Koh Tan, une si jolie petite plage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Koh Tan, une si jolie petite plage

Message  Admin le Mer 11 Mai 2011 - 14:18

Le 6 mars dernier, l’opération « coup de coeur pour Koh Tan » a permis un grand nettoyage de cette petite île encore préservée, située au sud de Koh Samui.

Dès 7 heures du matin, ce dimanche 6 mars, c’est l’effervescence sur l’embarcadère de Tong Krut.
Des quatre coins de l’île, les volontaires de Samui grossissent les rangs des lève-tôt déjà présents. Des hôtesses les accueillent en leur offrant un T-shirt blanc imprimé à hauteur du coeur (le coeur étant la forme même de la barrière de corail qui entoure Koh Tan) du logo vert du Koh Tan Conservation Club. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : un grand élan de coeur pour aider Koh Tan à nettoyer ses plages, sous la haute bienveillance du maire de Samui, Ramnet Jaikwang, de son adjoint, Surapong Viriyanon, et d’autres personnalités présentes au petit matin pour soutenir cette initiative.
Un peu plus tard, une flottille de canots long-tail embarque près de 300 personnes à destination de Koh Tan.
Après une traversée de 20 minutes, tous se mettent à l’oeuvre en quadrillant différentes zones. Les sacs-poubelles sont vite remplis, les déchets pouvant être brûlés sur place le sont, le reste est embarqué en direction de Samui pour un tri sélectif.
Les marées, les courants et le vent avaient déposé des détritus de toutes sortes : bouts de bois et algues, noix de coco, mais surtout ordures ménagères. Sacs et bouteilles plastique, briquets, mégots, bouteilles de verre vides et parfois brisées jonchaient le sable blanc de cette jolie petite île.

La pollution gagne du terrain chaque année
On sait qu’il faut un à deux ans pour qu’un mégot de cigarette se décompose… Cela n’est rien, toutefois, comparé au chewinggum qui mettra cinq ans, aux canettes de bière, dix ans, et aux briquets jetables, 100 ans. Et de ceux-ci, sur la plage de Koh Tan, les volontaires en ont vus des centaines !
Quant aux bouteilles en plastique, qui peuvent mettre plus de 500 ans à se décomposer, des milliers ont été ramassées. Les contenants de verre, eux, ne se décomposent pas. En tant qu’emballage, le verre est résistant ; en tant que déchet aussi. La seule façon de se débarrasser d’une bouteille en verre, c'est de la recycler.
Les vingt-cinq habitants de l’île ne suffisent plus pour gérer cette immense tâche, d’autant que la petite communauté vieillit et s’amenuise chaque année : elle comptait près de 500 membres il y a une quarantaine d’années. La désertification des petites îles du Sud vers les grandes s’effectue de la même façon que des campagnes vers les villes : faute de travail sur place, les jeunes partent s’installer à Samui.

Le groupe d’amis –Thaïlandais, Français, Canadiens, Belges, Suisses, Anglais, Australiens – qui a créé l’association Koh Tan Conservation Club afin de lancer cette opération de nettoyage, n’entend pas s’en tenir là et a d’autres projets en vue.
A Koh Tan, de nombreuses poubelles en bambou fabriquées par les insulaires ont été disposées tout le long de la plage pour recycler les déchets.
Cette journée avait pour but, certes de nettoyer les plages de Koh Tan, mais aussi de sensibiliser l’opinion publique et les autorités sur l’intérêt de protéger cette petite île encore sauvage.
Un pari apparemment réussi.

source http://www.gavroche-thailande.com/actualites/aux-quatre-coins-du-royaume/1527-koh-tan-une-si-jolie-petite-plage
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum