La Birmanie, à savoir ...

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Birmanie, à savoir ...

Message  thanaka le Jeu 27 Mai 2010 - 5:59

Il est quelle heure en Birmanie


Quelques infos, si vous souhaitez vous rendre en Birmanie.

Taux de change :
1 dollar = 1 000 kyats. Il faut savoir qu’en Birmanie, il n’existe pas de distributeur ou de machine à carte bleue, il faut donc venir avec tous son cash sur soi, en dollar uniquement, et absolument NEUFS si vous ne voulez pas qu’ils vous soient refusés (pas de pliures, pas de stylos … soyez très exigeant avec votre bureau de change). Il n’est pas recommandé de changer d’argent dans les bureaux de change d’Etat comme à l’aéroport, car ils changent 1$ pour 400 kyats alors que le taux normal est de 1000 et des poussières pour 1€, plus du double donc.

Écoutez votre taxi, s’il vous propose à l’arrivée de vous emmener dans un grand hotel au taux avantageux. C’est là que nous avons eu le meilleur taux du voyage (1000 kyats et des poussières pour 1€). Évitez de changer dans la rue pour vous faire arnaquer en particulier près de la Sule Pagoda où ils n’auront de cesse de vous proposer des taux de change hypers hypers avantageux et tout autant utopiques (ils comptent les billets plus vite que leurs ombres et vous embrouillent, quand ceux-ci, les billets, ne sont pas faux). A Yangoon, le marché couvert de Bogyoke est un bon endroit pour changer de l’argent, n’hésitez pas à négocier. En dehors de la capitale, le taux est bien moins intéressant (de 850 à 950 pour 1€), faites donc vos provisions de kyats avant votre départ de Yangoon. Il est quasiment partout possible de payer aussi en dollars et obligatoire pour tout ce qui a trait à l’état (sic !).

Attention gardez 20 $ pour la taxe de sortie demandée à l’aéroport.

Visa :
Besoin d’un visa valable 1 mois, sur place, il est possible de le prolonger de manière non officielle en payant une amende par jour pour un montant inférieur à 5 $ (3 $ il nous semble, certains sont restés plus de 6 mois comme ça). Le prix différe si vous le prenez en France ou en Asie.

Dormir :
De nombreuses guesthouse aux prix très raisonnables. Le petit déjeuner est quasiment toujours inclus dans le prix de la chambre ainsi qu’un pick up à l’aéroport, à la gare de bus ou à l’embarcadère du bateau.

Manger :
La nourriture est très peu chère comme partout en Asie. La Birmanie étant un pays de métissage, n’hésitez pas à vous rendre dans les restaurants indiens ou chinois.
Si vous avez peur des problèmes de digestion: évitez les glaçons (à part quand les cubes ont un trou à l’intérieur ce qui indique qu’elle est produite industriellement) et la viande (les coupures de courant sont fréquentes et la chaine du froid pas toujours garantie).

Se déplacer :
Les moyens de transports locaux sont assez chaotiques. Le principal moyen est le bus. Vous pouvez tomber sur un bus neuf et confortable ou sur un bus de plus de 30 ans. Dans tous les cas, prévoyez de quoi vous couvrir ainsi que des boules Kies contrent le bruit du karaoké.
Il existe quelques lignes de train: attention ce sont des lignes d’état l’argent, ne revient donc pas à la population. Pareil pour la majorité des bateaux.
Nous avons fait 2 trajets en bateau: Mandalay-Bagan : trajet cher, très long et assez ennuyant (les paysages ne changent pas). Seule l’arrivée sur Bagan est belle.
Moulmein- Pahan: trajet très peu cher (4$), long mais magnifique. Vous voyagez avec les locaux contrairement au Mandalay Bagan où vous ne croiserez que des touristes.
Si votre budget vous le permet, n’hésitez pas à prendre l’avion. Il existe plusieurs compagnies qui sont sûres, (mais une ne l’est absolument pas, renseignez-vous !) à l’heure et les prix vont de 30 à 80 euros selon les trajets. Vous pouvez réserver vos billets sur place quelques jours à l’avance. Nous vous conseillons l’avion notamment pour les trajets entre Bagan et Inlé (voyage en bus très très long et fatiguant) et pour vous rendre à Ngapali et Mrauk-u (sinon le voyage en bus, prend plus de 3 jours…)
Combien de temps rester en Birmanie?
Nous vous conseillons vraiment d’y rester un mois, le temps du visa. Le pays est magnifique, et différent d’une région à l’autre.
En 2 semaines, vous pouvez visitez Yangoon, Mandalay, Inlé et vous rendre sur une plage de rêve (Chaungtah beach pour être avec les locaux et Ngapali plus belle mais avec les touristes).
En 3 semaines, vous pouvez ajouter le sud de la Birmanie et avec une semaine de plus vous rendre dans le nord.

Nous n’y sommes restés que 3 semaines et n’avons qu’une envie : y revenir.

Quand y aller ?
La meilleure saison apparaît de novembre à avril pour éviter les grosses chaleurs et l’humidité. Mais en février, nous dépassions facilement les 30 degrés, même si la région du lac Inlé est plus fraiche.

source & d'autres infos http://www.notretourdumonde.fr/voyager-en-birmanie/

les visas http://www.asie-forum-voyage.com/preparations-voyages-f9/birmanie-visa-a-l-arrivee-t1265.htm


Dernière édition par pascal le Dim 6 Juin 2010 - 21:22, édité 4 fois
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Blue Sky le Ven 28 Mai 2010 - 13:01

Salut Pascal ,

thanks pour ton post .

Tu es allé comment ds le sud de la Birmanie ??
les plages sont comment ?? aussi attractives que de belles plages thai , ou un peu en retrait ??

quid des prix ds le sud au niveau logement , et aussi de la diversité de l'offre en terme de logement ??
ca se developpe beaucoup touristiquement ??

merci et a++

Blue Sky

Localisation : ma verte Alsace ...et partout ailleurs ??
Messages : 116
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Mar 1 Juin 2010 - 5:55

Carte d’identité de la Birmanie

Capitale : Pyinmana, renommée Naypyidaw (Rangoon jusqu’en 2005).
Autres grandes villes : Rangoon, Mandalay, Pagan, Sittwe, Sagaing, Taunggyi…
Frontières communes : Inde, Bangladesh, Laos, Chine, Thaïlande.
Superficie : 678 500 km2
Littoral : 1930 km le long du Golfe du Bengale
Plus haut sommet : le Hkakabo Razi ( 5881 m)
Population au recensement 2009 : 48 138 000 habitants
Système politique : dictature militaire… à parti unique. Le président est « élu » par le Parlement, l’opposition est dispose de peu de pouvoirs.
Leader politique : président Than Shwe – 1er ministre Thein Sein
Conduite à droite.
Electricité : 230V – 50Hz / prises européennes (comme en France, ou avec 3 fiches rondes / compatible prises françaises)
Indicatif téléphonique : +95
Monnaie et taux de change : le Kyat (1€ = 7,86276 MMK)

Quelques informations sur la Birmanie :

La Birmanie (officiellement Union du Myanmar) est le est le plus grand pays d’Asie du Sud Est, et essentiellement entouré de montagnes dans les régions du nord ainsi que sur les frontières.
L’extrémité orientale de la chaîne de l’Himalaya reste difficile d’accès, et abrite de la majorité des minorités ethniques du pays, comme les Karens qui sont depuis longtemps en rébellion contre le pouvoir central. Même si 85% des birmans sont bouddhistes, plus de 130 minorités sont recensées au Myanmar.
Dans le centre se trouve la plus grande plaine alluviale, le long du fleuve Irrawaddy, qui se déverse dans le delta de Rangoon. Cette région est la plus dense en terme de population, et d’activité éconmique et agricole (riz / pêche / artisanat). L’autre richesse non officielle est la culture du pavot (largement cultivé au nord, dans l’Etat Kachin) plus connu sous l’appellation « Triangle d’Or« .
Depuis le coup d’état de 1988, la Birmanie est dirigée par une dictature militaire et ses opposants fermement réprimés. En 1990, la junte organisa des élections libres, remportées à plus de 80 % par la Ligue Nationale pour la Démocratie de la célèbre Aung San Suu Kyi. Cependant, la victoire du prix Nobel de la Paix ne fut jamais reconnue et la leader de l’opposition reste aujourd’hui encore sous résidence surveillée…

Vie pratique au Myanmar :

Coût de la vie : entre 20 US$ à 30 US$ en mode routard. Outre les Kyats, les $US sont recommandés pour payer hôtels, transports, excursions… Préférez les Kyats pour les petits achats.
Hébergements : petits hôtels et Guest Houses, voire chez l’habitant dans les régions reculées (guide conseillé)
Transports privilégiés : bus, taxis collectifs, bateaux (sur l’Irrawady : ). Même si cela prendra plus de temps que le bus, le voyage en sera bien plus agréable et reposant ! Le réseau ferré est très peu développé.
Risques sanitaires / sécuritaires : ils sont assez moyen au niveau sanitaire. Comme tous les pays d’Asie du Sud Est, le risque de palu est assez présent dans les régions humides. De nombreux animaux errants, il vaut donc mieux se faire vacciner contre la rage.
Au niveau sécuritaire, les risque sont faibles à moyen, le banditisme est faible car la junte règne sur le pays d’une main de fer. Cependant, certains états sont déconseillés par le Ministère des Affaires Etrangères : Région de Tachilek - Etat Kayin - Etat Kayah - Zo…
L’anglais est moyennement pratiqué dans le pays ! Conseil pratique : parlez avec les mains, ou emportez un petit dictionnaire illustré ! Ne parlez jamais de politique avec les locaux : vous risqueriez, ainsi qu’à vous-même, de de leur créer de gros ennuis (les sbires de la junte sont présents partout).

source http://asie.blog-photo-nb.com/pays-asie/birmanie-myanmar/infos-pratiques-birmanie-myanmar-voyageur_204.html
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Jeu 3 Juin 2010 - 8:55

Vidéos

http://www.asie-forum-voyage.com/l-espace-videos-cinemas-musiques-f8/effluves-de-birmanie-t227.htm

http://www.asie-forum-voyage.com/l-espace-videos-cinemas-musiques-f8/birmanie-la-dictature-de-l-absurde-t1070.htm

http://www.asie-forum-voyage.com/l-espace-videos-cinemas-musiques-f8/road-movie-en-birmanie-t1270.htm

http://www.asie-forum-voyage.com/l-espace-videos-cinemas-musiques-f8/birmanie-hip-hop-underground-rock-t585.htm

http://www.asie-forum-voyage.com/l-espace-videos-cinemas-musiques-f8/web-reporter-en-birmanie-t1204.htm

http://www.asie-forum-voyage.com/l-espace-videos-cinemas-musiques-f8/birmanie-road-movie-t1094.htm

http://www.asie-forum-voyage.com/l-espace-videos-cinemas-musiques-f8/burma-vj-documentaire-nomine-aux-oscars-t856.htm

http://www.asie-forum-voyage.com/l-espace-videos-cinemas-musiques-f8/enquete-sur-les-ambitions-nucleaires-des-generaux-birmans-t1055.htm#10820

http://www.asie-forum-voyage.com/l-espace-videos-cinemas-musiques-f8/birmanie-superbe-documentaire-avec-des-images-incroyables-t433.htm


Lectures avant de partir (romans...)

http://www.asie-forum-voyage.com/recits-de-voyages-blogs-sites-web-livres-expos-f4/lectures-conseillees-pour-un-voyage-en-asie-du-se-t975.htm


Agences de voyages Birmanes !! http://www.asie-forum-voyage.com/preparations-voyages-f9/agences-de-voyages-birmanes-t1051.htm


Dernière édition par Admin le Jeu 10 Juin 2010 - 15:55, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  thanaka le Dim 6 Juin 2010 - 11:13

Enfance birmane, une génération sacrifiée
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  thanaka le Mar 15 Juin 2010 - 19:33

Nos impressions après 5 jours

En vrac…

- Des gens hyper accueillants et ravis de voir des Occidentaux intéressés par la Birmanie (toujours quelqu‘un qui vient vers nous quand on a l‘air un peu perdu, pleins de hellos dans tous les sens). Au point même que certains ne comprennent pas notre motivation (why do you come here ? ) ou nous regardent avec surprise (mais que font-ils ici ?)

- Un pays encore très préservé du tourisme et ayant su garder son authenticité avec sa grande variété de cultures et de tradition. Nous avons ainsi été très impressionnés par l’authenticité de ce que nous avons pu vivre lors de notre trek autour de Kalaw

- Un peuple très religieux (consacrant près de 20% des revenus familiaux à l’entretien des temples et aux donations). Plusieurs fois à Bagan alors que nous entrions dans un temple que nous pensions «désaffecté», nous trouvions quelqu’un en train de prier dans le noir

- Un bouddhisme beaucoup plus cool que celui que nous avons connu à Kopan (plusieurs moines rencontrés sans complexe une cigarette à la main, pas d‘obligation de tourner autour des stupas dans le sens des aiguilles d’une montre comme au Népal)

- Un des seuls peuples d’Asie qui dit non sans aucune hésitation et plutôt avec affirmation…

- Un pays disposant d’énormes ressources naturelles (teck, or, rubis, saphir, diamant…) mais dont les infrastructures restent peu développées : agriculture via des chars à bœufs le long des terres fertiles de l’Irrawaddy, voitures et bus datant d’un autre temps… Nos trajets en bus ou en taxi sont d’ailleurs toujours assez typiques (entre le taxi duquel nous pouvions voir la route défiler sous nos pieds ou celui tombé en panne au milieu du trajet…)

- Une impression à première vue de plus d’égalité entre hommes et femmes qu’au Népal (en particulier, pas de distinction visible entre les femmes et les hommes dans les métiers de service : alors qu’au Népal tous les gérants de guest house étaient des hommes, ici c’est l’inverse). Seul point négatif : les femmes n’ont pas le droit d’approcher de trop près Buddha et d’y coller des feuilles d’or.

- Un pays ayant vécu longtemps en autarcie («voie birmane vers le socialisme») et ouvert que très récemment (début des années 1990) à l‘économie de marché. Ainsi, maitrise limitée de l’anglais nous empêchant de communiquer avec la plupart des locaux et multipliant les scènes «Serial Killer» des Nuls ; prix élevé des produits étrangers et en particulier des boissons style Sprite ou Coca. Du coup, pour des raisons de budget, on a opté pour les produits de substitution locaux : Star Cola (Coca) et Sparkling (Sprite).

Les signes de la dictature - Des petites cabines avec un militaire à l’intérieur à chaque coin de rue (que fait-il ? Nous n’en avons pas la moindre idée)
- Le couvre feu à 23h à Yangon

- Le curieux mélange, dans les villes principales, de bâtiments aux peintures délabrées et d’architecture moderne. Par exemple, à Yangon, nous avons été bluffés par certains supermarchés dignes des US, énormes panneaux publicitaires. De même, la nouvelle capitale, pleine de lumières quand le pays souffre des coupures d’électricité, est remplie d’hôtels de luxe (cf. objectif du gouvernement = développer le tourisme haut de gamme…). Robin, notre guide à Kalaw nous racontera ainsi que 85% du tourisme birman se fait via tour operator témoignant des deux Birmanie (celle des locaux et celle des potes du gouvernement). Enfin, à Bagan, les temples et pagodes datant du 11ème et 12ème siècle voient s’ériger au milieu d’entre eux des nouveaux bâtiments qui font hurler la communauté internationale (cf. Bagan Viewing Tower qui dépasse en hauteur tous les autres monuments historiques et donc défigure le paysage)

- La séparation entre les guest house pour touristes et pour locaux afin d’éviter tout échange

- Un tourisme back-packersplus que contrôlé. Exemples : obligation de remplir à notre arrivée à chaque guest house un formulaire donnant nom, prénom, numéro de passeport, d’où on vient, où on va. Objectif : informer la police de notre itinéraire et permettre ainsi au gouvernement de nous suivre à la trace. Pas encore de vraie culture du «service commercial» vous dira Teo, peu d’arrangements possibles (ex : prix des guest houses et taxis peu négociables malgré des hôtels pratiquement vides)

- Les « restricted areas » interdites aux touristes : Mogok (mines de rubis), Nord ouest de Kalaw (mines d’or), régions où vivent les minorités… Au final, seulement 20% du territoire est complètement accessible aux touristes, 20% n’est accessible que via des permis payants et enfin les 60% restants sont complètement interdits. C’est dans cette dernière partie du pays que les droits de l’homme sont bafoués …

- L’impossibilité de prendre des photos des musées (intérieur et extérieur), bâtiments administratifs et même des écoles

- Absence de réseau de téléphone portable et blocage des sites mails (ex : Yahoo)

- et bien sûr, tout ce que nous ne voyons pas : la corruption, la persécution des minorités (Karen, Môn…), le travail forcé (y compris des femmes et des enfants)

Heureusement, la beauté du pays, sa richesse culturelle passée et la gentillesse des gens que nous rencontrons compensent largement. Surtout qu’en voyageant en tant que back packers, nous étions relativement près de la population et avons l’impression de les aider indirectement en faisant appel à leurs services (guesthouse, resto de rue …)

découvrir la suite sur ce BLOG http://www.ameteo.fr/?cat=5
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Sam 24 Juil 2010 - 5:43

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Lun 1 Nov 2010 - 10:44

un petit récit http://www.tour-du-monde.me/voyage/asie/myanmar/

des photos http://www.tour-du-monde.me/photos-myanmar/

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur la Birmanie

Message  kristofe le Lun 1 Nov 2010 - 17:47

Bonjour,

Deux nouveaux récits sur mon blog suite à un voyage en Birmanie, en septembre dernier. Un retour dans l'état shan de Kalaw et Pyin U Lwin en passant par Kyaukme, Pindaya et Hsipaw. Rencontre avec les Pa'o, Palaung, Danu et Taung'yo dans les villages de montagne et sur des marchés très colorés.
Puis périple pour la premièree fois dans le sud de la Birmanie. Région qui vient juste de s'ouvrir aux touristes individuels. Visites de Dawei, Myeik et la plage de Maungmagan. Des endroits fascinants à l'écart des sentiers battus.

http://coupsdecoeurenasie.over-blog.fr

kristofe

Messages : 14
Date d'inscription : 18/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Why You, the Conscientious Cook, Should Visit This Troubled Land ?

Message  Admin le Mar 2 Nov 2010 - 5:58

Last week, I walked into my county elections office and voted. I voted for the people I want (thereby voting against those I don’t). I was not bribed, hassled, harassed, intimidated, censored or stifled. I left the building bruise-free. My phones weren’t tapped, the Internet didn’t burp. I did my duty and exercised this privilege as a free American. And it felt great.

Next week, the Burmese people will vote for the first time in 20 years. The last general election in 1990 resulted in a landslide victory for Aung San Suu Kyi and her National League for Democracy. But the country’s military junta refused to recognize those results. The Lady, as she is known, has spent many of the intervening years under house arrest. And the Burmese people have had little hope for change. They still don’t.

That sentiment is what I hear from my friends and colleagues “inside.” The Nov. 7 election is widely seen as a “sham” with the government bullying people to vote. My contacts in Yangon say they don’t expect life to change anytime soon. But the youngest and most optimistic hope Nov. 7 will mark a new start—to something. “I will stand frim [sic] on my feet,” a freelance journalist wrote to me this weekend. This is a guy who’s been arrested and harassed simply for doing his job.

What can we do? What should we do, as conscientious human beings? For years, travelers have debated The Big Question: to go or not to go? Many of The Lady’s supporters have argued that tourism intrinsically aids a junta that commits some of the world’s worst human rights atrocities. Britain’s Telegraph reported last year that Aung San Suu Kyi has changed her views, claiming that individual travel through private companies can help open the world’s eyes to the country’s realities. That hasn’t been widely repeated, but several Burmese organizations support the notion.

If you’re undecided on the ethics of visiting The Golden Land, Lonely Planet provides a downloadable PDF guide. Unlike years past, travelers are no longer required to hand money directly to the regime. Today’s tourists can visit Burma on their own, avoiding package tours controlled by the government and instead spending their dollars and kyat on local businesses.

As the election draws near, it’s tougher for foreigners to get into Burma. But some tourists have received visas in recent weeks, and most Burmese expect the government to ease up on restrictions after the votes are cast.

I understand the decision not to go—though I respectfully disagree. I remember a conversation I had long ago with a Shan man who had tangled with the authorities too many times. He worked with orphans whose parents had died at the hands of the Burmese military. He thanked me for coming to his homeland. “I hope you can write something about this country,” he said.

Here are seven of my arguments for visiting Burma—especially if you aim for the food:

1. Burmese people want you there.

Obviously not everyone agrees, and I honor the opposing view. But I’ve never—not once—had a Burmese person “inside” or a Burmese refugee “outside” ask me not to go. I’ve had lots of the opposite: friends and strangers inviting me with generous arms. “You can see with your own eyes,” a Burmese businessman told me several years ago. “Even if you buy some fruit in the market, if you buy some popcorn, that goes directly to the people.” He praised backpackers who talk to locals, “see the real Myanmar,” then return home to describe what they saw. Most Burmese, I’ve found, wish to welcome foreigners through the most traditional, hospitable means: a shared meal.

2. Teashops.

They’re everywhere, serving strong sweet brews with poppyseed cakes and local pastries. A teashop is the best place to fill your caffeine needs—yet it offers far more than drink. In Burma, a teashop is where things happen. Locals gather and chat (and spies take note). It’s a great place for a tourist to sit, sip and observe the pulse of life.

3. Pickled tea.

Laphet thote is a distinctly Burmese dish—a zippy, tangy salad of pickled tea leaves, dried peas and beans, roasted seeds and nuts, fresh chile and garlic, tamarind or lime. It’s the equivalent of the local welcome mat, served in homes to honored guests (and sold on the street for about 50 cents a plate). You haven’t really experienced Burma until you’ve eaten laphet thote. And you’d be hard-pressed to find this dish beyond Burma and its diaspora.

4. Mohinga.

This is sustenance: fish noodle soup with the nourishing flavors of lemongrass, ginger, turmeric, chile, garlic, onion, pepper and shrimp paste. Cookbook writer Tin Cho Chaw calls this dish her “comfort food,” which stirs up childhood memories and feeds her friends today with a hearty Burmese brunch. Scholar U Ba Than notes mohinga’s ease in preparation and its richness in protein, carbohydrates, vitamins and minerals. “Each region, each town, even each reputable shop has its own secret recipe to make it distinct and attractive,” he writes.

5. Obscure books.

It’s remarkable that a country with such Draconian censorship laws also would have such wonderful under-the-radar book stalls. Check the back alleys of Yangon, and you’ll find sidewalk vendors selling everything from 1980s-era Better Homes & Gardens to the earlier works of John McPhee and paperback photocopies of Friedman’s flat world. In addition, you will find the above-mentioned U Ba Than book, Myanmar’s Attractions and Delights, which includes an entire section on Burmese eating, its history and methods; plus a treasure trove of hard-to-find, out-of-print Burmese cookbooks: Burmese National Dishes, Cooking With Love Myanmar Style, Cook and Entertain the Burmese Way.

6. Diversity in the field & kitchen.

Burma is home to 135 officially recognized ethnic groups (and others that aren’t). Thus, it’s something of a misnomer to speak of Burmese cooking as one entity. It’s a smorgasbord of delights that reflect the region’s history and interrelations with neighboring Bangladesh, India, China, Thailand, Laos and beyond. Though much of the country remains off-limits to tourists, it’s possible to taste your way through the seafood regions of the southern Delta to the upland cuisines of the north. Explore the Bay of Bengal, and you will learn the realities of a fish-based economy amid a tourist slump. Book a trek through Shan State, and you will meet hilltribe farmers at work in the field, eager to discuss their organic methods. Visit a roving weekly market, and you will gain an entirely new appreciation of the term locavore.

7. Dinner and enlightenment.

Suppress speech and education, and you end up with a population hungry to talk—or just plain hungry. Some of the most soul-searching conversations I’ve ever had occurred around tables of Burmese curry. Friendships grow far more intimate around shared food. If you can read between the lines, you will see that the life of a restaurant waiter reveals much about the state of Burma. Mealtime provides a perfect opportunity to chat with locals in an inconspicuous way. Just bear in mind the risks involved in any conversation between a Burmese and a foreigner. The danger is always theirs, not yours. You can eat your dinner and return home safely—but your Burmese companion might not.


source http://thefastertimes.com/foodculture/2010/11/01/burma-why-the-conscientious-cook-should-visit-this-troubled-country/

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Mar 2 Nov 2010 - 6:01

A lire aussi ces infos générales sur la Birmanie http://www.lonelyplanet.com/myanmar-burma

Un document PDF en pièce-jointe, aller ou ne pas aller !

Fichiers joints
myanmar-10-should-you-go.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(232 Ko) Téléchargé 3 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  lilouducre le Lun 8 Nov 2010 - 13:49

ca me donne envie d'y aller tout ca! Mon prochain voyage devrait se faire en indonésie mais je crois qu'après ca sera la Birmanie. Quel est le budget à prévoir sur place en dehors des billets d'avion pour y aller?

Y a t-il des dangers politiques?

Merci
lilou

lilouducre

Localisation : france
Messages : 4
Date d'inscription : 08/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  thanaka le Lun 8 Nov 2010 - 15:19

lilouducre a écrit:ca me donne envie d'y aller tout ca! Mon prochain voyage devrait se faire en indonésie mais je crois qu'après ca sera la Birmanie. Quel est le budget à prévoir sur place en dehors des billets d'avion pour y aller?

Y a t-il des dangers politiques?

Merci
lilou

Budget c'est comme on veut, entre luxe (on fait plaisir à la junte) ou simplicité pour le logement (guesthouse)
déplacement, bus, train, bateau sont bons marchés, par contre l'avion pour les liaisons interieures est bien plus cher qu'en Thailande (pas de cie low-coast)

Le risque : zéro pour les touristes, inquantifiable pour la population

regarde le blog de Kristofe http://www.asie-forum-voyage.com/recits-de-voyages-reportages-blogs-sites-web-livres-expos-f4/a-la-decouverte-du-sud-birman-t1892.htm

ou celui-ci http://www.asie-forum-voyage.com/recits-de-voyages-reportages-blogs-sites-web-livres-expos-f4/un-excellentissime-blog-sur-la-birmanie-jesoube-t1074.htm

avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Béotrice le Mar 9 Nov 2010 - 2:26

waï

Qu'en est-il du visa à l'arrivée?
Quelqu'un a-t-il testé, c'est Ok ou direct l'expulsion!!!!
Laughing




NOUS
avatar
Béotrice

Localisation : Vaucluse
Messages : 1165
Date d'inscription : 23/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Visa à l'arrivée

Message  kristofe le Mar 9 Nov 2010 - 7:24

Bonjour,

Le visa à l'arrivée n'existe plus depuis le 1er septembre dernier. Sinon, j'avais testé durant l'été, c'était vraiment très pratique et rapide.
Maintenant que les élections sont passées, peut-être que le visa va réapparaître à l'aéroport de Yangon.
Christophe

http://coupsdecoeurenasie.over-blog.fr

kristofe

Messages : 14
Date d'inscription : 18/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Béotrice le Mar 9 Nov 2010 - 9:25

Gracias, muchas gracias

Bon on verra plus tard, alors
Merci et bonne continuation.....

avatar
Béotrice

Localisation : Vaucluse
Messages : 1165
Date d'inscription : 23/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Dim 14 Nov 2010 - 7:18

Extrait

Le leader de la ligne pour la démocratie, U Win Tin s’exprimait ainsi dans « The Nation » d’hier : « Boycottez les voyages organisés en Birmanie. Tout l’argent va directement dans la poche du régime, Nous souhaitons que les étrangers visitent la Birmanie, pas pour soutenir indirectement la junte, mais pour soutenir le peuple de Birmanie. En favorisant les petits hôtels, les petits restaurants, les commerces de rue. En essayant de comprendre ce pays, politiquement, économiquement, moralement. Le « package tourism » avec ses itinéraires programmés et surtout approuvés par les militaires ne profite qu’au régime en place, pas au peuple. « J’ai observé » – insiste U Win Tin – « des français, des allemands, des italiens, débarquant des bus à Rangoon, Pagan, Lac Inlee... Pour eux, ça n’était, à chaque fois, qu’une ville de plus, un hôtel de luxe de plus, une pagode de plus. Je doute qu’ils aient capté la moindre souffrance qu’endure le peuple »


Lire le post de Michèle http://michjuly.typepad.com/blog/2010/11/%C3%AAtre-librecest-choisir.html study
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Mer 8 Déc 2010 - 8:06

Un petit cours d'histoire très clair et bien fait

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  mekong le Mer 8 Déc 2010 - 15:53

salut lovadmin
excellent
benoit
avatar
mekong

Localisation : LEUCATE PLAGE
Messages : 405
Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Mar 28 Déc 2010 - 9:11

Ambassade de Birmanie à Bangkok

comment y aller ?


d'autres infos pratiques pour le visa
http://cyclonenargis.sosbabyhelp.org/visa%20burma.html
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Jeu 30 Déc 2010 - 14:40

Le bus à savoir

L'expérience du bus birman...
Nous avons décidé de réaliser tous nos trajets en bus; non pas pour une question de prix ou de confort, loin de là, mais surtout parce que les compagnies de bus sont des compagnies privées et ne reversent normalement pas d'argent au gouvernement.
Pendant tout notre périple, nous avons essayé de fonctionner ainsi car si l'on décide de visiter le Myanmar et d'entrer dans cette terrible junte militaire, cela ne veut pas dire qu'il faut la cautionner. Nous reviendrons plus tard sur notre compréhension du fonctionnement du pays et la manière d'y voyager, les questions que nous nous sommes posées et les pour/contre visiter la Birmanie dans un post ultérieur.

Alors le bus au Myanmar; c'est quelquechose auquel il faut être préparé !
D'abord parce que les trajets sont longs en général / en moyenne 12H par trajet, et pas de toilettes dans le bus ! Tourista déconseillée car on ne maitrise pas l'horaire ni la durée des pauses pourtant régulières...
Ensuite; les Birmans semblent fiers de proposer des trajets en bus climatisé; mais cela devient vite un enfer car quand la clim est en route, le bus se transforme en congélateur géant. Il fait 30 degrés à l'extérieur et 5 degrés dans le bus ! Et tout le monde a froid, les Birmans aussi sont gelés (ils achetent des gants et des bonnets expres pour ca !!), et il est quasi impossible de dormir...
D'autant plus qu'il y a un grand écran où sont diffusés des clips en mode karaoké plus niais les uns que les autres !
Donc voilà, c'est ainsi que nous nous sommes déplacés pour atteindre les 4 villes principales : Lac Inley (et Kalaw), Bagan, Mandalay, Rangoon...

source http://meletdadou.blogspot.com/2010/12/lexperience-du-bus-birman.html

blog à découvrir http://meletdadou.blogspot.com/
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  thanaka le Ven 31 Déc 2010 - 14:15

L'ambassade du Myanmar à Paris, pour un visa c'est 10 jours d'attente et 25 euros,

ils sont aussi aimables que des parisiens lol! c'est surement la conséquence du réchauffement climatique Very Happy il a jamais fait aussi froid trop MDR

on m'a confirmé qu'à Bangkok en 24h c'était réglé


Ambassade en face du Hilton, rue de Courcelles
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Béotrice le Mer 19 Jan 2011 - 13:52



On ne sait jamais cela peut servir.

La demande de visa doit se faire moins d'un mois avant de s'y rendre, depuis Bangkok en tout cas.

On c'est fait refouler ce matin
moqueur

Aï ouil bi baque

PS:Pour se rendre à l'ambassade de Burma, le Bateau sur la Chaopraya depuis Bamglaphu 14 Bath jusqu'à Sathon et de la c'est tout droit 900m
avatar
Béotrice

Localisation : Vaucluse
Messages : 1165
Date d'inscription : 23/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  thanaka le Mer 19 Jan 2011 - 19:12

Béotrice a écrit:

La demande de visa doit se faire moins d'un mois avant de s'y rendre, depuis Bangkok

AiiiiiIiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie !

Et le visa peut etre delivré dans la journée ? Ou il y a un délai d'attente du style 24 ou 48h ?
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Béotrice le Jeu 20 Jan 2011 - 0:50

On retourne faire la demande dans une dizaine de jours on apportera des précisions plus claire à ce moment là waï
Mais on nous à dit à l'ambassade; 48h.

Béo qui s'apprête à petit déjeuner à la thaïlandaise.

avatar
Béotrice

Localisation : Vaucluse
Messages : 1165
Date d'inscription : 23/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum