La Birmanie, à savoir ...

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les festivals

Message  thanaka le Mar 21 Juin 2011 - 15:37

Quelle que soit la saison pendant laquelle vous visitez le Myanmar, vous n’aurez que l’embarras du choix en ce qui concerne les festivals du pays. Les plus populaires sont les festivals de pagodes, qui rendent hommage à Bouddha à travers des offrandes et des prières mais aussi des chansons et danses traditionnelles ainsi que des marchés pittoresques offrant les spécialités du pays. Les festivals animés Nat sont aussi très populaires: les fidèles rendent hommage aux esprits animistes et consultent des mediums spirituels.
Les festivals ethniques du Nouvel an sont l’occasion de vivre à son paroxysme la diversité culturelle riche du Myanmar, avec des danseurs ethniques et des musiciens devant des foules débordant d’une gaieté vacancière.
Les dates de festival changent d’année en année en fonction du calendrier lunaire et ont généralement lieu pendant les périodes de pleine lune. Ci dessous quelques-uns des plus célèbres festivals qui ont lieu chaque année:

FESTIVAL DE LA PAGODE ANANDA, Bagan ( Décembre/Janvier )
La Pagode Ananda accueille l’un des festivals les plus longs et les plus vastes de l’année pendant la pleine lune du mois de Pyatho. Des groupes de fermiers venus du Nord voyagent en caravanes de chars à boeufs jusque Bagan, où ils campent pendant les deux semaines de festivités, sous des arbres protecteurs et des ciels étoilés. Des bols d’aumônes sont remplis des dernières récoltes et offerts aux longues lignes de moines tandis que les soirées fraîches sont animées de danses, de chansons, de spectacles dramatiques et comiques. Un gigantesque marché accueille des vendeurs venus présenter leur artisanat, leurs habits traditionnels, des plats typiques ou des outils de fermes.

FESTIVAL DU NOUVEL AN NAGA, ( Khamti Janvier )
Durant ce festival, les Naga du Nord du Myanmar revêtent leurs habits pittoresques et exotiques et se rassemblent dans le village de Khamti dans la division de Sagaing afin de célébrer leur nouvel an. Pendant la journée, les hommes se rejoignent et se confrontent lors de compétitions sportives intenses tandis que le soir est animé des danses traditionnelles rythmées par les sons assourdissants des tambours. Les festivaliers se réunissent autour de grands feux de bois pour tenir à distance le froid de l’hiver tandis qu’ils se réunissent autour de festins de viandes grillées et de vin de riz.

FESTIVAL DE LA PAGODE MAHAMUNI, Mandalay ( Janvier/Février )
Des milliers de pèlerins arrivent de tous les coins du pays pour le festival annuel de Mahamuni qui est l’un des sites bouddhistes les plus importants du Myanmar. Les visiteurs peuvent apprécier les danses et les spectacles musicaux ainsi que des pièces théâtrales courtes ou longues. Pendant la journée, les collations sont vendues sur de longues tables. Des concours sont organisés pour la cuisine du meilleur riz gluant, un des mets favoris des habitants du Myanmar. Durant le jour de pleine lune, de l’encens parfumé est brûlé en tant qu’offrande à la célèbre image de Bouddha de Mahamuni. 

FESTIVAL DU SOMMET D’OR, Thanlyin  ( Janvier / Février )
La pagode Kyaik Khauk est juste de l’autre coté du fleuve à Yangon, mais l’atmosphère du festival ressemble à celle d’une foire de campagne. La Pagode est entourée de centaines de stands vendant des aliments, des bois de thanaka, des pots de terres, des vêtements et plus encore. Les festivaliers peuvent virevolter dans les airs sur des petites roues foraines, ou apprécier les spectacles de scènes ou les films. Des spectacles de marionnettes traditionnelles ont aussi lieu durant le festival.

FESTIVAL INDAWGYI, Hopin, près de Myitkina ( Février/Mars )
Ce festival prend place à la Pagode Shwe Myitsu, localisée sur une île au milieu du pittoresque lac Indawgyi dans l’état Kachin. Deux chaussées faites de sables font surface durant le festival. L’une d’elles permet aux pèlerins de marcher depuis les bords du lac jusqu’à la pagode. L’autre qui est incomplète est réservée aux esprits. Les deux bancs de sables disparaissent dans le lac peu de temps après le festival.

FESTIVAL DE LA PAGODE KEKKU,Taunggyi ( Février/Mars )
Kekku est un ensemble de pagodes datant du 17ème siècle comportant plus de 2000 petits autels éparpillés dans les collines de l’état Shan, non loin du lac Inle. Durant le festival, les tribus Pa-O, habillées dans leur habits noirs traditionnels, prient trios jours durant, offrant des aumônes aux moines, écoutant des sermons, dansant, chantant, festoyant et profitant du marché du festival.

FESTIVAL PINDAYA CAVE, Pindaya ( Février/Mars )
Situé dans la mystérieuse grotte de la pagode Shwe Oo Min, ce festival attire des milliers de dévôts venus de nombreux groupes ethniques vivant dans la région et notamment les Taung-yo, les Danu, les Pa-O et les Shan, beaucoup d’entre eux portant des habits traditionnels pittoresques. Les vendeurs du festival vendent des aliments locaux et des artisanats Shan.

SHWEMAWDAW PAGODA FESTIVAL, Bago ( Mars/Avril )
Facilement accessible depuis Yangon, cet événement de la pagode dominante Shwemawdaw comprend un marché festif et des événements nocturnes typiques aux nombreux festivals de pagodes à travers le Myanmar. Néanmoins ici, les spectacles sont devenus le lieu de rencontres des organisateurs des festivals de tout le pays commençant à planifier les événements de la saison suivante. Les troupes de théâtre traditionnel donnent le meilleur d’eux-mêmes afin d’attirer l’attention des organisateurs.

FESTIVAL DE L’EAU THINGYAN, à travers le Myanmar ( Avril )
C’est le festival le plus populaire et le plus étendu de l’année. Pendant les quatre jours précédant le nouvel an bouddhiste, des gens de tout âge prennent d’assaut les rues pour s’arroser les uns et les autres afin de se laver des péchés de l’année qui s’achève. Des scènes sont mises en place où les jeunes jettent de l’eau à l’aide de tuyaux tandis que d’autres arpentent les rues dans des voitures ouvertes arrosant les passants avec des pistolets à eaux ou des sceaux. Du fait de la nature religieuse du festival, beaucoup d’autres habitants du Myanmar préfèrent des retraites monastiques dans les pagodes afin d’exécuter des actes méritoires.
Thingyan requiert également quelques planifications car beaucoup de restaurants, magasins, marchés et autres petites affaires sont fermés pendant la durée du festival.

FESTIVAL DE LA PAGODE SHITTAUNG, Mrauk Oo ( Avril/Mai )
Ce festival annuel dans l’état du Rakhine est similaire à d’autres festivals de pagodes avec ces chansons et spectacles de danses mais il inclue aussi des courses de bateaux miniatures sur terre et aussi des vraies courses de bateaux dans les canaux de Mrauk Oo. Une autre attraction est le tournoi traditionnel de lutte qui prend place au pied de la pagode. Les dernières festivités ont lieu le jour de la pleine lune de Kason.

FESTIVAL KASON DE l’ARBRE ARROSE, à travers le Myanmar ( Mai )
Ce festival qui lieu le jour de la pleine lune de Kason, marque le jour de la naissance du Bouddha, de son illumination et de sa mort. En commémoration de ces événements, de l’eau est offerte aux arbres sacrés des pagodes à travers les Myanmar.

FESTIVAL DE CHINLON , Mandalay ( Juin/juillet )
Dans le quartier de la pagode Mahamuni à Mandalay, ce festival, qui dure un mois, attire tous les danseurs et sportifs de Chinlon du pays. Des centaines d’équipes se réunissent pour impressionner les audiences de leurs prouesses: la balle de rotin est maintenue en l’air de corps à corps pendant de longues périodes sans toucher les mains des joueurs. 

FESTIVAL NAT TAUNGBYONE, Taungbyone, à coté de Mandalay ( Juillet/Août )
C’est le plus important et célèbre festival Nat (esprit) de l’année, réunissant les Nat Kadaw (médiums spirituels) venus de tout le Myanmar pour danser et communiquer aux croyants les conseils du monde spirituel.
Des autels sont érigés en l’honneur des frères Taungbyone, qui furent injustement tués dans les temps anciens par leur père adoptif, le roi Anawarhta. Cette injustice fit d’eux des esprits puissants qui doivent êtres apaisés par les croyants par des offrandes.

FESTIVAL DE LA PAGODE PHAUNG DAW OO , Lac Inle ( Octobre )
Pendant ce festival, quatres images de Bouddha de la pagode Phaung Daw Oo sont transportées sur une barge d’or pour aller à la rencontre des 20 villages autour du lac Inle, et passer une nuit dans chacun de ces villages. La Barge est tirée par une procession de douzaine de bateaux, tractés par des hommes utilisant la technique propre à la région de ramage avec la jambe. Des centaines de bateaux escortent la barge, ajoutant à l’atmosphère du festival. Des courses sont également organisées pendant le festival de bateaux ramés à la jambe.

FESTIVAL DE LA DANSE DE L’ELEPHANT, Kyaukse, à coté de Mandalay ( Octobre )
Kyaukse, au sud de Mandalay, est le site de festival annuel de la danse de l’éléphant. Durant ce festival, des équipes de deux personnes habillées de costumes d’éléphants fait de papiers et d’habits sur des cadres de bambous performent des danses accompagnées de musiques traditionnelles. Les artistes doivent maintenir un rythme parfait et le tempo d’un côté et de l’autre du costume doit rester synchronisé.

FESTIVAL DE LA PAGODE KYAUKTAWGYI, Mandalay ( Octobre )
La Pagode Kyauktawgyi est localisée au pied de la colline de Mandalay et abrite une célèbre image de Bouddha taillée dans une seule pièce d’albâtre en 1864 sous l’oeil vigilant du roi Mindon. Des jeux traditionnels ont lieu de jours comme de nuits mais la plupart des visiteurs sont particulièrement attirés par le marché de produits traditionnels.

THADINGYUT (FESTIVAL DES LUMIERES) , à travers le Myanmar ( Octobre )
La pleine lune de Thadingyut marque la fin du Lent Bouddhiste et le début des saisons festivalières des pagodes. Les Pagodes, les autels, les maisons, les bâtiments publics et les parcs à travers le pays sont illuminés de bougies, de lampes et de lumières électriques. Les jeunes gens rendent leurs hommages aux moines, aux professeurs, aux parents et aux personnes âgées, en leur demandant pardon de toutes les mauvaises actions qu’ils ont commis. Le mois suivant la pleine lune de Thadingyut est connu comme Kahtein, une période pendant laquelle les donations sont collectées sur des cadres de bois appelés les bois de Padetha et offerts ensuite au moines dans les monastères.

FESTIVAL DES BALLONS, Taunggyi  ( Novembre )
Ce festival Pa-O, qui a lieu à Taunggyi, la capitale de l’état Sud de Shan, est l’occasion de la libération de ballons d’air chaud qui se font concurrence tant dans leur beauté que dans leur capacité à s’envoler. Les ballons lâchés dans la journée ont des formes d’animaux tandis que pendant la nuit des lanternes de papier sont lâchées, montant en groupe dans le ciel à l’image de constellations brillantes en mouvement.

FESTIVAL DES LUMIERES DE TAZAUGDINE, partout au Myanmar ( Novembre )
Le jour de la pleine lune du mois lunaire de Tazaungdine, des bougies sont allumées dans les maisons et les pagodes partout dans le pays et des lanternes de papiers sont lancés dans le ciel. Des chasses aux trésors sont organisées pour les enfants. La Pagode Kyaikhtiyo, un gigantesque rocher d’or en équilibre sur le bord d’une falaise du mont Kyaikto dans l’état de Mon, est particulièrement beau tandis que 9999 bougies brillent sur la plateforme pendant la nuit. A la veille du jour de pleine lune, beaucoup de pagodes accueillent les concours de tissage de robes, pendant lesquelles les femmes concourent toute la nuit pour terminer des robes de couleurs saffron offertes aux images de Bouddha à l’aube.

FESTIVAL DE LA PAGODE SHWEZIGON, Bagan ( Novembre/Décembre )
Des spectacles nocturnes ont lieu pendant les trois semaines de ce festival. Des bougies et des feux d’artifices rendent hommage aux pagodes. Le jour de la pleine lune de Tazaunmon, pendant une semaine, des offrandes alimentaires et des outils ménagers sont fabriqués pour être offerts aux moines qui s’alignent pour accepter ces donations.

FESTIVAL DU MONT POPA, Mt Popa ( Décembre )
Le Mont Popa près de Bagan est considéré comme le plus important centre d’adoration des Nats (Esprits) au Myanmar. Ainsi ce festival jovial attire des pèlerins venus de tous les coins du pays. Des révérences exceptionnelles sont faites au Nat Min Mahagiri (le seigneur de la grande montagne), qui avant de devenir un esprit fut un orfèvre puissant, brûlé vif par un roi craintif et jaloux.
 
NOUVEL AN KAYIN, Etat Karen et ailleurs  ( Décembre )
Les Kayin, l’un des groupes ethniques principaux du Myanmar, célèbrent leur nouvel an avec une cérémonie de “la nouvelle récolte” mettant en valeur des costumes traditionnels, des danses, des chansons et le spectacle attendu Don de danse populaire vivante. Les meilleurs endroits pour voir ces spectacles sont Hpa-an dans l’état de Kayin et la pagode de Arlein Nga Sint à Yangon.

Source http://www.myanmarwonderstravel.com/myanmar-festivals-france.htm

avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  thanaka le Jeu 23 Juin 2011 - 16:43



Happy World est une expérience hypervidéo autoproduite par Cinquième Etage Production et Upian.com.

Le résultat est un documentaire de 30 minutes, en langue originale française et anglaise, spécifiquement réalisé et monté pour Internet, présenté dans une coquille HTML 5 destinée à afficher des informations et du contenu dynamique pour enrichir la vidéo.


des bonus ici ----> http://www.happy-world.com/fr/bonus/
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le nouvel an Birman ou " Thingyan"

Message  Admin le Ven 1 Juil 2011 - 19:53

Voir pièce-jointe waï
Fichiers joints
nouvelanbirman.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(686 Ko) Téléchargé 1 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la Birmanie (1948-2011)

Message  Admin le Dim 3 Juil 2011 - 6:07

1948 : colonisée par les Britanniques depuis 1853, occupée par les Japonais de 1942 à 1944, la Birmanie accède à l'indépendance.
1949-1955 : le pays est en proie à la guerre civile déclenchée par les communistes et la minorité chrétienne Karen.
1962 : face à la recrudescence des insurrections, le général Ne Win, commandant en chef de l'armée, prend le pouvoir à la faveur d'un coup d'Etat.
1988 : un soulèvement populaire réclame la fin du régime. La répression fait plusieurs centaines de morts. Le général Ne Win démissionne. Des militaires, dirigés par le général Saw Maung, prennent le pouvoir. La junte autorise la création de partis politiques, notamment de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), dirigée par Aung San Suu Kyi, fille du général Aung San, héros de l'indépendance.
1989 : Aung San Suu Kyi est assignée à résidence.
1990 : aux élections législatives, la Ligue nationale pour la démocratie (NLD) d'Aung San Suu Kyi remporte 392 des 485 sièges. Les militaires ne reconnaissent pas les résultats. Le Parlement élu ne siègera jamais.
1991 : le prix Nobel de la paix est attribué à Aung San Suu Kyi.  
1992
Avril : le général Saw Maung, démissionnaire, est remplacé à la tête de la junte par le général Than Shwe.
Septembre : levée de la loi martiale, en vigueur depuis les émeutes de 1988.
1993 : ouverture d'une Convention nationale chargée de rédiger une nouvelle constitution, officiellement à caractère plus démocratique. 
Juillet 1995 : Aung San Suu Kyi est libérée, après six ans d'assignation à résidence.
1996 : manifestations étudiantes en faveur de la démocratie. Juillet 1997 : la Birmanie intègre l'Association des nations du Sud-Est asiatique (ASEAN).
Août 1998 : la junte fait arrêter des députés élus en 1990.
Mars 1999 : le mari d'Aung San Suu Kyi, un universitaire britannique, meurt d'un cancer en Angleterre. La dissidente décline l'offre des militaires de se rendre à son chevet en Grande-Bretagne, de crainte de ne pas être autorisée à rentrer à Rangoon.  
2000
Septembre : Aung San Suu Kyi et les membres de la direction de la LND sont de nouveau assignés à résidence.
Octobre : sous les auspices de Razali Ismaïl, envoyé spécial de l'ONU, la junte militaire engage le dialogue avec l'opposition en vue d'une transition démocratique.
Novembre : l'Organisation internationale du travail (OIT) recommande des sanctions contre la Birmanie en raison de la persistance du travail forcé dans le pays.  
Août 2001: libération de 250 prisonnier politiques, dont le président de la NLD, Aung Schwe.  
2002
20 mars : Rangoun et l'OIT signent un accord sur la présence en Birmanie d'un "fonctionnaire de liaison" de l'organisation pour suivre la question du travail forcé.
6 mai : les restrictions aux déplacements et aux activités de Aung San Suu Kyi sont levées.
Septembre : quatre membres de la famille de l'ancien dictateur Ne Win sont condamnés à la peine de mort pour tentative de coup d'Etat. Ne Win et sa fille sont assignés à résidence. 
2003
30 mai : Aung San Suu Kyi est arrêtée, après des affrontements qui ont fait quatre morts entre ses partisans et ceux de la junte.
1er juin : la junte ferme les principales permanences de la NLD dans le pays et place en résidence surveillée sept membres de sa direction.
16 juillet : le Congrès américain vote une série des sanctions économiques contre la Birmanie.
30 août : le nouveau premier ministre, le général Khin Nyunt, annonce un plan en sept points pour restaurer la démocratie, incluant des élections "justes et libres" et une nouvelle Constitution. 
2004
Janvier : le gouvernement birman et la principale guérilla ethnique armée de Birmanie, l'Union nationale karen (KNU) mettent fin à plus de 50 ans d'hostilités. Des négociations sont engagées sur les droits et le territoire des Karens.
Mars : le gouvernement annonce qu'il va convoquer une convention nationale chargée de rédiger une constitution en vue d'une démocratisation.
Avril : la junte autorise la réouverture du siège de la Ligue nationale pour la démocratie, et deux de ses dirigeants sont libérés, mais Aung San Suu Kyi reste assignée à résidence.
Mai : ouverture d'une convention nationale, chargée de rédiger la future Constitution; boycottée par l'opposition, elle sera ajournée en juillet.
Octobre : le premier ministre, le général Khin Niyunt, est arrêté pour corruption.
Novembre : à la veille du sommet de l'Asean, la junte libère plus de 9 000 prisonniers.
Décembre : le groupe pétrolier américain Unocal, accusé de travail forcé, annonce un versement d'indemnisations pour éviter des poursuites judiciaires. 

2005
Janvier : libération de plus de 5 500 détenus en l'honneur du 57ème anniversaire de l'indépendance.
Février : reprise de la Convention nationale d'élaboration de la nouvelle Constitution, toujours boycottée par l'opposition.
7 mai : une série d'attentats à la bombe à Rangoun fait au moins 20 morts.
Novembre : les autorités militaires annoncent le déplacement de la capitale à Pyinmana, à 300 km au nord de Rangoon.
29 novembre : le groupe pétrolier Total annonce l'indemnisation de 8 Birmans qui l'accusaient de travail forcé pour la construction d'un gazoduc entre 1995 et 1998. 
2007
Janvier : la Chine et la Russie opposent leur veto à une résolution de l'ONU condamnant la Birmanie pour son bilan en matière de droits humains.
Avril : restauration des relations diplomatiques avec la Corée du Nord.
25 mai : l'assignation à résidence d'Aung San Suu Kyi est prolongée de deux ans.
Août-septembre : manifestations contre l'augmentation du prix des carburants et des transports. Des bonzes reprennent le flambeau de la contestation à l'encontre du pouvoir militaire. Le couvre-feu est instauré dans la capitale et à Mandalay. La police réprime violemment les manifestations faisant une trentaine de morts. 
2008
Avril : la junte publie un projet de Constitution qui doit être soumis à un référendum en mai. Il prévoit qu'un quart des sièges du Parlement sera réservé à des officiers désignés par l'armée et rend inéligible Aung San Suu Kyi.
Mai : l'ouragan Nargis dévaste la Birmanie, faisant près de 134 000 morts et 2,5 millions de sans abri dans le delta de l'Irrawaddy. La junte refuse l'accès du territoire aux ONG. Elle maintient le référendum constitutionnel, approuvé par 92% des votants selon les résultats officiels.
Novembre : les autorités multiplient les procès expéditifs et les condamnations massives à l'encontre des opposants. 
2009
Janvier-mars : la Thaïlande expulse des réfugiés membres de l'ethnie Rohingya (musulmans) qui tentent de fuir la Birmanie.
Avril : la Ligue nationale pour la démocratie pose des conditions à sa participation aux prévues élections par la junte en 2010 : libération des prisonniers politique ,s 'amendement de la Constitution de 2008 et une supervision internationale de ces élections.
L'Union européenne prolonge pour un an ses sanctions : embargo sur les ventes d'armes, gel des avoirs de responsables de la junte.
Mai : Aung San Suu Kyi est arrêtée et jugée pour avoir, selon les autorités, enfreint les règles de son assignation à résidence. Elle aurait hébergé, début mai, un Américain à la santé mentale fragile qui avait gagné à la nage la demeure de l'opposante, située en bordure d'un lac.
Août : poursuivie pour avoir hébergé un Américain qui avait rejoint sa demeure à la nage, Aung San Suu Kyi est condamnée à dix-huit mois d'assignation à résidence. 
2010 
Février : Tin Oo, le numéro 2 de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) est libéré sept ans après son arrestation et à quelques mois des élections promises par la junte militaire.
La Cour suprême rejette la demande de libération d'Aung San Suu Kyi et confirme sa condamnation à 18 mois d'assignation à résidence.
Mai : la Ligue nationale pour la démocratie, parti d'Aung San Suu Kyi qui a annoncé son intention de boycotter les élections législatives de l'automne est officiellement dissoute.
Novembre : premières élections en vingt ans. Cette consultation doit à permettre à la junte de continuer à diriger le pays en installant un régime à ses ordres. L'Union de la solidarité et du développement (USDP), parti créé par la dictature, obtient une large majorité des sièges du nouveau parlement.
Aung San Suu Kyi est libérée après sept ans de résidence surveillée, le 13 novembre. 
2011
Mars : la junte est officiellement dissoute. Ses pouvoirs sont transférés à un nouveau président, Thein Sein, mais pour les observateurs, ce changement n'est qu'un leurre. 

Source http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/chronologie-de-la-birmanie-1948-2011_499082.html#xtor=AL-447


avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Dim 10 Juil 2011 - 21:19

Aller en Birmanie? Ou pas? La question à laquelle tout voyageur tentera de répondre, ou le prétendra, n’est pourtant pas la bonne. La véritable question est Pourquoi la Birmanie?

Revenons donc aux faits.

L’appel au boycott a été lancé par Aung San Suu Kyi elle-même et concernait la campagne de tourisme de la dictature de 1995. Soucieux d’approvisionner les caisses de la Junte en devises étrangères, les généraux ont assoupli certaines règles dans le but d’encourager les touristes à passer le poste frontière à Rangoon (1). Cette campagne du développement du tourisme « Visit Myanmar » visait à développer le tourisme de groupe, les voyages organisés haut de gamme. Comme les centres de plongées de Phuket en Thaïlande, proposant pour plus de 2200 US$, une sortie de deux jours et une nuit pour plonger sur les récifs coralliens de l’extrême Sud-Est de la Birmanie.

Ce n’est pas uniquement pour éviter de remplir les caisses de la Junte que l’appel au Boycott à été lancé, mais aussi parce que la dictature a employé la force pour obliger son propre peuple à travailler à la construction de routes, aéroports et autres infrastructures réservées aux touristes. Des artistes, comme les « Moustache Brothers », des opposants politiques et autres citoyens ont été arbitrairement arrêtés et condamnés sans la moindre forme de procès.

Dans un hôtel de Mandalay, je suis tombé sur un livre-document datant de 1996 destiné aux investisseurs étrangers, où on pouvait lire « [...] n’oubliez pas l’avantage d’investir en Birmanie, où le recours aux travaux forcés fourni une main-d’oeuvre bon marché, et où le birman est docile, comprend l’anglais, sait lire et est intelligent[...]« Le texte, en anglais noir sur blanc dans un livre élégamment relié, parle de lui-même, c’est contre la moindre de nos valeurs d’égalité. C’est profondément immoral, criminel.

Penser que la libération D’Aung San Suu Kyi en novembre 2010, la retraite dorée du général Than Shwe, la dissolution de la Junte après les élections de novembre 2010 où ce sont principalement des militaires à la retraite ou en exercice qui ont été élus, la nominations comme président de l’Union du Myanmar (2) du premier ministre sortant et général à la retraire Thein Sein, ou finalement que l’argent du tourisme ne représente pas beaucoup comparé aux exportations vers la Chine et la Thaïlande changent quoique ce soit aux causes de l’appel au boycott est infondé, immature, dangereux, et profondément stupide.

Quelle est la position de la NLD aujourd’hui?

Quel est la positions de la NLD, National League for the Democrary, parti dont Aung San Suu Kyi est la leader? J’ai posé la question à U Hla Min, directeur administratif du parti: « Nous ne voulons pas de touristes, qui viennent ici pour prendre des photos, et qui rentreront chez eux racontant à quel point la Birmanie est belle. Nous avons besoin de touristes comme toi, qui vont à la rencontre des gens, et rentreront chez eux pour raconter ce qu’ils ont vu, et qui raconteront comment vivent les gens ici.«

U Hla Min, avec qui j’ai passé 3 journées entières, à discuter et échanger nos visions du monde, a passé plus de 7 ans en prisons. Il m’a présenté à U Win Htein (3), assistant personnel d’Aung San Suu Kyi qui a passé 14 ans emprisonné dans les geôles birmanes, à U Win Tin qui a passé 19 ans en prisons, j’ai aussi été présenté à U Tin Oo, le vice-président du parti, qui a sa photo dans les livres d’histoire. Ils connaissent leur sujet quand on leur parle de boycott.

Il ne s’agit pas de faire comme moi et encore moins de me donner en exemple. Il s’agit de savoir que malgré la plus grande vigilance, il y aura toujours une partie de l’argent qu’on dépense qui ira directement au gouvernement, sous forme de taxe, de coût pour le visa et de taxe d’aéroport en quittant le pays. Il y a une véritable contre-partie à laquelle s’engage tout voyageur décidant de se rendre malgré tout en Birmanie.

Que faire, si vous décidez de vous y rendre?

Boycotter intégralement les temples et autres endroits touristiques où un droit d’entrée est imposé aux touristes, aller à la rencontre des Birmans, partager un peu de votre vie avec des gens qui ne savent même pas que les Droits de l’Homme existent. échanger des mots simples en birman avec les ainés pour créer des liens, parler anglais avec les jeunes pour leur permettre de pratiquer, feuilleter des revus à contenu politique en publique, et les oublier à la table d’un café populaire sont la clé d’un séjour responsable et humain en Birmanie.

La Birmanie n’est pas un pays où on est libre de voyager intelligemment ou pas. Ce n’est pas un pays où on a le choix d’aller à la rencontre des villages reculés (et pas ceux recommandés par les guides touristes) ou de s’adonner au bronzage sur les plages.

La Birmanie est un pays où chaque voyageurs porte une véritable responsabilité. Un pays où un gouvernement pseudo-élu fait fuir ses habitants dans les camps de réfugiés de l’autre côté de la frontière thaïlandaise. Un pays où les militaires violent les femmes de la minorité Shan dans les montagnes de l’état du même nom. Un pays où des gens qui n’ont pas les moyens de s’acheter du riz devenu trop cher, vous offriront le gîtes et braveront les interdictions d’héberger des étrangers.

Aller ou pas en Birmanie?

La Birmanie est un pays qu’il ne faut absolument pas boycotter. Si vous vous sentez capable d’être vigilent pendant chaque instant de votre séjour afin de refuser systématiquement de mettre le moindre dollar dans les caisses de l’état (et ce, pendant 28 jours, peut être épuisant). Si vous êtes plutôt du style à échanger adresses e-mail et histoires drôles à la terrasse de cafés populaires avec les locaux plutôt que rester entre touristes occidentaux lors de visite de temples et lieux touristes. Si vous appréciez savoir que vous êtes le SEUL touriste à 50km à la ronde. Alors n’hésitez pas une seconde, la Birmanie est le pays qu’il vous faut, et vous êtes le voyageur qu’il faut à la Birmanie.

Soyez honnête avec vous-même.

Si vous pensez que les voyages en pick-up assis sur des sacs de riz et compressé avec les locaux ne sont pas votre tasse de thé, que vous aurez du mal à ne pas prendre l’avion entre deux points du pays (les compagnies aérienne sont détenu à 100% par les militaires), que les restaurants de rues servant des plats sans respecter la chaine du froid ne vous rassurent pas, et que ne pas boire d’alcool pendant votre séjour à cause des taxes qui finissent dans les poches du gouvernements vous parait impossible, alors ne vous rendez pas en Birmanie, même si avoir le visa sur votre passeport vous émotionne déjà. Vous feriez plus de mal que de bien à ce pays. Et personne de vous en voudra d’aller plutôt en Thaïlande, aux Full Moon Party à Koh Phangan.

Mais si vous voulez mon avis, vous feriez la plus grosse erreur de votre vie, si un jour, vous prefereriez aller vous saouler en Thaïlande, plutôt que de relever le défi birman. Vous feriez la plus grosse erreur de votre vie, en allant profiter des alcools frelatés bon marché, plutôt que d’aller en Birmanie et d’observer les quelques règles élémentaires que je cite plus haut, et de devenir grâce à votre responsabilité, même si cela ne tien qu’à la plus petite des actions, vous aussi, un défenseur de la démocratie, un révolutionnaire. Un révolutionnaire comme le Che, dont le portrait est affiché dans les locaux de la NLD.

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est affichée aussi. En sachant que c’est en France qu’a été écrite la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen dont elle s’inspire, je suis sûr que vous serez d’accord avec moi pour dire que la France est irrémédiablement liée au destin Birman.

(1) Le visa est passé par exemple de 7 jours à 28 jours et plus récemment, l’obligation pour les touristes de changer 300 US$ à un bureau de change officiel à des taux absurdes et finançant directement la dictature n’est plus d’actualité.

(2) Myanmar, autre nom de la Birmanie, ne diffère du terme le plus connu que par l’étymologie. La junte s’étant associé au premier en renommant la Birmanie

(3) U Win Htein m’a raconté comment après sa libération 6 mois auparavant, après 14 ans en prison, il s’est rendu directement dans les locaux du parti sans même passer par chez lui, pour savoir par quoi il devait commencer.

source http://romantravel.wordpress.com/2011/05/29/birmanie-le-boycott/
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Mer 27 Juil 2011 - 10:20



by Michaela Werner

People in Burma, for generations, have been denied access to their basic human rights such as right to education and the right to child protection. I was shocked and saddened when I saw children working on the side of the road in the midday heat.

Despite of what they're going through, the Burmese people are extremely inviting and warm...
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Blue Sky le Jeu 28 Juil 2011 - 10:49

que tout cela est bien dit !!
Merci M'dame la Panthère !!!

Blue Sky

Localisation : ma verte Alsace ...et partout ailleurs ??
Messages : 116
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  thanaka le Sam 30 Juil 2011 - 17:22

Carte téléphone prépayée- 25 juillet 2011

Il est possible depuis trois jours de louer une carte SIM prépayée à l'aéroport de Yangon pour 2 USD par jour plus les frais de communication.
Pour l'instant il n'est possible d'obtenir cette carte SIM qu'à l'aéroport de Yangon.

http://www.ananda-travel.com/FR/derniere_minute_birmanie.htm

study
avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Ma Poule le Sam 30 Juil 2011 - 17:25

Merci pour tous ces renseignements! Je suis ce fil avec grand intérêt

study
avatar
Ma Poule

Localisation : Strasbourg
Messages : 87
Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Burmese Mohinga Soup - The National Food of Myanmar

Message  Admin le Ven 12 Aoû 2011 - 19:01



- Mohinga : soupe de poisson aux vermicelles, parfumée avec du coriandre et des oignons

Autres spécialités

- Curry : la sauce est préparé avec de l'ail, du gingembre, des oignons, du curcuma et du ngapi (pâte de crevettes frites avec piment, ail et oignons). Elle accompagne du poulet, du canard ou du poisson et est servie avec des légumes en saumure, crus, cuits ou bouillis
- Balachaung : condiment à base de crevettes séchées et pilées avec de l'ail frit
- Phet thoke : salade de feuilles de thé à la tomate, au gingembre grillé, aux petits pois et aux cacahuètes
- Thok : salade épicée à base de légumes ou de fruits crus
- Dal : soupe de lentilles avec des navets, des pommes de terre et de l'okra bouilli
- Oh-no khauk-swe : poulet aux nouilles dans une sauce épicée au lait de coco
- Jaggery : sucre brut de canne ou de dattier
- Gâteaux de semoule à la noix de coco
- Gâteaux aux bananes.

source http://www.geo.fr/voyages/guides-de-voyage/asie/birmanie/(onglet)/conseils

A voir aussi ici http://burma2010.over-blog.com/article-p-tit-dej-dans-la-rue-70030513.html

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mohinga ....

Message  Admin le Jeu 25 Aoû 2011 - 7:11





la suite ici ----> http://goo.gl/xKKyP
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Ven 26 Aoû 2011 - 6:20

Tout savoir sur Bagan http://www.ancientbagan.com/
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Ma Poule le Sam 27 Aoû 2011 - 7:13

Merci beaucoup Youpi Yeah
avatar
Ma Poule

Localisation : Strasbourg
Messages : 87
Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Jeu 1 Sep 2011 - 7:22

Quelques recommandations/conseils ici http://www.legalnomads.com/2010/04/crash-course-burma-before-you-go.html

extrait

New US dollars must be printed after the year 2000, preferably after 2003.

- They must not contain the serial numbers CB, BC or AB. This is no joke, as I have personally witnessed people trying to exchange a $100 with a CB serial number in several locations and get rejected each time. The genesis of this ban allegedly stems from a mass counterfeiting of $100 superbills by North Korea in the past.

- You will only need to exchange about half of your budget: trains, boats, hotels and plane tickets are all sold in USD. Buses, food and souvenirs are all sold in Kyat. It is also helpful to have some smaller USD on you for taxi rides.

- The best rates for exchanging on the black market were in Yangon, but you can exchange money elsewhere in the country, including Mandalay and Inle Lake’s Nyangshwe. I exchanged inside the Bogyoke Aung San market itself, deep in the bowels of the maze of stalls, and it was a fairly painless process. Higher bills will obviously get a better rate. Remember: do not use the money changer if he/she refuses to let you count all your Kyat before handing over your USD. Many of the money changers on the street (outside the market) will try to scam you by refusing to let you count (and counting for you, very quickly of course) – I just walked away and went into the market instead.

Note: commenters have also noted that some hostels/hotels will convert Euro to Kyat as well.
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Sam 10 Sep 2011 - 6:50

De nombreux sujets/reportages à découvrir http://www.legalnomads.com/tag/myanmar-burma
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Ma Poule le Sam 10 Sep 2011 - 8:01

Merci l'admin Youpi Yeah
avatar
Ma Poule

Localisation : Strasbourg
Messages : 87
Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Dim 18 Sep 2011 - 7:32

"L'autre jour, j'avais une rage de dents terrible, je ne pouvais plus manger, je n'arrivais plus à dormir. Alors j'ai fini par traverser la frontière et j'ai fini par trouver un dentiste en Thailande. Celui-ci m'a demandé :
- d'où venez-vous ?
- Je viens du Myanmar
- Mais vous n'avez pas de dentistes chez vous ?
- Si, mais dans mon pays, personne n'a le droit d'ouvrir la bouche."




C'est sur cette blague que commence le show des Moustache Brothers, troupe de "A'Nyeint" (un genre de théâtre birman, entre stand-up et folklore traditionnel).

la suite du reportage à lire ici ----> http://2hemispheres.blogspot.com/2011/09/les-moustache-brothers.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Moustache_Brothers
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Kyat

Message  Admin le Mer 21 Sep 2011 - 11:23

RANGOUN, 21 septembre 2011

Plusieurs fois par jour, la vieille dame modifie son taux de change en dollar, sur la base des fluctuations du cours de l’or. Les affaires ne manquent pas, en dépit de la crise profonde dans laquelle est plongée le kyat, la monnaie birmane.
Installée dans une allée étroite du centre de Rangoun, poumon économique du pays, elle répond à des coups de fil de clients qui s’enquièrent du dernier taux. Lorsque l’or monte, le billet vert descend, et inversement.
« Vous en voulez combien ? », demande-t-elle entre deux appels.
Le kyat (prononcer tchat) n’est pas exactement une monnaie refuge dans la crise économique mondiale. Sa valeur a pourtant grimpé ces dernières années, menant la vie dure à une économie déjà exsangue.
« Pratiquement tous les secteurs de l’économie souffrent de l’appréciation du kyat », estime ainsi Khin Maung Nyo, économiste indépendant.
Les experts attribuent le phénomène à des causes aussi multiples que difficiles à contrôler: fragilité chronique du dollar, croissance des exportations de pétrole et de gaz, faiblesse des importations, hausse des investissements et des visiteurs étrangers.
Et aujourd’hui, les Birmans qui peuvent s’offrir des produits importés sont plus rares encore: les employés de l’industrie du tourisme et des ambassades, les salariés des compagnies étrangères et ceux qui s’appuient sur les revenus de parents en exil ont tous vu leur pouvoir d’achat s’effondrer.
Mais le nouveau régime du président et ex-général Thein Sein, qui a remplacé fin mars la junte du généralissime Than Shwe, commence à se pencher sur le dossier. Une délégation du Fonds monétaire international (FMI) est même invitée le mois prochain pour faire un premier diagnostic.
Elle découvrira une monnaie singulière, soumise à des taux officiel, semi-officiel et non-officiel, auxquels s’ajoutent des « certificats », les FEC (Foreign Exchange Certificates). Car en principe, détenir des dollars en liquide est interdit pour un Birman ordinaire.

Economie parallèle

« Beaucoup d’entre nous avions encouragé (Than Shwe) à unifier les taux de change », explique Khin Maung Nyo. « Mais selon ses proches, il ne voulait pas rester comme celui qui aurait dévalué le kyat. Donc le problème a été sans cesse repoussé ».
Le taux officiel actuel, ignoré de tous, est à six kyats pour un dollar. Au marché noir, on en obtient environ 800, contre 1.300 en 2007.
Le fossé, surnaturel, est le fruit « de politiques économiques désastreuses depuis cinq décennies », qui ont creusé l’écart entre économies officielle et parallèle, explique Sean Turnell, expert de la Birmanie à l’université Macquarie de Sydney.
Certains y voient aussi une façon pour le régime de détourner des revenus de l’industrie des hydrocarbures, en enregistrant des ventes au cours officiel avant de les changer à des taux plus de cent fois supérieurs.
« Personne ne peut affirmer où est cet argent », relève Sean Turnell, « mais il a fini par financer des dépenses militaires inhabituelles, ainsi que des choses comme la capitale Naypyidaw », sortie de terre en 2005 au milieu de la jungle, à 400 kilomètres au nord de Rangoun.
Unifier les taux, ajoute-t-il, devrait « réduire considérablement la capacité de quiconque au gouvernement de dissimuler les revenus des exportations des entreprises publiques ».
Peu à peu, l’idée fait son chemin. Un conseiller économique du président Thein Sein a estimé, lors d’un forum économique récent, que ce problème monétaire servait « d’alerte » sur le besoin de réformes économiques globales.
U Myint, un proche de l’opposante Aung San Suu Kyi nommé à cette fonction en avril dernier, a qualifié d’ »essentielle » cette unification des taux.
Pour réduire la pression à la hausse sur le kyat, il a aussi suggéré que le gouvernement achète des dollars sur le marché intérieur, libéralise les imports/exports et réduise les taux d’intérêts pour limiter les investissements spéculatifs.
Des informations, non confirmées, font aussi état de l’ouverture prochaine de bureaux de change par des banques privées. Un premier pas vers un système monétaire libéral qui n’effraie pas la vieille dame du marché.
« Je ne suis pas inquiète pour mes affaires », assure-t-elle.

AFP

En complément :

http://www.irrawaddy.org/article.php?art_id=22108

http://www.mizzima.com/business/5965-burmese-central-bank-training-employees-for-exchanging-foreign-currencies.html
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  thanaka le Ven 23 Sep 2011 - 6:31

Blog http://2hemispheres.blogspot.com/

Bilan d'un voyage à lire ici http://2hemispheres.blogspot.com/2011/09/birmanie-end.html

Extrait

La meilleure conclusion pour moi, c'est Lu Maw, le joyeux drille des Moustache Brothers qui l'a eue. Nous tendant un article du journal officiel de la junte, un torchon plutôt navrant, il nous explique :

"Aujourd'hui je suis content. Pourquoi ? Parce que cette semaine j'ai vu quelque chose de vraiment intéressant sur le journal."



"Aung San Suu Kyi a rencontré le président. Ça c'est un bon point bien sûr, mais ce qui est intéressant, c'est qu'en arrière plan sur la photo, on voit le portrait du général Aung San, héros national très populaire ici, mais dont l'image n'est pas trop autorisée, car c'est la père d'Aung San Suu Kyi. Ils n'étaient pas obligés de faire ça, mais ils l'ont fait. C'est la raison pour laquelle la photo est vraiment intéressante, ça montre que les militaires commencent à réfléchir...."

avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Blue Sky le Ven 23 Sep 2011 - 15:52

Blog http://2hemispheres.blogspot.com/

en arrière plan sur la photo, on voit le portrait du général Aung San, héros national très populaire ici, mais dont l'image n'est pas trop autorisée, car c'est la père d'Aung San Suu Kyi. Ils n'étaient pas obligés de faire ça, mais ils l'ont fait. C'est la raison pour laquelle la photo est vraiment intéressante, ça montre que les militaires commencent à réfléchir...."

Es Tu sur que cela est volontaire ??
je suis meme pas sur tellement ils sont nuls ...
ou alors c'est fait exprès , mais ds un but manipulatoir ...
J'espère juste que Tu as raison ...

Blue Sky

Localisation : ma verte Alsace ...et partout ailleurs ??
Messages : 116
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Mer 28 Sep 2011 - 6:27



http://www.tourismtransparency.org/

http://www.tourismtransparency.org/what-can-tourists-do/
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Mer 5 Oct 2011 - 4:55

Cérémonie.

La grande fête du Phaung-Daw U est l'un des plus beaux spectacles aquatiques d'Asie du Sud-Est.
Tous les ans, pendant 18 jours au moment de la pleine lune d’octobre, d’immenses barques voyagent d’un village à l’autre autour du lac Inle en Birmanie, bordé par des villages sur pilotis, avec à son bord des statues dorées de Bouddha. Chaque jour, ces statues sacrées visitent un ou plusieurs monastères et sont honorés par les moines. La Barge est tirée par une procession d’une douzaine de bateaux, tractés par des hommes, debout, vêtus de costumes traditionnel et utilisant la technique propre à la région de ramage avec la jambe, à une cadence fascinante. (Soe Zeya Tun /REUTERS)



source www.lefigaro.fr
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Admin le Jeu 13 Oct 2011 - 7:39

This clickable data map explores the overlap of minority populations and economic infrastructure development in Myanmar (Burma).



Carte interactive Ici ----> http://www.stimson.org/programs/myanmar-map/

avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  thanaka le Lun 17 Oct 2011 - 8:46

Pour misscoco waï

un excellent restaurant à Rangoon (barbecue)





Pour des treks, ou balade moto à Kyaukme, contacter Ninenine





Kyaukme, sur la ligne de train qui va à Hsipaw

dans l'unique Guesthouse/Hotel de la ville, il faut demander le guide "nine nine" (on le croise aussi sur le quai de la gare s'il n'est pas en trek) ou en fin d'apres midi il passe à la GH.... (il peut aussi être prévenu par tel)

Kyaukme est beaucoup moins "touristique" que Hsipaw...pratiquement aucuns voyageurs ne s'arrêtent !

et les balades sont superbes....avec un guide haut en couleur (son histoire personnelle mérite à elle seule de le rencontrer.... comme ses tours de magies lors de la balade..., dans une nature magnifique, hors des sentiers battus)

nuit chez l'habitant !

départ de la balade


cuisine au feu de bois


on the road





avatar
thanaka
Admin

Localisation : il existe une application pour ça
Messages : 2606
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  misscoconut le Mer 19 Oct 2011 - 20:22

... Merci ! je trépigne d' impatience
kiss
avatar
misscoconut

Localisation : Région parisienne
Messages : 362
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Birmanie, à savoir ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum