire. L'objectif de ce type d'initiative, soutenue par une ONG bien implantée dans le pays, est de permettre aux habitants de s'acheminer vers l'autonomie et de limiter l'exode rural vers l'eldorado taïlandais.

“L'action de l'ONG est complémentaire de la nôtre, commente Gonzague de Borde, cofondateur des Soieries du Mékong. Sans l'action d'Enfants du Mékong ici, nous n'aurions jamais pu créer cette entreprise. A terme, il est souhaitable que l'entrepreneuriat social prenne le relais des ONG, même si ce n'est pas encore faisable aujourd'hui à l'échelle du pays.”

Pour s'assurer que l'entreprise ne sera pas reprise par un sous-traitant tenté de tirer les salaires vers le bas, l'ONG Enfants du Mékong a souhaité conserver 50% du capital, afin de préserver l'esprit social de cette petite entreprise, qui réinvestit tous ses bénéfices dans la structure... et qui voit déjà grand.

Aujourd'hui, les deux anciens volontaires de l'ONG espèrent bien conquérir le marché français avec leurs étoles de soie brillante, leur linge de maison et leurs pochettes multicolores. Sans oublier le krama, ce foulard à carreaux traditionnels portés par les femmes khmers, et que Soieries du Mékong a revisité à la mode urbaine.

http://www.youphil.com/fr/article/03147-a-la-rencontre-des-tisserandes-de-banteay-chmar?ypcli=ano
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum