l'esprit voyageur en asie du sud-est
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-28%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 Series – Disque SSD 1 To 2,5″ SATA III à 71,99€
71.99 € 99.99 €
Voir le deal

Manif Bangkok, 20.000 chemises jaunes conspuent la venue de

2 participants

Aller en bas

Manif Bangkok, 20.000 chemises jaunes conspuent la venue de Empty Manif Bangkok, 20.000 chemises jaunes conspuent la venue de Thaksin au Cambodge

Message  Admin Lun 16 Nov 2009 - 7:52

Plusieurs milliers de manifestant des "Chemises jaunes" se sont rassemblés hier soir à Bangkok pour protester contre la visite la semaine dernière au Cambodge de leur bête noire, l'ex-Premier ministre en exil, Thaksin Shinawatra. Ce dernier a quitté samedi le Cambodge après cinq jours de provocation dont certains pensent qu’il ne tirera rien de bon

Quelque 20.000 membres du mouvement de l'Alliance du Peuple pour la démocratie (PAD) ont protesté hier à Sanam Luang, contre la nomination récente de l'ex-Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra comme conseiller économique auprès du gouvernement cambodgien ainsi que le refus de Phnom Penh d’extrader le fugitif durant sa visite.
"Notre devoir est de protéger et de préserver l'honneur et la dignité du pays, ainsi que la monarchie, a déclaré hier Somsak Kosaisuk, un des leaders du PAD. Le Cambodge a violé le traité d'extradition et a permis à une personne condamnée d'être son conseiller".
Les "Chemises jaunes" ont aussi dénoncé les attaques verbales proférées par Thaksin dans une interview accordée la semaine dernière au Times, contre les "cercles" politiques qui agissent selon lui au palais royal, autour du très révéré roi Bhumibol, âgé de bientôt 82 ans - le gouvernement l'avait d’ailleurs aussitôt accusé pour cela d'outrage à la monarchie, un crime passible de 15 ans de prison.

Thaksin monte le Cambodge contre la Thaïlande
L'homme d'affaires, renversé par un coup d'Etat en 2006 puis condamné en 2008 à deux ans de prison pour malversations financières, vit depuis plus d’un an en exil à l'étranger, le plus souvent à Dubaï, où il serait d’ailleurs retourné samedi.
Celui qui ne cache pas sa volonté de revenir un jour dans son pays pour récupérer ses avoirs financiers saisis et, le cas échéant, reconquérir le pouvoir, a été nommé, fin octobre, conseiller personnel du Premier ministre cambodgien Hun Sen, avec qui il vient de passer cinq jours en multipliant attitudes et déclarations provocatrices à l'encontre des autorités thaïlandaises.
Bangkok a demandé en vain à Phnom Penh d'extrader le fugitif. Les deux pays ont depuis plongé dans une crise diplomatique profonde. Ils ont rappelé leurs ambassadeurs, expulsé un diplomate chacun et suspendu tous leurs accords de coopération.
Vendredi, un employé thaïlandais de la société Cambodia Air Traffic Services a été accusé d'espionnage et aussitôt arrêté à Phnom Penh. Le Cambodge le suspecte d'avoir dérobé sur demande du Premier secrétaire de l’ambassade thaïlandaise, le plan et les horaires du vol de Thaksin Shinawatra. Des allégations rejetées en bloc par les forces armées thaïlandaises.

Un pari risqué
Malgré son exil, Thaksin a pu se maintenir sur la scène politique au travers du mouvement des "chemises rouges". Néanmoins, l'analyste politique Chris Baker estime que sa nomination en tant que conseiller économique au Cambodge risque de tourner en sa défaveur. "S'identifier avec Hun Sen est une terrible erreur politique. Je pense que Thaksin a considérablement affaibli sa position, qu’il est dans une situation désespérée de négocier son argent", a déclaré l’universitaire américain basé à Bangkok.
Durant la manifestation, hier soir, quatre personnes dont un enfant ont été légèrement blessées après que des individus à moto ont lancé une bombe artisanale sur les manifestants, selon les organisateurs. La police n'a confirmé que le nombre de blessés, en précisant qu'elle avait ouvert une enquête. L'incident n’a cependant pas empêché les manifestants de poursuivre leur rassemblement jusque vers minuit.

source http://www.lepetitjournal.com/content/view/49630/1013/
Admin
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Manif Bangkok, 20.000 chemises jaunes conspuent la venue de Empty Re: Manif Bangkok, 20.000 chemises jaunes conspuent la venue de

Message  Admin Mar 17 Nov 2009 - 18:59

Thaïlande: Mobilisation pour Thaksin

Les partisans de l'ancien Premier ministre thaïlandais, Thaksin Shinawatra, ont annoncé mardi qu'ils entameraient fin novembre des manifestations pour réclamer la démission du gouvernement et la convocation d'élections. "Le gouvernement est incompétent et ne sert que ses propres intérêts. Nous voulons qu'il rendre le pouvoir au peuple et nous ne renoncerons pas tant que nous n'aurons pas obtenu gain de cause", a averti Jatuporn Phrompan, l'un des chefs de file de l'UDD, précisant toutefois que l'initiative était toujours en discussion à la tête du mouvement.

source http://www.lejdd.fr/International/Asie/Depeches/Thailande-Mobilisation-pour-Thaksin-151116/
Admin
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Manif Bangkok, 20.000 chemises jaunes conspuent la venue de Empty Re: Manif Bangkok, 20.000 chemises jaunes conspuent la venue de

Message  Sam_Sallung Mer 18 Nov 2009 - 1:15

Denierement a Bangkok, j'ai entendu dire qu'il se pourrait que les (peut-etre) 170 000 taxis de la ville pourraient se mettre en greve; n'oublions pas qu'ils sont massivement issus d'Issan, fief des Rouges et donc supporters de M Thaksin.

J'ai ecrit peut-etre car officiellement il n'y a que 103 000 taxis a Bangkok, la ville des oliviers...

Sam_Sallung

Localisation : Ban Kok Sam Ran - Thailande
Messages : 419
Date d'inscription : 13/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Manif Bangkok, 20.000 chemises jaunes conspuent la venue de Empty Thaksin en Père Noêl à Siam Paragon

Message  Admin Ven 20 Nov 2009 - 8:00

Les "chemises rouges", partisans de l'ex-Premier ministre thaïlandais en exil, Thaksin Shinawatra, ont indiqué jeudi qu'elles manifesteraient à partir du 28 novembre jusqu'à obtenir la chute du gouvernement actuel d'Abhisit Vejjajiva.

Jatuporn Prompan, un des leaders du groupe, a indiqué que les manifestations quotidiennes s'interrompraient entre le 2 et le 5 décembre pour que le pays puisse célébrer le 82e anniversaire du révéré roi de Thaïlande, Bhumibol Adulyadej.

"Nous nous rassemblerons au Monument de la démocratie (...) avant de marcher vers le siège du gouvernement le jour suivant", a-t-il indiqué. "Si le gouvernement est toujours au pouvoir apprès l'anniversaire du roi (le 5), nous reviendrons".

Les "chemises rouges", dont les dernières grosses manifestations en avril avaient poussé le pouvoir à déclarer l'état d'urgence, estiment qu'Abhisit est illégitime et réclament le retour de Thaksin.

L'homme d'affaires, Premier ministre de 2001 à 2006, avait été renversé par des généraux royalistes avant d'être condamné en son absence à deux ans de prison pour malversations financières, en 2008. Il vit depuis en exil, le plus souvent à Dubaï.

Abhisit a indiqué qu'il envisageait le recours à une loi d'exception pour empêcher tout débordement lors des manifestations. Son usage pourrait être voté la semaine prochaine.

Le royaume est profondément divisé entre les partisans de Thaksin, essentiellement parmi les populations rurales et populaires, et ses adversaires, emmenés par les élites traditionnelles de Bangkok.

source http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1031389/2009/11/19/Les-partisans-de-Thaksin-promettent-la-chute-d-Abhisit.dhtml
Admin
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Manif Bangkok, 20.000 chemises jaunes conspuent la venue de Empty Re: Manif Bangkok, 20.000 chemises jaunes conspuent la venue de

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum