La mangue dans la cuisine thaïlandaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La mangue dans la cuisine thaïlandaise

Message  Admin le Sam 5 Juin 2010 - 6:22

C'est lors de la période dorée de l’empire britannique aux Indes que beaucoup de nouveaux produits alimentaires, aussi étranges et attirants les uns que les autres, ont commencé à envahir les marchés et les cultures du monde entier. La mangue est un bel exemple de cet exode. Vers la fin du 18ème siècle, les mangues ont voyagé au loin vers le Brésil, les Indes Occidentales et la Floride.


Puis les commerçants portugais et espagnols les ont importées en Afrique de l'Est, aux Philippines, au Mexique et à Hawaii. On compte aujourd'hui par-delà le globe plus de 50 variétés différentes de mangues. Le fait de n'avoir besoin ni de saison particulière, ni de sol spécifique, a favorisé l'expansion spectaculaire de cet arbre fruitier. Seul le climat tropical est nécessaire. Au sud de l'équateur, le manguier produit ses fruits d'octobre à mars, tandis que sous des latitudes plus au nord, on récolte la mangue plutôt d'avril à octobre.

La mangue s'est donc développée partout sous les tropiques, devenant aussi commune que la pomme dans les pays plus frileux. La mangue est d'ailleurs communément appelée "pomme des tropiques". Pour l'anecdote, les Américains surnomment New York par "Big Apple". En Thaïlande, Bangkok est affectueusement surnommée "Big Mango".

La mangue est l'un des fruits les plus populaires du monde tropical : doux, succulent et rafraîchissant. On assimile parfois le goût de la mangue à celui des noix de cajou et des pistaches. Les mangues font partie de la famille des fruits qui ont une partie charnue externe qui entoure la graine intérieure : avocats, pêches, prunes, cerises et ainsi de suite. La chair de la mangue mûre est jaune, assez ferme et juteuse.

À la différence de quelques autres fruits de la même famille (le durian par exemple), la mangue n’a pas d'odeur pernicieuse, de viscosité trop importante ou un manque de consistance. C’est le fruit parfait ! La chair est ferme et humide, un peu comme celle du melon. Sur l'arbre, les mangues poussent en groupes, en un ensemble compact. Elles sont vertes, et d'une grandeur d'environ 15 cm et plutôt en forme de poire. Pendant qu'elles mûrissent, le fruit se ramollit, sa peau s'adoucit et commence à virer au jaune. C'est le bon moment pour la cueillir et la déguster immédiatement.

En Thaïlande, on distingue plusieurs sortes de mangues que l'on classe généralement en trois catégories : les mangues acides (sûres) appelées Mamuang Priow et qui se mangent vertes; la Mamuang Man se mange également verte, mais n'est pas acide dont la Kiow Sawoey (traduisez : vert déguster) qui est la variété la plus réputée; enfin la mangue jaune comme la Naam Dokmai.

Les mangues vertes sont coupées en bâtonnets et dégustées avec une sauce de poissons douce (Nam Pla Wan) et des piments rouges, mais le plus souvent, coupées en plus gros morceaux. Elles enrichissent avantageusement les salades et autres plats d'accompagnement.

La mangue jaune, combinée à du riz gluant, constitue l'un des desserts thaïlandais les plus populaires. En Inde et au Panama notamment, des bâtons à mâcher sont fabriqués à partir des feuilles et des brindilles du manguier. Attention toutefois si vous voulez les confectionner vous-mêmes : la sève du manguier est relativement toxique et peut occasionner des éruptions cutanées.

La mangue est également employée dans la confection de remèdes pour différents maux. Dans toute l'Asie et en Amérique du Sud, ces remèdes sont produits entre autres contre les bronchites, diarrhées, teignes et verrues. Même l'écorce de l'arbre peut être employée pour le tanin qu'il contient, celui-ci étant excellent pour traiter les peaux animales.

source + recette Salade de mangue et de crevettes (Yam Mamuang Khung Sod)
http://www.gavroche-thailande.com/actualites/a-la-une/1135-la-mangue-dans-la-cuisine-thailandaise
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mangue dans la cuisine thaïlandaise

Message  Pio Pio le Sam 5 Juin 2010 - 6:40

Admin a écrit:La mangue jaune, combinée à du riz gluant, constitue l'un des desserts thaïlandais les plus populaires. En Inde et au Panama notamment, des bâtons à mâcher sont fabriqués à partir des feuilles et des brindilles du manguier. Attention toutefois si vous voulez les confectionner vous-mêmes : la sève du manguier est relativement toxique et peut occasionner des éruptions cutanées.






Bon appetit !!!
avatar
Pio Pio

Localisation : sud de la france
Messages : 76
Date d'inscription : 27/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mangue dans la cuisine thaïlandaise

Message  Admin le Mer 9 Juin 2010 - 20:54

Les mangues sont abondantes pendant la saison estivale. La mangue est largement connu comme le «roi des« fruits, et ce n’est pas sans effet. Elle est considérée comme un bien précieux de l’alimentation et à un recours des ménages. Il est riche en acides aminés, vitamines C et E, flavonoïdes, bêta-carotène, niacine, calcium, fer, magnésium et potassium.

A propos de 4000 avant JC, il ya de la mangue sauvage origine dans les contreforts de l’Himalaya de l’Inde et la Birmanie, et environ 40 à 60% de ces arbres poussent encore dans l’Inde et l’Asie du Sud. Aussi appelé Mangifera Indica, ce fruit exotique appartient à la famille des Anacardiaceae. Bien que originaire du sud et Asie du Sud, le fruit est maintenant également cultivé en Europe centrale et en Amérique du Sud, l’Afrique et la péninsule arabique aussi. Aujourd’hui, il ya plus de 1.000 variétés de mangues dans le monde entier.

Voici les avantages de santé et la nutrition des nombreuses mangues manger:

Anti cancer: Les phénols dans les mangues, comme la quercétine, isoquercitrine, astragalin, fisetin, l’acide gallique et methylgallat, ainsi que les enzymes abondantes, ont un cancer de prévention des capacités. La mangue est également élevé dans une fibre alimentaire soluble connu que la pectine. Les scientifiques ont identifié un lien étroit entre la consommation de beaucoup de fibres et une réduction du risque des cancers du tractus gastro-intestinal. Une tasse de mangues en tranches (environ 165 grammes) contient 76 pour cent de la valeur besoin quotidiennement de la vitamine C, un antioxydant puissant qui aide à protéger les cellules contre les dommages des radicaux libres et réduit le risque de cancer.

santé de l’œil: Une tasse de mangues en tranches de fournitures de 25 pour cent de la valeur besoin quotidiennement de la vitamine A, qui favorise une bonne vision. Manger des mangues empêche régulièrement la cécité nocturne, les erreurs de réfraction, la sécheresse des yeux, le ramollissement de la cornée, démangeaisons et des brûlures aux yeux.

aide à la digestion: contiennent des enzymes digestives qui aident à décomposer les protéines et la digestion. Il est également précieux pour lutter contre l’acidité et une mauvaise digestion en raison d’une enzyme présente dans le fruit qui apaise l’estomac. En raison de la grande quantité de fibres dans la mangue, il peut être utile pour vous tenir régulièrement, contribuant ainsi à prévenir la constipation ou.

En Inde, une décoction de l’écorce de mangue est donnée aux personnes ayant une inflammation de l’estomac muqueuses. Restos une ou deux petites mangues appel d’offres où la graine n’est pas complètement formé avec le sel et le miel se trouve être très efficace en médecine pour la diarrhée estivale, la dysenterie, de pieux, de la nausée, la dyspepsie chronique, l’indigestion et la constipation.

Avantages
pour la peau: La mangue est efficace pour soulager les pores obstrués de la peau. Cela signifie que les personnes qui souffrent d’acné, qui est causée par les pores obstrués, bénéficieront de la mangue. Il suffit de retirer la pulpe de mangue et de l’appliquer sur la peau pendant environ 10 minutes avant de le laver. Restos mangue fait régulièrement la foire teint et la peau douce et brillante.

Aide au diabète: Mango feuilles aider à normaliser les niveaux d’insuline dans le sang. Faire bouillir une mangue quelques feuilles dans l’eau et lui permettent de saturer toute la nuit. Consommer la décoction filtrée dans la matinée pour remédier à la maison diabétique. L’indice glycémique de la mangue est faible, comprise entre 41-60. Ainsi, la mangue n’a pas d’effet significatif dans l’augmentation de la glycémie.

Pour le meilleur du sexe: La vitamine E qui est abondamment présente dans les mangues, aide à réguler les hormones sexuelles et la libido augmente.

bénéfiques pour l’anémie: sont bénéfiques pour les femmes enceintes et les personnes souffrant d’anémie en raison de leur teneur en fer. Aussi la vitamine C, la mangue en favorise l’absorption du fer des aliments d’origine végétale comme le riz. Généralement les femmes après la ménopause deviennent faibles et ils devraient prendre des mangues et autres fruits riches en fer.

stimuler la mémoire: sont utiles pour les enfants qui manquent de concentration dans les études car il contient de l’acide glutamine qui est bon pour stimuler la mémoire et garder les cellules actives.

Évitez les coups de chaleur: mangues vertes, une source riche en pectine, lorsque la vapeur et jus au cumin (jeera), le sel gemme et du sucre, de fournir un excellent remède pour les coups de chaleur et épuisement par la chaleur en été .

Prise de poids: Les mangues peuvent être bénéfiques pour les personnes désireuses de prendre du poids. Une portion de 100 grammes de mangue contient environ 75 calories. En outre, les mangues premières contiennent de l’amidon qui se transforme en sucre que le fruit mûrit. mangues mûres et sucrées donc lorsqu’ils sont consommés avec du lait (riche en protéines) peut être très utile dans la prise de poids.

Les mangues peuvent être consommés crus et mûrs. Les mangues sont une bonne source de vitamines et de minéraux essentiels pour le corps humain

source http://www.entretien-orchidee.com/avantages-top-10-sante-des-mangues
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La mangue, un fruit aux mille vertus

Message  Admin le Mar 11 Juin 2013 - 3:52

Juteuse et savoureuse, la mangue est indéniablement la reine des fruits exotiques. Trouvée sur les étals tout au long de l’année, elle se prête aussi bien aux plats sucrés que salés.
Originaire des forêts de l’Inde et de la Birmanie, son nom vient du malayalam «manga», repris par le portugais «manga».
Le manguier a souvent servi de refuge à Bouddha, à l’ombre duquel il méditait des journées entières sur la destinée de l’homme. C’est également sous un manguier que Bouddha exécuta le «miracle de la dualité» pour convaincre le roi indien Pasenadi Kosala de la valeur du bouddhisme.
Au XVIe siècle, la mangue a été introduite en Afrique, puis en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Aujourd’hui, elle est cultivée dans tous les pays tropicaux et subtropicaux du globe. Elle est hautement appréciée, notamment pour ses qualités nutritives, la mangue renfermant plus de vingt vitamines et minéraux essentiels pour l’organisme.

Les bienfaits sur le plan nutritionnel
– La mangue est une bonne source de vitamine C: 100 g assurent la moitié de l’apport nutritionnel
recommandé.
– La mangue est une source de vitamine A: chaque 100 g en renferment 765 mg, soit près du quart de l’apport quotidien recommandé. La vitamine A a des propriétés antioxydantes, c’est-à-dire qu’elle aide à neutraliser tout composé nocif pour les cellules, comme les radicaux libres. Elle est également essentielle pour la vision, pour le maintien des membranes muqueuses et pour la peau.
– La mangue contient des vitamines B1 et B3, nécessaires à la production de l’énergie.
– La mangue contient de la vitamine B6, nécessaire pour la production des hormones GABA dans le cerveau. Elle contrôle également les niveaux de l’homocystéine, un acide aminé dont la concentration importante dans le sang est un facteur de risque cardiovasculaire.
– La mangue est une source de vitamine E, un antioxydant majeur qui protège la membrane des cellules du corps, en particulier les globules rouges et les globules blancs. La vitamine E a également des propriétés anti-inflammatoires et vasodilatatrices, et contribue au bon fonctionnement du cœur.
– La mangue contient du cuivre, un cofacteur de nombreuses enzymes vitales à l’organisme et nécessaires pour la production de globules rouges.
– La mangue est une bonne source de potassium: 100 g contiennent 156 mg. Le potassium est essentiel au rythme cardiaque et au contrôle de la pression artérielle.
– La mangue contient des fibres, notamment des fibres solubles. La proportion des fibres dans la mangue tend à augmenter avec le mûrissement du fruit. Les fibres sont très importantes pour le bon fonctionnement du système digestif et jouent un rôle important dans la diminution du risque de développer certaines formes de cancer et des maladies cardiovasculaires grâce à leur capacité à réduire le cholestérol sanguin.
– La mangue, au même titre que la goyave et le litchi, se démarque grandement des autres fruits tropicaux par sa haute concentration en polyphénols, des molécules ayant une capacité
antioxydante.

Astuce

À l’instar de la majorité des fruits exotiques, la mangue ne supporte pas les températures inférieures à 8 °C. Il est donc conseillé de la placer dans un endroit frais et non pas dans le réfrigérateur.

Miniburger à la mangue

Ingrédients pour
une personne
– Un pain de miniburger
– 40 g de viande hachée maigre
– 1/4 d’une cuillerée à thé d’épices pour hamburger
– 1 cuillerée à thé de ketchup
– 1/2 cuillerée à thé de vinaigre blanc
– 1/4 d’une cuillerée à thé d’ail écrasé
– 1/4 d’une cuillerée à thé de moutarde en poudre
– 1/2 cuillerée à thé de Worcestershire sauce
– 1 cuillerée à soupe d’oignons hachés
– 30 g de mangue.

Préparation
– Mélanger la viande hachée avec les épices pour hamburger, le ketchup, le vinaigre blanc, l’ail, la poudre de moutarde, la Worcestershire sauce et les oignons jusqu’à obtention d’un mélange homogène.
– Former une boulette de viande et la cuire dans une poêle préchauffée après l’avoir vaporisée avec de l’huile.
– Placer la viande cuite dans le pain à burger après avoir retiré la mie.
– Ajouter la tranche de mangue.

Chaque burger renferme aux alentours de 165 calories.

http://www.lorientlejour.com/article/818497/la-mangue-un-fruit-aux-mille-vertus.html
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mangue dans la cuisine thaïlandaise

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum