Birmanie : La junte s'en prend aux Chin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Birmanie : La junte s'en prend aux Chin

Message  Admin le Ven 4 Fév 2011 - 19:01

D'après un rapport paru le 19 janvier sur le respect des droits de l'homme en Birmanie, le peuple Chin, chrétien à 90%, est systématiquement persécuté par l'armée birmane.

Torture, viols et condamnations aux travaux forcés, voilà ce qu'endure quotidiennement la minorité Chin qui vit dans la province du même nom à l'ouest de la Birmanie.
Evangélisés au siècle dernier par des missionnaires américains, les Chin sont chrétiens à 90% ce qui ne plaît pas à la junte au pouvoir qui souhaite instaurer "une société uniforme où la seule religion pratiquée serait le bouddhisme."

Ainsi les soldats birmans ne se contentent pas de confisquer la nourriture, de détruire les maisons, les villages et les églises des Chin mais ils usent également envers eux "d'une extrême violence" selon les termes du rapport de l'ONG Physicians for Human Rights basée aux USA, enrôlant de force, enlevant ou tuant les enfants de moins de 15 ans et violant systématiquement les autres. Beaucoup ont déjà fuit vers l'Inde ou le Bangladesh.

http://www.tv5.org/TV5Site/info/communiques-de-presse-article.php?NPID=FR237463


avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les Chins de Birmanie victimes de persécutions religieuses

Message  Admin le Dim 9 Sep 2012 - 6:09

Une organisation de protection des droits des minorités dénonce la politique d’assimilation des Chins pratiquée par le gouvernement birman.

Dans un rapport de 130 pages publié le 5 septembre, l’Organisation chin des droits de l’homme (CHRO) a dénoncé les persécutions religieuses et les violations des droits de l’homme dont est victime la minorité ethnique Chin de Birmanie, laquelle compte environ un million de personnes. Même si la liberté religieuse est inscrite dans la Constitution birmane de 2008, les droits religieux des Chins, dont 90 % sont de confession chrétienne, sont bafoués dans les faits, selon cette organisation. Le CHRO évoque notamment un programme s’étalant sur 30 ans de « développement de la jeunesse dans les zones frontialières » dans le cadre duquel ont été récemment mises en place des écoles gratuites pour les Chins de familles pauvres. « Les Chins qui vont dans ces écoles ne peuvent plus pratiquer le christianisme et sont forcés de s’orienter vers le bouddhisme et d’apprendre le pali [la langue sacrée du bouddhisme theravada]. Ils sont sous une intense pression pour se convertir au bouddhisme sous peine d’être envoyés dans les rangs de l’armée », a indiqué Rachel Fleming, membre du comité directeur du CHRO.

Originairement animistes et divisés en tribus rivales, les Chins, qui vivent dans ce qui est aujourd’hui l’Etat Chin près de la frontière avec l’Inde, ont été convertis au christianisme par des missionnaires durant la période de la colonisation britannique. Cette religion est devenue un élément essentiel de leur identité et un facteur d’unité. « Le christianisme fait partie de notre identité et cela est mis en péril par une politique de discrimination et d’assimilation », a déclaré Salai Ling, directeur du CHRO, lors d’une conférence de presse à Bangkok pour présenter le rapport. 200.000 Chins ont fui la Birmanie depuis le début de la dictature militaire en 1962.


http://asie-info.fr/2012/09/07/chins-birmanie-persecutions-religieuses-59154.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook
avatar
Admin
Admin

Messages : 4881
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum